Tutoriel – Whdload et Tiny Launcher


Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

TinyLauncherAprès son tutoriel au combien apprécié sur l’installation d’un disque dur de plus de 4Go avec PFS3, Zarnal récidive et nous proposes cette fois un tutoriel portant sur l’installation et l’utilisation de Tiny Launcher et de Whdload.

Pour rappel Whdload est une surcouche permettant d’installer tout type de jeux Amiga sur disque dur, notamment ceux qui n’étaient pas prévus pour être installables. Tiny Launcher en est le complément idéal puisqu’il s’agit d’une interface graphique permettant d’utiliser les jeux whdload sans passer par le workbench.

 


Ce tutoriel va se diviser en 2 parties, la première sera rapidement consacrée à l’installation de  Whdload.

Cet outil est indispensable pour pouvoir utiliser Tiny Launcher.

Ce dont vous aurez besoin :

WinUae

Un Amiga quelconque doté d’un disque dur formaté en PFS3 de préférence, je vous invite à revenir sur mon précédent tuto si vous ne savez pas comment faire.

Le Zarnal Hdf

Une compilation de l’ensemble des outils dont vous aurez besoin. Pour éviter tout conflit avec l’un de vos disques déja présents, je l’ai nommé DH9/CD32. C’est un Hdf de grande taille une fois décompressé pour que les possesseurs de CD32 puissent manœuvrer avec le transfert des jeux/démos sans se prendre le chou. :-p

Pour les possesseurs de CD32 :

Au moins un CD-R :-p   :lol:

Un utilitaire de gravure coté PC et bien entendu un graveur.

Si vous êtes téméraire, et que vous avez le matériel vous pouvez graver avec MakeCD que je ne peux hélas pas vous fournir puisque toujours commercial. (à vérifier)

NDLR : Vous pouvez télécharger la version 3.2c de MakeCD ici. La 12ème beta de la version 3.2d est disponible ici. Les fichiers sont à décompresser par dessus votre installation de la version 3.2c. Avec cette ultime mise à jour vous n’avez plus besoin de clé d’enregistrement.
Si vous souhaitez utiliser une version plus ancienne que cette beta de la 3.2d vous pouvez utiliser le Serial suivant : 555555555 avec la clé de licence suivante : H8HsRww)7Uz)!iXE5PUMfgP#VymA6

Utiliser le Zarnal Hdf avec WinUae :

Avant de commencer à entrer dans le vif du sujet, voici comment installer le Hdf. Il faut garder à l’esprit qu’il prendra le pas sur vos autres partitions. Pour résumer, c’est lui qui bootera en premier. :-p. Si vous devez le désactiver temporairement, il suffira de décocher la case  » Bootable  » (F12 pour accéder au panneau de configuration) dans CD/Hard drives du panneau de Winuae.

Lancez WinUae et chargez votre configuration habituelle (ou créez en une nouvelle pour l’occasion, type A1200 de préférence). Cliquez sur CD&Hard drives

Cliquez sur Add Hardfile puis indiquez le chemin du ZarnalHdf (en cliquant sur le petit rectangle … au bout de Path).

Cliquez sur Ok. Lancez Winuae en cliquant sur Start. C’est parti…

Note : Activez vos lecteurs PC (Add PC drives at startup) pour faciliter le transfert de vos jeux/démos récupérés au préalable sur le net d’un monde vers l’autre. :yahoo:   :-p

Phase 1 : WHDLoad

Ah, nos bons vieux Amiga, que de merveilleux souvenirs ludiques dans ses heures de gloire. Mais voilà, avec le temps les disquettes s’usent et finissent par s’autodétruire, un seul secteur ou le moindre bit de défectueux et c’est quasiment la catastrophe assurée. :cry:   Qui plus est, en fonction de votre modèle d’ Amiga, des soucis de compatibilité apparaitront à un moment ou a un autre pour diverses raisons. C’est là qu’intervient WHDLoad avec brio.

Ce dernier est destiné à installer et lancer des jeux ou des démos depuis votre disque dur en garantissant leur fonctionnement.

 

Installation sur une partition système existante :

Avant toutes choses, nous allons commencer par installer Whdload sur votre disque dur dans votre partition principale contenant votre Workbench. Cela sera plus pratique si vous devez éditer vos slaves. Vous pouvez également choisir d’utiliser une seule partition dédiée sans multiboot (le choix vous appartient, mais une partition avec un Workbench est indispensable pour pouvoir installer NewsIcons et bénéficier des ToolsTypes, nous y reviendrons plus loin). Pour ce faire, à l’aide du HDF, choisissez  » Directory Opus  » qui va se lancer.

https://www.amigafrance.com/wp-content/uploads/hm_bbpui/13500/jebf5h1057caxockcewkqev7652235vd.jpg

Copiez les répertoires ClassAct, NewsIcons et WHDLoad depuis DH9/CD32 sur votre partition principale contenant votre Workbench (Jim dans mon cas).

Bootez sur votre disque système (en ayant pris soin de virer temporairement le ZarnalHdf de WinUae comme expliqué plus haut) puis allez dans WHDLoad/Install

Cliquez sur  » Continuer d’installer  » dans la première fenêtre puis Continuer dans la seconde.

Sélectionnez le répertoire C de votre partition système (Jim: dans mon cas).

Maintenant, choisissez un répertoire à votre guise pour installer la documentation. Cliquez sur Continuer.

Voilà, WhdLoad est dorénavant installé et opérationnel. :yahoo: Rebootez.

Profitez en pour installer dans l’ordre ClassAct puis NewsIcons si vous souhaitez la gestion des ToolsTypes depuis TinyLauncher. C’est optionnel et requiert au minimum un OS 3.0.

Heu, t’es bien gentil Zarnal mais moi je suis un hardcore gamer je n’ai qu’une seule partition sur ma CF, elle est déja formatée  et j’exige de pouvoir booter directement sur le launcher sans m’embéter à installer WHDLoad sur ma console à disquettes. Et je n’ai pas besoin du Workbench. Je veux juste J.O.U.E.R. :rant:

Si vous ne disposez pas d’une partition système ou bien que vous n’en voulez pas et que le multiboot cela vous passe au dessus de la tête, voici la méthode expresse pour nos amis joueurs :

Lancez Directory Opus depuis le ZarnalHdf et copiez le contenu du dossier  » Nouveau  » sur votre partition unique fraichement formatée. C’est indispensable pour assurer le bon fonctionnement de Whdload sans Workbench d’installé. Une fois que c’est fait, copiez vos jeux, démos, modules et vos kickstarts dans les répertoires correspondants. Ca y est, c’est opérationnel (vous n’avez pas besoin d’installer WHDLoad puisque c’est déja fait). Virez le Hdf  Zarnal et passez directement à la configuration de Tiny Launcher (paragraphe  » L’antre de l’Alien « ). Rappel : puisque sans Workbench, point de gestion des ToolsTypes, mais vous survivrez sans :lol: .

Principe de fonctionnement (utilisation) :

Par l’intermédiaire d’un fichier slave, WHDLoad assure la communication entre lui-même et les fichiers de votre jeu/démo. Chaque jeu dispose de son propre slave. Les options sont éditables via l’icône de votre jeu en allant dans Icônes/Information.

Exemple pour le jeu BCKid :

Vous serez peut être amené à modifier les variables de ce slave en fonction de votre CPU/Amiga.

Je vais vous indiquer les options les plus courantes et efficaces en cas de problèmes :

Nocaches : désactive les caches CPU (68020+).

Preload : précharge totalement le jeu (si la ram est suffisante).

NoMMU : Désactive la MMU de votre Cpu.

PAL : Force le PAL en 50HZ

NTSC : Force le NTSC en 60Hz

Je vous invite par ailleurs à consulter la documentation de WHDLoad pour découvrir l’intégralité des options.

De même, si vous avez peu de mémoire, je vous conseille de retirer l’option  » Preload « . En contrepartie, les accès seront plus longs puisque le jeu ne sera pas totalement chargé en une fois.

Autre élément important, certains anciens jeux ou Mégadémos nécessitent  la présence de fichiers  » Kickstarts « . Il s’agit en fait des roms Amiga (1.3,2.0,CD32) sous forme de fichiers « . Bien entendu, je ne peux vous les fournir. :-p . Il faudra les placer dans le répertoire Devs/Kickstarts de votre partition mais nous y reviendrons.

Intéressons nous maintenant à son complément indispensable Tiny launcher.

Phase 2 : Tiny Launcher

Pourquoi Tiny Launcher ?

En temps ordinaire avec WHDLoad, il faut commencer par charger votre Workbench puis naviguer dans les répertoires. Pas très pratique tout cela. Mais pire, en procédant de la sorte votre ChipRam peut voir son volume drastiquement baisser, ce qui peut poser des problèmes pour lancer certains jeux surtout si votre Startup-Séquence est blindée. Et c’est là que Michael Gibs a eu la géniale idée de créer Tiny Launcher qui comme son nom l’indique est un lanceur multifonctions léger disposant de possibilités intéressantes.

Avec lui vous pourrez centraliser l’ensemble de vos jeux et démos, les démarrer rapidement, afficher des screenshots et même écouter vos modules préférés. Elle n’est pas belle la vie ? :-p

Installation de Tiny Launcher :

Rappel : Si vous comptez n’utiliser que TinyLauncher sans rien d’autre  sur votre Amiga à l’aide d’une partition unique, vous pouvez passer ce chapitre (voir plus haut).

Création de la partition dédiée :

Pour ce tutoriel, nous partirons d’une nouvelle partition PFS3 dédiée à vos jeux, démos et modules qui viendra s’ajouter à votre partition principale, mais rien ne vous empêche d’utiliser directement votre partition système.  et nous gérerons la suite dans ces deux cas de figure depuis AmigaBootSelector présenté dans l’un de mes précédents tuto.

Je vous invite à suivre cette méthode (PFS3) si vous ne savez pas comment faire.

 

On y va…

Nommez votre partition comme vous le souhaitez lors du formatage (pour notre exemple Tiny Launcher). Copiez vos jeux/démos/modules dessus dans des répertoires distincts à l’aide de Directory Opus.

Maintenant, copiez le fichier Tiny (du Zarnal Hdf) à la racine votre partition.

Les Kickstarts : vous les placerez dans le répertoire devs/kickstarts de votre partition système. Il sont indispensables pour lancer certaines vieilleries ne voulant rien savoir avec une ROM3.1.

Je boote, tu bootes, il boote…

Nous allons maintenant utiliser Amiga Boot Selector (ABS), l’autre outil majeur de Michael Gibs afin de pouvoir directement booter sur Tiny Launcher dans le cadre d’un multiboot et ce sans passer par le Workbench. Je vous invite à lire ce tutoriel si vous ne savez pas comment faire.

Sur partition dédiée en multiboot avec le Workbench :

Vous éditerez la startup de votre choix (03 dans non cas, 01 et 02 étant réservées à mes Wb).

Lancez un éditeur de texte.

Rentrez la commande suivante en l’adaptant à votre cas :

Nom de votre partition:Tiny (donc Tiny Launcher:Tiny dans notre exemple).

Note : Vous n’êtes pas obligé d’installer le programme TinyLauncher dans la partition dédiée, vous pouvez alors utiliser celle du Workbench par exemple si cela vous arrange. Modifiez en conséquence la Startup-Séquence d’Amiga Boot Selector.

Sauvegardez le fichier dans votre partition principale dans s/AmigaBootSelector/xx

(xx représente le n°de startup que vous choisirez).

Rebootez

Si tout s’est bien passé vous vous retrouverez sur cet écran :

Dirigez vous sur la ligne que vous avez choisie (ici 03) puis appuyez sur la barre d’espace pour nommer votre label. Validez. Et revalidez pour lancer le programme.

L’antre de l’alien…

Si tout s’est bien passé vous voici sous Tiny Launcher où un sympathique envahisseur est là pour vous accueillir  :

L’écran d’accueil se décompose en 6 menus que nous allons détailler, vous vous déplacerez de l’un à l’autre avec les flèches de direction(s) ou bien avec le Joystick…

Games : contient la base de donnée permettant de lancer vos jeux.

Demos : Idem mais pour vos démos

Music : la base de donnée de vos modules

Sysconfig : le menu de configuration de Tiny Launcher

Infodesk : Des informations sur votre Amiga, les différents Kickstarts installés et les options actives ou non de TinyLauncher.

Installation des jeux, démos et modules :

Attention : Veillez à avoir un minimum de deux éléments dans chaque catégorie que vous scannez afin que tout s’effectue sans encombre.

le sous-menu Sysconfig :

Rendez vous dans le menu Sysconfig et appuyez sur Entrée. Cet écran apparait :

Pour les jeux, vous pouvez disposer de 3 répertoires et/ou disques différents.

Appuyez sur 1 et rentrez votre chemin (ici Tinylauncher:Jeux). Appuyez sur Entrée.

Appuyez sur F1, votre base de données se constitue :

Faites de même pour vos répertoires Demos et Modules si vous en avez. N’oubliez pas d’appuyer sur F2 (demos) F3 (modules) pour qu’ils soient pris en compte.

Une fois terminé, vous devriez avoir quelque chose de la sorte :

Dans ce menu, vous pourrez également changer le répertoire pour vos captures d’écrans en appuyant sur la touche 6.

Appuyez sur ESC pour revenir au menu principal

Essayons : :yahoo:

Allez dans le menu Jeux, si tout s’est bien passé la liste de ces derniers devrait apparaitre. Pour naviguer entre les pages, flèche droite ou joystick droite Sélectionnez votre jeu et appuyez sur Entrée.

Et c’est parti, c’est opérationnel… :yahoo:   :yahoo:   :yahoo:   :yahoo:

Les diverses fonctions et options de Tiny Launcher ????????????

Les favoris :

Vous pouvez, si vous avez beaucoup de jeux ou démos constituer une liste de favoris pour y accéder rapidement sans vous embêter à naviguer à travers les pages.

Pour ajouter un jeu ou une démo dans vos favoris, il suffit de vous placer dessus et d’appuyer sur la touche A.

Il faudra ensuite actualiser votre base de données en appuyant sur F5 en vous plaçant sur favorites à l’écran d’accueil.

Pour effacer un jeu ou une démo de la liste, il suffit de vous placer dessus et d’appuyer sur la touche D. La base de donnée se remet alors à jour automatiquement.

 

La Fast Navigation :

Pour vous déplacer plus rapidement dans vos jeux, vous pouvez activer la Fast Nav.

A l’aide du clavier ou du joystick, appuyez 1 seconde dans la direction haut en étant placé sur le premier jeu de la liste du menu. Vous devriez alors voir apparaitre l’alphabet :

Choisissez l’initiale désirée puis appuyez sur entrée ou fire. Vous accéderez alors rapidement  aux jeux commençants par la lettre spécifiée.

Tiny launcher à la mode de chez nous : :yahoo:   :yahoo:   :yahoo:

Si vous souhaitez démarrer automatiquement un module Protracker au lancement de Tiny Launcher, il faudra le copier dans le répertoire S/TinyLauncher en le nommant TLMusic.mod.

Si, plus généralement, vous souhaitez écouter vos modules, allez dans le menu Music et faites votre choix. :yahoo:

Les covers :

Pour agrémenter votre menu, vous pouvez adjoindre une dizaine de captures d’écran pour chacun vos jeux. L’activation de la fonction Covers se fait par l’intermédiaire de la touche C de votre clavier . Les images devront être au format IFF en OCS ou ECS, (le HAM est géré) et placées dans le répertoire S/Tiny Launcher/Covers (par défaut, mais vous pouvez changer ce chemin dans les préférences si vous le souhaitez) et nommées de la façon suivante :

Nomdevotreslave_scrX.iff

X : de 0 à 9, en usage, vous utiliserez généralement le 0 pour la boite, le 1 pour la page de présentation du jeu et le reste pour le ingame. Mais vous ferez bien ce que vous voulez. :-p

Je vais reprendre l’exemple pour BCKid.

Nom du slave : Bckid

Numéro de la capture : 1

Ce qui donnera : Bckid_scr1.iff

Et ainsi de suite pour vos différentes captures.

Dès que vous vous placerez sur votre jeu, au bout de quelques secondes vos images défileront.

La fonction Jump :

Il est possible d’accéder directement à vos jeux, démos, favoris directement en vous passant de l’écran d’accueil.

Pour sauter directement dans votre catégorie préférée à chaque démarrage, appuyez depuis l’écran d’accueil sur :

1 pour le dossier jeu

2 pour les démos

3 pour les modules

4 pour vos favoris

Une fois le choix fait, appuyez sur ESC pour quitter puis rebootez.

Attention : ne réinitialisez pas directement sans quitter car votre choix ne sera alors pas pris en compte.

Dès que Tiny Launcher sera relancé vous arriverez directement dans votre liste sans passer par le menu d’accueil.

https://www.amigafrance.com/wp-content/uploads/hm_bbpui/13500/obvwse5p16rud7siytf8hdwlzk03czbq.jpg

Pour désactiver le Jump et retrouver l’écran d’accueil, appuyez sur zéro.

La fonction RAD :

Elle sert à effectuer un RESET avant de lancer votre jeu/démo. Cela permet de disposer d’un petit peu plus de ChipRam avant son lancement. Appuyez sur R  pour l’activer.

Les ToolsTypes :

Dans notre cas, les ToolsTypes  sont les options de WHDLoad directement inscrites dans le fichier icônes (en .info) de votre jeu ou votre démo. Vous pouvez, je vous le rappelle les modifier (voir plus haut) à votre guise depuis le Workbench. Une contrainte cependant, vous devrez obligatoirement copier les répertoires ClassAct Et NewsIcons du HDF dans votre partition principale et booter sur cette dernière avant de lancer les installations. Ces utilitaires sont indispensables pour le fonctionnement de cette fonction.

Pour activer les ToolsTypes, appuyez sur la touche T.

Mais moi je n’ai qu’un CD32 et pas d’Amiga Classic… :cry:   :cry:  

Pas de panique, vous pouvez créer un CD bootable pour votre console. Il y a quelques étapes et il faut être assez méticuleux pour ne pas se tromper. En effet, impossible d’écrire sur un CD-R par la suite. :lol:

Ce dont vous aurez besoin :

WinUae avec l’accès aux drives PC pour transférer de l’un vers l’autre.

IsoCD

Un répertoire pour copier vos fichiers (vous disposez de 700Mo libres sur le hdf destiné à cet usage).

Comment faire concrètement ?

Pour commencer, lancez Directory Opus depuis le Hdf. Rendez vous dans le répertoire CD32Vierge en utilisant la fenêtre de droite. Le lecteur est DH9.

Nous commencerons par les jeux. Ouvrez le sous répertoire Games et copiez y les jeux souhaités depuis votre partition PC . J’ai déja mis 2/3 jeux DP dedans mais vous pouvez les virer. :-p

Faites de même avec les démos ou les modules si vous en avez dans les répertoires correspondants.

Profitez en également pour placer au besoin vos Kickstarts dans CD32Vierge/Devs/Kickstarts

Attention de ne pas dépasser la capacité de votre CD-R.

Une fois que vous avez terminé, rebootez.

De retour sur le menu du HDF, lancez  » Préparation CD32″

Une fois Tiny launcher lancé, rendez-vous dans le menu Sysconfig et rentrez le(s) chemin(s) suivant(s) pour vos jeux, démos, modules :

CD0:CD32Vierge/Games

CD0:CD32Vierge/Demos

CD0:CD32Vierge/Modules

Nous nous concentrerons ici sur les jeux. :-p

Appuyez sur F1 pour construire la base de données. Une fois celle-ci constituée, vous revenez automatiquement à l’écran d’accueil. Et c’est maintenant que vous devez être très attentif pour éviter les mauvaises surprises. 

Entrez dans le menu  » InfoDesk », Il faut être vigilant sur le fait que les Toolstypes doivent être désactivés et le boot sur CD enclenché ainsi que le RAD (le CD32 n’ayant que 2Mo de chip à sa disposition, c’est toujours cela de gagné) :

Si ce n’est pas le cas, sortez en appuyant sur ESC et appuyez depuis le menu d’accueil sur T pour désactiver les ToolsTypes, B pour booter sur le CD et R pour engager le RAD.

Revenez vérifier dans InfoDesk que tout corresponde bien avec l’image au dessus. Si tout est correct, quittez rebootez.

Il nous reste une dernière étape importante avant de nous occuper du CD. Démarrez Directory Opus.

Copiez le répertoire DH9:S/Tinylauncher dans DH9:CD32Vierge/S

Voilà, c’est terminé, passons maintenant au CD :yahoo:

La création de l’image ISO :

Depuis le Hdf, démarrez ISOCD. Vous arriverez à cet écran

Cliquez sur Options.

Dans le champ « Volume ID » tapez CD0

En bas à droite, cliquez dans le rectangle à coté de  » TM File « , une fenêtre requester s’ouvre. Cliquez deux fois sur  » CDTV.TM « . Si tout s’est bien passé, voici ce que vous devriez obtenir :

Cliquez sur Ok pour revenir au menu principal.

Nous allons maintenant indiquer au programme où prendre les fichiers ainsi que la destination de l’iso à graver. Pour être plus tranquille, je vous conseille d’ajouter les drives PC dans votre configuration WinUae.

Cliquez dans le rectangle  » Source « . Un requester apparait. Cliquez dans  » Volumes  » puis dans CD32 (DH9) et pour finir CD32Vierge. Cliquez sur OK.

Maintenant, cliquez dans le rectangle  » Images  » pour indiquer au programme l’endroit où l’image ISO devra être crée (pour ma part directement dans une de mes partitions PC).

Cliquez sur  » Examine « , vous devriez avoir quelque chose ressemblant à cela :

Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur  » Build  » et d’attendre que l’image se génère. :yahoo: C’est terminé.

Je vous conseille graver votre CD à une vitesse lente de préférence entre x2 et x8 comme du temps de la PSX :lol: .

Zarnal

Tutoriel – Whdload et Tiny Launcher

Ce sujet a 5 réponses, 6 participants et a été mis à jour par Tarzin Tarzin, il y a 5 jours et 19 heures.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Partager sur vos réseaux sociaux préférés :
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

  • Auteur
    Messages
  • #40715
    Staff
    Jim
    Jim
    • 3 126 Messages

    Je voudrais à titre personnel féliciter Zarnal pour ce travail titanesque sur ce tutoriel. Je pense qu’il sera utile à beaucoup de monde.  :good:

    J’ai mis à jour la partie du début concernant MakeCD qui est désormais disponible gratuitement.  B-)

    A500 Plus - 2Mo de Chip - 128Mo Fast - 8Gb CF - 68080@78Mhz (Vampire V2+ inside)



    #40842
    ZIGORD
    ZIGORD
    • 8 Messages

    Allez hop dans la hotte du père Noël ! :lol:

    #40851
    Staff
    Zarnal
    Zarnal
    • 1 704 Messages

    Je vous invite à le lire entièrement une première fois avant de vous lancer. Surtout en ce qui concerne la partie CD32. Une erreur est vite arrivée. :-p

     

    A1200 Commodore mutant " FrankenAmiga" + 68040 + 8MO + SD 8go - CM A1200 complète ESCOM. HD 20MO. Mon meilleur et seul A500 : WinUae.

    #40931

    zolive59
    • 36 Messages

    Bravo pour ce tutoriel plus que complet Zarnal.

    D’autant que je compte passer sur Terasic DE10-nano d’ici quelque temps, Tiny Launcher sera indispensable. :good:

    #41772
    Tarzin
    Tarzin
    • 32 Messages

    Très bon tutoriel!

    Tiny Launcher, tu fais de l’oeil à mon 1200… ;-)

    A500/A600/A1200/SAM 440 OS4.1 FE upd1/WinUAE

Partager sur vos réseaux sociaux préférés :
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail
5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.