Utilisation d’une carte Voodoo3 PCI avec un Médiator.


Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

 

Configuration de la Voodoo 3 3000 et du médiator.

 

Devenue possible depuis la version 4.5 de WinUae, l’émulation d’une carte 3D est désormais une réalité. Aujourd’hui nous nous intéresserons plus particulièrement à celle concernant la Voodoo 3 ( dans sa version PCI ) ainsi que du Médiator qui lui servira de support. Je vais donc commencer par vous présenter brièvement le vrai matériel. Ce  » HowTo  » inaugure donc ma nouvelle rubrique concernant l’utilisation de WinUae.

 

La Voodoo 3 3000 PCI :

 

 

Sortie en 1999 et succédant aux légendaires Voodoo 2, cette carte s’avère technologiquement assez dépassée par la concurrence qui faisait alors rage sur PC, le meilleur exemple étant sa limitation à des modes ne gérants que le 16 bits ( 65536 couleurs ) là ou les autres ne juraient que par le 32 bits ( au détriment des performances ). Cependant, elle présente l’énorme avantage contrairement à ses ainées d’avoir des capacités aussi bien en 2D qu’en 3D…

 

Le Médiator :

 

Le Mediator est une carte destinée aux Amiga et déclinée en plusieurs modèles suivant votre configuration. Elle permet de profiter pleinement de diverses cartes d’extensions issue du monde PC à partir du moment où des drivers dédiés sont disponibles ( cartes 3D, cartes son et cartes réseau entre autres ). Elle se connecte sur un port Zorro III dans un A4000 ou bien directement sur le port d’extension de votre A1200 ( qui devra impérativement être en tour, car je n’ose même pas imaginer le bazar si vous voulez vous la jouer  » à nu  » ) via un petit adaptateur.

 

 

Ce dont vous aurez besoin :

 

WinUae 4.5.

L’archive contenant les drivers et les utilitaires.

Le bios Voodoo3.

Le plugin PPC de WinUae.

Le Zarnal Boot Disk.

 

Préalable.

 

Avant tout, commencez par placer le fichier  » Voodoo3.rom  » de l’archive  » voodoo3.7z  » dans le sous répertoire  » Roms  » de votre dossier WinUae ( par défaut dans C:\Program Files (X86)\WinUae\ pour la version 32 bits ou bien C:\Programmes\WinUae pour la version 64 bits ). Si ce sous répertoire n’existe pas, créez le.

 

 

Procédez à l’extraction de l’archive  » PluginsPPC  » directement dans votre répertoire WinUae. C’est à l’aide de ce dernier que l’émulation PPC sera prise en compte. Cette dernière est basée sur une ancienne version de QEMU.

 

 

Une fois ceci fait, lancez WinUae.

 

Configuration de WinUae :

 

Avant tout, commencez par placer le fichier  » Voodoo3.rom  » de l’archive  » voodoo3.7z  » dans le sous répertoire  » Roms  » de votre dossier WinUae ( par défaut dans C:\Program Files (X86)\WinUae\ pour la version 32 bits ou bien C:\Programmes\WinUae pour la version 64 bits ). Si ce sous répertoire n’existe pas, créez le.

Une fois ceci fait, lancez WinUae.

Dans le menu  » Path « , cliquez en bas sur  » Rescan Roms  » pour que le fichier  » Voodoo.rom  » soit pris en compte.

 

 

Dirigez vous vers le menu  » Quickstart  » et faites les choix suivants :

Model: A4000

Configuration : Cyberstorm PPC

 

 

Passons au menu  » ROMS  » :

Sélectionnez votre kickstart ( et/ou son emplacement ) dans  » Main ROM file « . Attention : cela devra être impérativement un Kickstart d’Amiga 4000.

Tout en bas dans  » board type « , utilisez  » New UAE (128k, ROM, indirect ). Ceci est très important.

 

 

Le menu  » Expansions  » quant à lui devra être réglé de la sorte. Je n’entre pas trop dans un déluge de détails techniques puisque tout en montré sur l’image qui suit. Prenez juste bien garde à bien indiquer manuellement l’emplacement de la Rom de la Cyberstorm PPC et vérifier que vous avez bien 128Mo. Il faudra de même activer l’ensemble des options (  » Full PCI DMA  »  » Win Size  » ainsi que   » Swap Config  » ) en cochant dans la petite case à coté de ces dernières.

 

 

 

Dans le menu  » RTG board « , dans  » Board  » sélectionnez  » Voodoo 3 3000.

 

 

Concernant le menu  » CPU and FPU « ,optez pour un 68040+FPU et l’ensemble de ses options en SoftFloat le tout en mode  » Fastest « . Evitez le JIT dans un premier temps, vous pourrez l’activer ultérieurement lorsque tout sera fin prêt.

 

 

Là, dans le menu display, c’est au cas par cas suivant votre moniteur et ses possibilités. J’ai choisi pour ma part le mode fenêtré en 720*568. A la limite, je vous conseille de tout laisser par défaut.

 

 

Maintenant, bien que cela ne soit pas une obligation, dans le menu  » RAM « , nous allons ajouter un peu de RAM Z3. Soyez mesuré car des soucis peuvent apparaitre si vous en utilisez vraiment de trop avec le Médiator. Je me suis limité à 32 Mo car nous ne sommes qu’en OS3 mais vous pouvez allez bien au delà,notamment si vous comptez utiliser l’OS4.1.

 

 

Occupons nous donc du lecteur CD. Dans  » CD & Hard drives « , cliquez sur  » Add SCSI/IDE CD Drive « . Dans la nouvelle fenêtre qui s’ouvre, connectez le sur le port SCSI 0 de la Cyberstorm PPC.

 

 

Occupons nous du disque dur qui sera associé à cette configuration. Vous pouvez utiliser un hdf déja existant Je vous invite à lire la fiche dédiée à la configuration de ces derniers si vous ne savez pas comment faire. Pour l’exemple nous allons utiliser un simple répertoire qui fera office de disque dur. Installez y un workbench si cela n’est pas déja fait.

 

 

Direction  » Add Directory or Archive « .

 

 

Entrez un nom pour votre lecteur dans  » Device Name  » ( DH0 par exemple ) et donnez un nom quelconque à la partition dans  » Volume Label « . Cliquez sur  » Select Directory in précisez l’emplacement désiré. Une fois ceci fait, cliquez sur  » Ok « .

 

 

Pour conclure cette partie, cochez  » CDFS automount CD/DVD drives  » ainsi que  » CDTV/CDTV-CR/CD32 turbo CD read speed  » ( pas vraiment indispensable dans ce cas ).

 

 

Il est désormais grand temps de sauvegarder votre configuration. Dans  » Configurations « , nommez là à votre convenance puis sauvegardez la avec le bouton  » Save « .

 

 

Configuration du Workbench OS3 :

 

Lancez Directory Opus depuis le  » Zarnal Boot Disk  » afin d’en extraire l’archive ( a copier dans votre répertoire système, un simple copier/coller suffira ) contenant tout le nécessaire pour poursuivre. L’extraction se fera également dans ce même répertoire. Cliquez sur l’archive puis sur le bouton  » Arc Ext « .

 

 

Une fois la décompression terminée, un dossier  » Mediator  » se sera crée. Ouvrez le dans la fenêtre de gauche. Dans celle de droite, ouvrez le répertoire  » Libs  » de votre dossier système.

Copiez  » pci.library  » dans DH0:Libs

Retirez la disquette du lecteur puis rebootez.

 

 

Une fois revenu sous le Workbench ( installation fraîche du 3.1 pour ma part ), nous allons commencer par installer les drivers RTG Picasso96. Ouvrez le dossier  » Mediator/Picasso96Install  » et lancez  » Setup « .

 

 

Cliquez sur  » Proceed « .

 

 

Là, sur  » First Install « .

 

 

Pour ne pas perdre de temps, cliquez sur  » No  » excepté si vous souhaitez réellement installer la documentation.

 

 

La  » Cybervision64/3D  » est le choix à préciser.

 

 

Confirmez juste l’ensemble des choix de répertoires qui s’offrent à vous mais stoppez net lorsque l’on vous demande où vous souhaitez installer les fichiers de support. Pour une étrange raison, par défaut, le répertoire/lecteur  » Work:  » est imposé.

 

 

Pour palier à ce petit contretemps, cliquez sur  » Select Another Location  » et indiquez l’emplacement que vous souhaitez ( SYS: me semble une bonne idée ).

 

 

Pour les drivers, c’est au choix sachant que quoi qu’il arrive, il faudra les installer manuellement. Alors donc c’est  » No « .

 

 

Confirmez vos choix.

 

 

Cliquez deux fois sur  » Proceed « .

 

 

C’est terminé pour cette partie.

 

 

Installation des drivers du Mediator.

 

Dans votre dossier  » Mediator/MM_CD_UP2.6 « , lancez  » Quick_Install « .

 

 

Cliquez sur  » Proceed « , attendez et… c’est terminé.

 

 

Installation de Warp3D.

 

Pour simplifier au mieux, ce programme qui est une interface de programmation qui permet de pouvoir utiliser une carte 3D sur Amiga. Nous pourrions la comparer à Direct3D sous Windows dans le principe. Bref, revenons en à nos moutons.

Ouvrez le dossier  » Mediator/Warp3D_for_Mediator  » et lancez  » Install_Warp3D « .

 

 

Cliquez sur  » Install « .

 

 

Maintenant sur  » Proceed with Install « .

 

 

Pour les démos, choisissez  » No  » ( elles sont déja présentes dans le répertoire d’installation, donc nous allons les laisser là pour l’instant ).

 

 

Cette phase est achevée. Passons à la suite.

 

 

Modification du fichier Moniteur.

 

Ouvrez le répertoire  » Devs/Monitors  » puis repérez l’icône  » CVision3D « . Cliquez une seule fois dessus puis, à l’aide du bouton droit de la souris allez dans le menu  » Icons », option  » Rename ( Renommer ) « . Donnez lui  » Voodoo  » comme nouveau nom. Validez.

 

 

Retournez dans le menu  » Icons ( Icônes ) pour y sélectionner cette fois ci  » Information « . Une nouvelle fenêtre s’ouvre.

 

 

Cliquez sur  » BOARDTYPE=CVision3D » qui devrait alors également s’afficher à coté du bouton  » DEL « . Renommez la carte  » BOARDTYPE=Voodoo  » en lieu et place. Validez puis cliquez sur  » Save « .

 

 

A présent cliquez deux fois sur votre icône  » Voodoo « .

 

 

Si tout se passe bien, vous aurez un bel écran noir ( il peut arriver également qu’il soit gris. Cette situation est normale. Il va falloir maintenant rebasculer en mode AGA en appuyant simultanément sur les touches  » Fin  » et  » F9 « . Note : comme je ne soutaite pas m’amuser avec deux écrans WinUae, c’est la meilleure option à mon sens.

 

 

Réglages de Picasso96Mode.

 

Allez dans le répertoire  » Prefs  » de votre partition système puis cliquez sur l’icône  » Picasso96 Mode « .

 

 

Cliquez sur  » Ok « . Au passage, ceci vous explique la présence de l’écran noir de tout à l’heure.

 

 

Allez dans la première icône ( la boite en carton avec la flèche vers le haut ) cliquez dedans et tout en maintenant la pression de la souris, descendez vers la boite  » Settings « . Relâchez.

 

 

Maintenant, à l’aide du bouton droit de la souris, direction le menu  » Attach setting to « . Si tout s’est bien passé, la carte Voodoo doit être présente. Sélectionnez là.

 

 

Faites maintenant un glisser-déposer ( de la même façon que la première fois, avec l’icône du carton ) dans la fenêtre  » Résolutions « . Le mode 640*480 apparait.

Note : Renouvelez l’opération pour chaque résolution que vous souhaitez avoir. Pour l’exemple, une seule sera utilisée ( le 640*480, mais vous pouvez aller jusqu’au full hd si cela vous chante ).

 

 

Idem avec un glisser/déposer mais cette fois ci dans la fenêtre  » Modes « .

 

 

Pour chaque résolution, vous devrez définir un nombre de couleurs à l’aide du gadget  » Depth « . Cela va du 256 couleurs au 24 bits. Vous pouvez bien entendu avoir un mode 640*480 en 16 bits, un autre 640*480 en 256 couleurs et ainsi de suite. Attention : pour plus de clarté, je n’ai crée qu’une seule résolution 640*480 en 16bits.

Cliquez sur  » Test « .

 

 

Si tout est Ok, une mire apparait. Cliquez ou appuyez sur  » ESC  » pour en sortir. Nous allons être confronté au même problème que tout à l’heure ( écran noir ou qui freeze ). Appuyez simultanément  sur End+F9 pour rebasculer en AGA.

 

 

Cliquez sur  » Save  » en bas puis sur  » Yes « .

 

 

Cliquez sur  » Reboot « .

 

 

Une fois revenu sous le Workbench, toujours dans votre partition système allez dans  » Prefs  » et cliquez sur  » ScreenMode « .

 

 

Et la magie s’opère. Nous retrouvons donc la résolution d’exemple que j’ai crée pour la Voodoo. Cliquez sur cette dernière puis sur le bouton  » Save « . Vous aurez probablement besoin d’appuyer à nouveau simultanément sur  » Fin  » +  » F9  » pour accéder au RTG.

 

 

Il n’est pas beau mon 640*480*16 ?

 

 

Configuration du Mediator.

 

Dernière étape : la configuration finale du Mediator.

Cliquez sur  » MedConfig  » ( installé avec les drivers du Mediator ). logiquement, il se trouve à la racine de votre partition système. Cliquez sur  » Proceed « .

 

 

Une fois arrivé là,  » Configuration and Report « .

 

 

Nous sommes partis sur une base d’A4000, donc vous vous doutez bien du choix à faire ici.

 

 

Cliquez sur  » Voodoo 3 3000 or 3 2000 « .

 

 

Clliquez sur  » Proceed « .

 

 

Pour cette étape, cliquez  sur  » GFX « .  Vous pouvez également installer  » Sound  » et  » Ethernet  » ( cela ne s’avèrera utile qu’ultérieurement et seulement au besoin ). Cette fiche n’aborde que la partie graphique. De futures fiches aborderont l’aspect son et réseau avec le Mediator.

 

 

Laissez la valeur par défaut.  » Proceed « .

 

 

Activez les interruption.  » Proceed « .

 

 

Pour  » VoodooMemOs « , choisissez  » No « .

 

 

Buster sera réglé sur  » 11 « .   » Proceed « .

 

 

Tout un tas d’infos vont apparaitre. A chaque fois, cliquez sur  » Proceed  » jusqu’à la dernière fenêtre.

 

 

Concernant les variables d’environnement, nous allons les aborder lors du prochain chapitre.

 

 

Finition et variables d’environnement.

 

C’est presque terminé. Il reste juste un tout petit détail à régler. Il va falloir rajouter quelques variables d’environnement dans votre répertoire système  » Prefs/Env-Archive  » afin que tout se passe pour le mieux ( certaines sont déjà là par défaut, installées directement par le software mais d’autres doivent être crées manuellement au besoin ) .

Elles se présentent sous la forme d’un fichier texte ( représentant le paramètre ) qui lui même contient une valeur variable ( pour un élément donné ).

Comme nous ne sommes pas là pour nous prendre la tête avec ce genre de choses, tout le nécessaire est fourni et déjà configuré dans l’archive. Donc point de longs discours ( la lecture des divers manuels des cartes et utilitaires vous en apprendra bien davantage sur les options disponibles, là, il faut aller au plus vite ). Vous aurez juste à les copier ( cela serait un peu différent sur hard ). Pour ce faire :

Lancez Directory Opus puis copiez depuis le répertoire  » Mediator  » le dossier  » Prefs « à la racine de votre répertoire système.

 

 

Tests 68K et PPC.

 

C’est bien beau tout cela, mais est ce que cela fonctionne ? Pour le savoir, ouvrez le répertoire  » Mediator/Warp3D/W3dDemo puis lancez  » gears68k.exe « .

 

Note : J’ai moi même réalisé l’ensemble de ces tests. Les captures ne sont en aucune façon des reprises d’images existantes.

 

 

Si tout se passe bien, cet objet 3D devrait apparaitre.

 

 

Autre exemple ( GlSokoban 68k ) :

 

 

Voici le WarpTest :

 

 

La démo  » Encore-Sulaco  » sous PPC/OS3.1 :

 

 

La démo  » Encore-ByNight  » sous OS3.1/PPC.

 

 

Shogo Demo  ( OS3.1/PPC ).

 

 

OS4.1.

 

C’est bien beau tout cela mais diantre ! Vous n’en avez strictement plus rien à foutre de l’OS3, c’est trop ringard, pour vous, seuls  OS4 ou Morphos existent. Grand bien vous en fasse car j’ai une excellente nouvelle pour vous : vous n’aurez quasiment aucune manipulation à faire puisque ( presque ) tout est géré nativement lors d’une nouvelle installation.

 

Il faudra bien prendre garde lors de l’installation à bien sélectionner la carte  » Voodoo PCI « .

 

 

PatchWarp3D ou Rewarp.

 

Si vous rencontrez des soucis, notamment sur des démos ou jeux conçus d’origine pour le PPC et l’OS3 je vous conseille vivement l’installation de PatchWarp3d qui vous aidera à résoudre certains problèmes de compatibilité entre les anciennes et les nouvelles versions de Warp3D. Il suffira juste de le lancer au préalable ( ou bien le placer dans la startup ). Vous pourrez également utiliser Rewarp. N’hésitez pas à poser des questions au besoin sur ces deux utilitaires.

 

Exemples sous OS4 :

 

La démo de Heretic II ( OS4/PPC )

 

 

Shogo  ( OS4/PPC ).

 

 

Zarnal.

Utilisation d’une carte Voodoo3 PCI avec un Médiator.

  • Ce sujet contient 3 réponses, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Zarnal, le il y a 7 mois et 1 semaine.
3 réponses de 1 à 3 (sur un total de 3)

Partager sur vos réseaux sociaux préférés :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

  • Auteur
    Réponses
  • #116213
    Staff
    Zarnal
    • Level 20
    • Messages : 5497

    Quelques précisions :

    • La version 4.5 finale de WinUae n’est pas encore sortie, mais c’est parfaitement fonctionnel avec les Bversions.

     

    • Privilégiez l’OS 3.9 bien plus rapide que le 3.1 sur les très vieilles configurations PC.

     

    Quelques exemples en vidéo depuis un vieux Pc portable Core2Duo de 2007 avec  » superbe  » chipset intel intégré :lol: :

    A1200 Commodore mutant " FrankenAmiga" + 68040 + 8MO + SD 8go - A1200 ESCOM. HD 20MO. Mon meilleur et seul A500 : WinUae. CPC 6128-CPC 464.



    #116431
    sink
    • Level 1
    • Messages : 10

    génial et passionnant, merci!!! sacré bon travail, t’arrête surtout pas. ;)

    #116664
    Staff
    Zarnal
    • Level 20
    • Messages : 5497

    Pour ceux qui auront le courage de tester :

    n’utilisez pas les versions b18 et  b19 si vous voulez tester avec OS4. Il y a un nouveau problème. Je n’ai pas tenté une nouvelle installation fraiche avec ces deux dernières, je verrai plus tard.

    Cela ne concerne pas OS3 par contre.

    A1200 Commodore mutant " FrankenAmiga" + 68040 + 8MO + SD 8go - A1200 ESCOM. HD 20MO. Mon meilleur et seul A500 : WinUae. CPC 6128-CPC 464.

Partager sur vos réseaux sociaux préférés :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail
3 réponses de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.