METAL MASTERS: Le Test


Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

Salut les p’tits poulpes!

Bon, maintenant j’ai un peu de temps devant moi. En effet la F.I.F.A. (Fédération Interstellaire des Fans de l’Amiga) me maintenant sous quarantaine forcée dans ma navette, je me retrouve à tourner en rond entre les satellites de votre cher petit bout de caillou. Avec interdiction de quitter l’orbite ou de faire quelque arnaque que ce soit!  …

De quoi? … heu transaction j’veux dire, je suis un gentil Shopkeeper, vous pouvez me faire confiance! ;-)

Bref, pour m’occuper j’ai décidé de vous parler de certains p’tits jeux plus ou moins connus que j’aimerai bien refourg… vous faire découvrir!

Donc de temps en temps je pointerai le bout des mes tentacules pour revenir sur un jeu. Au fait, vous pouvez m’appeler « Oncle Crispin ». C’est mon p’tit neveu, Mutt2828, qui m’a refilé toutes ses notes et m’a demandé ce service…

Et aujourd’hui on commence avec:

METAL MASTERS

BIM! Tiens tu l’as pas volée celle-la!

Qui n’a jamais rêvé de piloter un mecha géant et d’aller foutre des torgnoles puissance 10 à d’autres robots?! De se prendre pour un Godzilla mécanique et de pulvériser chars et hélicos de l’armée!

Métal Masters comblera ce désir.

 

 

 

Édité par Infogrames en 1991, chaque boulon ajusté sur toutes les pièces d’équipement composant les divers robots présents dans le jeu, fut assemblé par Incal Product. Petite boîte Française qui n’avait alors seulement réalisé qu’un jeu: Sir Fred: The Legend en 1989, puis plus rien après le jeu qui nous intéresse ici. Dommage car leurs deux seuls jeux ont une identité bien à eux, graphiquement surtout…

En tout cas on peut dire que ça, c’est d’la production Française ma bonne Dame!

Eh oui, il n’y a pas que les nippons et les ricains qui assurent en robotique! Nous aussi on a notre mot à dire! Rappelons tout de même que la France fut le 2ème pays à diffuser Goldorak, en dehors du Japon bien sur.

 

Petit rappel historique,

Bon celui-ci est en forme de boule OK! Mais croyez-moi, il va vous les casser!

Dans les années 70, Goldorak a tout bouleversé sur terre. Il a aussi tout ravagé! … heu … nous a protégé contre les attaques des Golgoths. Merci! … et s’en est allé, comme ça… laissant tout en ruine derrière lui. – … Ah ça! Il vous l’a bien bousillé votre planète :lol: … Désolé. –

Une grosse centaine d’année plus tard, l’homme a lui aussi appris à maîtriser la technologie robotique de très grande échelle.

Autrement dit, on sait faire des méchas nous aussi! Bon, peut-être pas tout à fait au même niveau que ce formidable robot, mais ça commence à ressembler à quelque chose. Et en attendant que ces extra-terrestres ne reviennent nous embêter, il faut bien que tout cela serve à quelque chose. Donc, on fait ce qu’on sait faire le mieux … des combats de Robots Géants!

Bienvenue dans le Championnat METAL MASTERS!

Vous allez donc jouer ici à un bon vieux jeu de baston! Mais un tantinet original dans sa forme. Puisque, déjà les jeux de combats mettant en scène des robots de la taille d’un building, pour l’époque c’était plutôt rare. Ensuite vous aurez un large choix d’équipement à des prix attractifs– pardon, déformation professionnelle – … pour composer votre « tas de ferraille » et aller pulvériser l’adversaire au contact et à distance! Il y aura aussi des petits challenges inter-niveaux (ça c’est vrai que c’est du classique…). Un mode 2 joueurs bien entendu. Et pour finir de somptueuses arènes, temples d’adversaires tous plus coriaces les uns que les autres!

 

Comment devenir un METAL MASTERS:

Pour commencer, vous passerez par la case Menu ROBOTOP. C’est votre point de départ, pour créer un nouveau robot, sélectionner le mode 1 ou 2 joueurs, et y figurera également un petit classement de tout vos robots existant. Vous vous engagez dans le championnat avec un tas de ferrailles (comme dit précédemment) et vous devrez progresser tout au long des 10 niveaux/combats qui composent le jeu.

Le magasin: ici vous n’avez plus qu’a revendre le buste de votre dernier combat car vous ne tiendrez pas longtemps!

Avant chaque affrontement, vous pouvez passer au magasin pour refourguer vos vieilles pièces d’équipement. – A petit prix faut pas rêver non plus! – Mais surtout, racheter du meilleur matos. Car si le 1er robot que vous allez affronter n’est pas imbattable, il va vous faire du mal tout de même. Et si vous repartez au combat tel quel, vous démarrerez dans le même état dans lequel vous étiez à la fin du précédent! Autant dire que c’est du suicide. :wacko:   Entre le magasin et l’arène, vous passerez au garage où vous assemblerez votre robot et apercevrez votre futur opposant, mesurant ainsi le niveau de ce dernier en observant sa composition. Vous aurez de ce fait le loisir de retourner changer d’équipement pour tenter de survivre… en fonction de votre budget bien sur. A l’écran de chargement de l’arène (dans laquelle tous les coups sont permis!) vous découvrirez le montant de la prime, en cas de victoire.  Mais nous reviendrons plus en détails dessus… 

♫…WO-OH OH-OH!… Si j’avais un marteau!….♫ BRR-AOUM! Je cognerai partout! … ♫ BRR-BRRAOUM!…

Tout les 2 niveaux vous avez la possibilité de participer à un challenge. Il y en a 4 différents au total:

  1. Destruction de véhicules de l’armée.
  2. Combat contre un rageur « Robot-Boule  3000 ».
  3. Démolition de bloc de béton aussi gros que vous.
  4. Épreuve de force sous entrave contre des tourelles.

 

Tous octroyant un petit bonus pécuniaire en fonction de la réussite de vous coups. Mais attention! Ces challenges s’enchaînent tout de suite après un combat! Si bien que l’argent (bonus) fraichement gagné, couvrira peut-être à peine les dégâts subis dans le dit challenge. En cas de défaite en combat ou en challenge, et ce quel que soit l’état de votre robot, l’important c’est d’avoir suffisamment de fonds pour en reconstruire un autre dans la foulée. C’est à dire qu’entre votre éventuel crédit en réserve, la revente de votre matériel, et les quelques billets gagnés grâce à vos coups bien placés durant le combat, vous devez avoir le montant nécessaire à la construction d’un robot, aussi « léger » soit-il! C’est ainsi que vous ne perdrez pas votre progression dans le jeu. Bien évidement, malgré ce système les choses vont devenir de plus en plus difficiles, jusqu’à – je ne vous le souhaite pas – vous retrouver dans ce cas de figure:

Le garage: à 1ère vue, ce combat semble perdu d’avance! Assemblez donc, votre 2ème bras « Punch – Laser » et… bonne chance!

Vous pouvez sauvegardez votre progression sur disquette, vous épargnant ainsi ce genre de désagrément. Mais …

Arf! Allez on peut bien s’faire un p’tit pari. David contre Goliath! Combien de temps tiendrez vous?! Allez M’sieur Dames! PAR-I-CI LA MONNAIE! –

 

Gros plan sur un combat…

…ou à quoi s’attendre dans l’arène:

  1. Ça, c’est votre pauvre « boîte de conserve »
  2. Baldrone. Le 2ème adversaire sur votre route. Il n’a pas de jambes comme vous pouvez le constater. Ce qui fait un point d’impact en moins. Et il sait très bien « Puncher ». Gare!
  3. État d’usure des 4 pièces d’équipement de votre robot. Là en l’occurrence, votre buste est très touché. C’est La partie vitale, synonyme de « KO » en cas de destruction! De même, un bras normalement « armé » sera de moins en moins efficace plus il sera détruit.
  4. Votre score (Joueur 1). C’est simple, chaque coups réussis sur l’adversaire vous rapporte des points. Ils vont se convertir en argent gagné … et ce qu’elle que soit l’issu du combat. Pour l’exemple ici: 327 points = 3200 $ !
  5. Le score de votre opposant (Ordi/Joueur 2): 1441 points = 14400 $ !!
  6. Le timer. Les combats durent 4 mn. Une victoire se détermine donc soit aux points à la fin du timer, soit par KO.
  7. De superbes gradins suspendus pouvant accueillir plusieurs milliers de spectateurs! Le championnat brasse beaucoup d’argent… dont on peut voir une partie de l’usage dans certaines arènes.
  8. État de surchauffe du réacteur. A quoi croyez-vous que fonctionnent ces petits joujoux?  Au sans-pomb 95 ? La puissance nécessaire, ne serait-ce qu’au déplacement d’un robot, est considérable! Alors enchaîner les coups… je vous laisse imaginer. Ce système de sécurité mis en place après « l’incident » – croyez-moi c’est pas beau à voir! C’est d’ailleurs depuis que les spectateurs ont été placés un peu plus loin – évite les catastrophes il bloque d’une certaine manière le coup suivant (contact ou distance) le temps que le réacteur baisse en température.
  9. Toutes les arènes ont deux plans. Ici, le 1er …
  10. … là, le 2ème.
  11. Des lasers et des missiles! Chaque buste et chaque bras peut enclencher un tir de missiles ou lasers voir les deux! Si vous êtes suffisamment éloigné de l’adversaire, vous commandez donc le tir à distance. Si vous êtes trop prêt c’est le corps à corps! – Si vous prêtez attention aux ombres sur le sol, on constate que les deux robots ne sont pas sur le même plan et donc que tout les tirs vont rater leurs cibles! :lol:

 

Le Magasin:

… « sous une gerbe d’étincelles »…

Les soirées tendance « Démolition » de la Jet-Set vous sont refusées car vous n’avez qu’une simple masse de chez Leroy Merlin. Optez alors pour le fleuron de la technologie robotique: Le BRM. Élégant, Puissant, Écrasant. Avec lui, masse rime avec classe! Pour 2 achetés, 1 smoking offert!

Ici vous trouverez tout pour vous équiper des pieds à la tête! Des paires de jambes en simple tubes de fer pour les petites bourses, a celles vous procurant l’impression de pouvoir piétiner vos adversaires! Il y aura également des hachoirs de bouchers, des masses d’armes, des boucliers et même… des tronçonneuses! Etc…

Pratiquement tous équipés en série de lasers et (ou) missiles!

Bref, au total pas moins de 26 pièces d’équipement a disposition pour votre plus grand amusement!

– Ah, le bruit du métal qui se déchire sous vos coups de tronçonneuse, le torse de votre ennemi fraîchement éventré sous une gerbe d’étincelles… hmm… Effet garantie!  Bon j’vous en met combien? –

Chaque pièce d’équipement aura sa valeur de:

  • Puissance
  • Résistance
  • Surchauffe (du réacteur)
  • Puissance des laser et/ou missiles (sauf pour les jambes qui ne servent qu’a…se déplacer!)

Tout article pourra être revendu, le prix étant défini selon son état d’usure. Donc si vous avez marché sur des œufs durant votre dernier affrontement, et qu’une pièce d’équipement est intacte, vous pourrez au besoin, la revendre à son prix d’origine!

On peut cependant regretter une chose, certains robots contrôlés par l’ordi ont des pièces d’équipement bien à eux, qui ne sont pas proposés à la vente! – Ah… dommage, j’aurai bien boxer avec les bras du Baldrone! –

 

Mais, c’est quoi cet écrou qui traîne par terre?…

Bon, je ne vais pas vous mentir, le jeu à ses qualités … et ses défauts.

D’abords il faut savoir qu’il s’agit très certainement d’un portage provenant de l’Atari ST. Il n’exploite donc malheureusement pas toutes les capacités du 500. A titre informatif, le jeu est sortit également sur PC (DOS) la même année et sur Game Boy en 1993. Pour ce dernier, ce fut une autre équipe qui se chargea du développement: Bit Managers. Et Electro Brain pour l’édition.

Graphiquement le jeu est propre, sans être transcendant, mais vous verrez qu’un soin particulier à été apporté sur le design de certaines arènes et certains robots. C’est d’ailleurs ce qui donne au jeu tout son charme.

Un jeu idéal pour toute la famille! Ici, le tonton contre le neveu. Un beau derby en perspective!

Les animations des robots sont bien faites et bien décomposées. Vous avez à la fois – et je trouve ça très fort – la sensation de lourdeur dans vos mouvements, vous faisant bien ressentir les milliers de tonnes d’aciers que vous avez sous les pattes, lui donnant un petit côté réaliste, et un déferlement de puissance lorsque vous enchaînez les coups! Il est à noter que le jeu est plus rapide, et les robots plus réactifs sur 500 que sur ST. Les combats en sont évidemment plus plaisant.

Par contre dans les menus, il se peut par moment, qu’il y ai une certaine latence dans les commandes… :unsure:  vous forçant parfois à insister sur le joystick! Et ce n’est malheureusement pas dû à l’émulation.

Pour finir, sur à mon sens le plus gros défaut, parlons du son. Niveau musique, il n’y en a qu’une dans l’intro – bien sympathique d’ailleurs, avec de bon riffs de guitare YEAH! – et elle est plus longue (complète) que son homologue sur ST. Jusque là ça va. Mais, le jeu partage les même bruitages que la version ST. Certains seront peut-être choqués pourtant ce n’est pas forcément péjoratif ici car le rendu des coups que vous assénerez – ou vous prendrez dans la tronche :lol: , le bruit de vos déplacement, des pistons qui s’enclenchent, les tirs de missiles et lasers etc… bref tout est plutôt convainquant. Le problème vient du fait qu’il manque certains sons sur certaines séquences du jeu!! A deux moments particuliers notamment:

  • Lorsque vous exploserez le crâne de votre adversaire d’un bon coup de marteau bien placé sur l’hypophyse, il n’y aura alors que le son du coup porté… sans l’explosion finale qui l’accompagne! :rant:
  • A chaque fin de combat lorsqu’un robot ne peut plus se déplacer, car c’est une épave ou ses jambes sont totalement détruites, une petite dépanneuse viendra l’évacuer :lol: … en silence! ? car pas de son là non plus! :cry:

 

Quelques p’tites infos en sus:

L’intérêt du jeu: Dans son mode solo, il vous tiendra en haleine un bon petit moment. Il est assez difficile car il requiert une bonne prise en main des commandes du robot. Au 1er combat vous serez surpris par la rapidité à laquelle « la simple boîte de conserve » en face de vous, vous en met plein la poire! Ne vous en faîtes pas ça viendra, et une fois que vous comprendrez comment maîtriser et enchaîner les coups, vous prendrez plaisir à vous ruer sur l’adversaire. Et vous progresserez.

Double Repulso! Manifestement le courant ne passe pas.

Les commandes se font toutes à l’aide d’un seul bouton + une direction pour donner un coup précis au corps à corps si vous êtes au contact. La même chose pour le tir de lasers ou missiles si vous êtes à distance. Je vous laisserai découvrir tout ça. Le seul petit détail important à savoir, c’est le Repulso!

Si vous êtes acculé, à subir une pluie de coups sans pouvoir en placer un, une pression sur le bouton + direction bas = Repulso. Cela repousse tout simplement l’adversaire, vous permettant de souffler un instant!

Le mode 2 joueurs viendra évidemment compléter l’intérêt du jeu. Se mettre des grands coups de masses dans les rotules entre potes, c’est toujours rigolo non? Sachant que vous pourrez faire combattre des robots de n’importe quel niveaux/équipement. Cela peut permettre d’équilibrer un peu entre, un joueur expérimenté et un novice.

Il y a une fonction « mode automatique » qui consiste d’une certaine manière à simplement gérer son robot et à le regarder combattre à votre place. Activable et désactivable en plein combat aussi bien pour le J1 que l’ordi/J2 (touches F1 à F4). Sympathique, mais pas assez développé. Et comportant un gros risque… les flemmards friands de « cheats » en tout genre auront tôt fait de passer l’ordi en … mode manuel! Autrement dit, l’ordi devient alors le joueur 2! Eh oui, c’est le soucis! 

Enfin, le jeu vous poussera dans une débauche de violence! Pacifistes s’abstenir! Toutes les 30 secondes sans avoir touché le robot adverse, vous écoperez dans un 1er temps d’un avertissement, puis les fois suivantes d’amendes exponentielles (vous ponctionnant vos points, donc vos sous à la fin!) jusqu’à être disqualifié au 5ème et ultime avertissement!

 

On passe à la caisse:

- Original pour un jeu de combat.- Latence ponctuelle dans les menus.
- Animation. On a vraiment l'impression de piloter un mecha! - Un bien trop simpliste écran de fin! sniff...
- Graphismes. Certains robots et certaines arènes ne vous laisserons pas indifférent!- Dommage que certains équipements soient exclusif à l'ordi.
- Quand vous aurez chopé le coup, lever votre marteau bien haut pour pulvériser le tête du robot d'en face deviendra votre marotte.- Quelques bruitages manquants! Inadmissible! Grrrr…

 

CRISPIN les bons tuyaux!

Alors avant de se quitter, comme je suis généreux, je vais vous donner quelques petits conseils. Le jeu n’est pas simple, mais avec ce qui suis ça devrait aller:

  • Avoir un joystick robuste! Si vous voulez bien enchaîner les coups, c’est indispensable.
  • Vous avez deux bras non? En combat c’est pareil. Servez-vous des deux! On a trop tendance à n’utiliser que celui du 1er plan.
  • Et comme dirait mon ami Hans Gruber: « schieß dem fenster! … Les vitres! »  Bon là en l’occurrence, je veux dire qu’il faut viser les jambes! Un robot qui ne peut pas se déplacer est terriblement handicapé!
Ici c’est l’arène-cimetière des vieilles carcasses de robots. La dépanneuse n’a pas beaucoup de chemin à faire. Tenez! Regardez, il y a même un vieux Goldorak qui traîne…

 

 

 

Oncle Crispin, Legal Guardian of Mutt2828’s brain
source&images: HOL & Mut Prod.
Les Gifs sont réalisés à partir de screenshots et non de vidéos, ils ne reflètent donc pas fidèlement l’animation du jeu.

METAL MASTERS: Le Test

  • Ce sujet contient 10 réponses, 6 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Mutt2828Mutt2828, le il y a 4 jours et 17 heures.
  • Créateur
    Sujet
  • #91074
    Staff
    Mutt2828Mutt2828
    • Level 10
    • Messages : 1241

    Extrait de l’article :

    Salut les p’tits poulpes! Bon, maintenant j’ai un peu de temps devant moi. En effet la F.I.F.A. (Fédération Interstellaire des Fans de l’Amiga) me mai

    L’article complet est disponible ici : https://www.amigafrance.com/metal-masters-le-test/

10 réponses de 1 à 10 (sur un total de 10)

Partager sur vos réseaux sociaux préférés :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

  • Auteur
    Réponses
  • #91235
    Staff
    Mutt2828Mutt2828
    • Level 10
    • Messages : 1241

    Le jeu tiens sur 2 disquettes, mais la 1ère ne contient que l’intro.

    Voici un lien vers version fonctionnelle en une disquette (intro incluse) pour ceux que ça intéresse.

    METAL MASTERS

     

     



    #91237
    avensis
    • Level 1
    • Messages : 19

    Salut, je trouve ça très sympa merci pour le partage :good:

    #91244
    k1200rs21k1200rs21
    • Level 7
    • Messages : 429

    bon ce jeu est aussi sur whdload et au complet avec intro ;-)

    http://www.whdload.de/games/MetalMasters.html

    après une petite lecture du test que dire à quand le prochain :-)

     

     

    un Amiga 2000 avec
    une blizzard 2060 128mo picasso IV (paloma tv ,pabloIV,consierto son 16 bits) et un contrôler fast SCSI 2 DMA 10 Mo / s de vitesse de transfert en synchrone
    un amiga cd32
    et un pi 3 avec happiga

    #91250
    JeegfroJeegfro
    • Level 4
    • Messages : 137

    Je ne connaissais pas ce jeu, merci pour cette découverte et ce test vraiment complet. :good:

    #91256
    Staff
    Mutt2828Mutt2828
    • Level 10
    • Messages : 1241

    MERCI! :yahoo:

    …et pour le prochain, faut que j’vois avec mon « oncle ». Je crois qu’il bosse sur un truc, mais il a pas voulu me dire ce que c’était! :rant:

     

    #91258
    Staff
    Mutt2828Mutt2828
    • Level 10
    • Messages : 1241

    bon ce jeu est aussi sur whdload et au complet avec intro ;-) http://www.whdload.de/games/MetalMasters.html

    … et Merci pour le complément d’info! :good:

     

    #91539
    Staff
    Doc HollidayDoc Holliday
    • Level 8
    • Messages : 793

    Oh ! Merci Onc’ Crispin de nous avoir enseigné les arcanes du déglinguage de robots-géants. Personnellement j’ignorais que l’on pouvait s’adonner à ce loisir du XXIème siècle sur nos Amigas adorés. Tu m’as bien donné envie et il n’y a aucun doute que je m’y essaierai. Grâce à tes bons conseils et tes explications sur tous les aspects du jeu, je suis sûr de bien démarrer dans cette discipline. Remercie bien également ton neveu pour s’être esquinté les doigts dans tous ces rouages et analysé à fond cette perle rare. Metal Masters a l’air mille fois plus fun et intéressant tactiquement que le navrant Rise of the Robots. Félicitations pour ton test. :good:

    #91736
    Staff
    Mutt2828Mutt2828
    • Level 10
    • Messages : 1241

    Merci Doc! :yahoo:

     

    #91942
    Thairacer
    • Level 3
    • Messages : 77

    Merci pour ce test brillant pour un jeu peu connu mais que j’ai usé à l’époque, à deux il prend une autre dimension ! et bonjour les cloques :wacko:  , sympa les chalenges inter niveaux avec des attaques d’hélicoptères etc, je vais m’y replonger et lire ce magnifique test. :good:

    CD 32
    EXTENSION TF 330 CF 32 GO INDIVISION DVI
    MANETTE PSX SOURIS LOGITECH VIA ADAPTATEUR IDOÏNE CLAVIER, JOUEUR, TESTEUR

    #92135
    Staff
    Mutt2828Mutt2828
    • Level 10
    • Messages : 1241

    Merci Thairacer!

    Et d’accord avec toi. Ce jeu est assez méconnu, alors qu’il mérite qu’on s’y intéresse, ne serait-ce que pour son originalité et son design!

    :yahoo:

     

Partager sur vos réseaux sociaux préférés :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail
10 réponses de 1 à 10 (sur un total de 10)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.