Récit: remise en route d’un A500+ par un padawan (néophyte)

Forum Amiga Hardware Récit: remise en route d’un A500+ par un padawan (néophyte)

  • Ce sujet contient 25 réponses, 7 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Cylicano, le il y a 1 mois et 1 semaine.
  • Créateur
    Sujet
  • #137601
    Cylicano
    • Level 2
    • Messages : 35

    Récit 1 : contexte

    Au début des années 90, j’ai acheté mon Amiga 500+ qui est venu s’ajouter à mon MSX2 (ce dernier étant mon premier ordinateur).

    L’achat de mon Amiga s’est fait en plein début de mes études universitaires. J’ai arrêté son usage en raison  du départ de ma région natale (la Champagne) et de mon  début de carrière professionnelle en informatique. Début de la pause pour mes ordinateurs 8 et 16 bits. L’Amiga 500+ prend un congé sabbatique de plus de 25 ans. Il  demeurre stocké dans une armoire de la maison d’enfance.

    —– > 25 ans plus tard, fin 2021, la porte de l’armoire s’ouvre, l’Amiga est sorti de sa longue retraite. Placé dans une valise, il me suit et voyage dans le TGV, dit bonjour à la Tour Eiffel au passage puis se retrouve de nouveau sur un bureau, chez moi à Montpellier.

    Il était temps qu’il reprenne du service.

    Ce fil va détailler les étapes de remise en route (récits numérotés) ce qui va me permettre de poser quelques questions à la communauté au passage car, bien qu’informaticien, je suis un padawan (une quiche, un débutant ou encore un néophyte) dans les manipulations techniques sous le capot et même, à bien des égards, au niveau des composants logiciels. 25 ans ont passé et j’ai oublié beaucoup de choses.

    Je vous remercie d’avance pour votre soutien. ;-)

     

     

     

     

     

Affichage de 15 réponses de 1 à 15 (sur un total de 25)

Partager sur vos réseaux sociaux préférés :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

  • Auteur
    Réponses
  • #137608
    Cylicano
    • Level 2
    • Messages : 35

    Récit 2 : maintenance préventive – le bloc d’alimentation

    Lorsque j’ai commencé à faire l’état des lieux de ma Amiga 500+, je me suis inscrit en parallèle sur ce site pour comprendre quelle maintenance préventive était nécessaire.

    J’ai rapidement identifié 2 choses (grâce à l’aide de plusieurs personnes que je salue au passage – elles vont se reconnaître) :

    – la problématique de la batterie interne qui coule : je le détaillerai dans un prochain récit;

    – le risque que le bloc d’alimentation lâche. Ce sera l’objet de ce récit.

    —– > Faiblesse identifiée pour l’Amiga 500 + : les composants de son bloc d’alimentation (notamment ses condensateurs) ont tendance à lâcher après quelques décennies.

    Solutions :

    1- changer les composants à risque du bloc

    2- changer le bloc lui même en le remplaçant par une pièce neuve compatible comme le produit « RT-50B » de la compagnie Mean Well

    N’ayant pas assez de pratique avec le fer à souder (j’y viendrais progressivement) – j’ai préféré opter pour la seconde solution.

    J’ai donc passé commande en ce début d’année auprès de la compagnie TME Electronic Components – présente un peu partout en Europe.

    1 mois et demi plus tard, la pièce est arrivée. Soit il y a quelques jours.

    Petit bloc de métal de 10 cm sur 10 cm – celui-ci devrait pouvoir remplacer le bloc électronique d’origine de Commodre.

    Reste une étape importante à franchir – faire les branchements. Et cela va être ma première demande de contribution à la communauté dans ce récit.

    Voici une photo de situation :

    Détail Alimentation

    – en haut de l’image, l’alimentation RT 50b avec ses connexions numérotées de 1 à 8

    – en bas, le bloc d’alimentation d’origine, avec ses branchements identifiés des lettres A à F

    Objectif : m’aider à confirmer/identifier les connexions à réaliser

    I- Commençons par ce qui me semble être le plus facile, l’entrée de 220v

    (A – fil vet et jaune) doit se brancher sur (3) : c’est la terre

    (B – fil bleu) doit se brancher sur (2) : je m’aide du repère N

    (C – fil noir) doit se brancher sur (1) : je m’aide du repère L

     

    II- Enchaînons avec la sortie – fait se poser un peu plus de questions

    La documentation technique minimale qui accompagne le composant ne m’a pas été d’une grande utilité.

    – (D- marqué -12v, fil blanc) doit se brancher sur ? :scratch:  

    – (E- marqué +12v, fil marron) doit se brancher sur ? :scratch:  

    – (F-marqué FG – symbole de la terre ? fil jaune) doit se brancher sur ? :scratch:  

    – (G- marqué +5v, fil rouge) doit se brancher à (8)

     

    —–> qu’en dites-vous ? :-)



    #137622
    jouet24
    • Level 4
    • Messages : 119

    Bonsoir,

    Je penses que cette vidéo apportera les réponses à tes interrogations : https://youtu.be/L_Sre15wH9I

    Je n’ai pas eu a remplacer le bloc d’alimentation et n’ai donc aucune expérience à partager sur le sujet.

    En espérant que d’autres personnes se manifesteront selon leurs expériences personnelles.

    Bonne nuit ;-)

    A600 3.2.1 + HstWB + Chip RAM Expansion + Furia + SD to IDE + Gotek / A1200 3.2.1 + HstWB + ACA 1221ec + SD to IDE + Gotek

    #137646
    Cylicano
    • Level 2
    • Messages : 35

    Récit 2 : maintenance préventive – le bloc d’alimentation (suite)

    Bonjour @Jouet24 et merci :good:  . Grâce à cette vidéo, j’ai pu faire la corrélation des connexions. Cela donne :

    I- Entrée de 220v

    (A – fil vet et jaune) doit se brancher sur (3) : c’est la terre – confirmé :good:

    (B – fil bleu) doit se brancher sur (2) : je m’aide du repère N – – confirmé :good:

    (C – fil noir) doit se brancher sur (1) : je m’aide du repère L – – confirmé :good:

     

    II- Sortie vers l’Amiga

    – (D- marqué -12v, fil blanc) doit se brancher sur (5- marqué V3 sur RT-50B)

    – (E- marqué +12v, fil marron) doit se brancher sur (6- marqué +V2 sur RT-50B)

    – (F-marqué FG – symbole de la terre fil jaune) doit se brancher sur (3 – la terre sur RT-50B)

    – (G- marqué +5v, fil rouge) doit se brancher à (8) – confirmé :good:

    – (H- marquée GND, fil noir que j’avais oublié) doit se brancher à (7- Marqué COM sur RT-50B)

    Si quelqu’un(e) voit une erreur, merci de réagir. En attandant, je vais me procurer mes suppléments de fils électriques manquants car il faut en effet ajouter quelques longueurs pour relier les fils de la sortie avec le nouveau bloc RT-50B dont les connecteurs ne sont disposés que d’un seul côté.

    Je donne une copie de lq vidéo avec les correspondances – çca peut en aider d’autres :

    RT-50B connectée

    #137680
    Staff
    Jim Neray
    • Level 21
    • Messages : 6471

    Génial. Un bon petit sujet à suivre ca merci et au plaisir de te glisser quelques infos utiles à l’occasion :-)

    A500 - A500 Plus - A600 HD - A1200 - A2000 - A4000T - CD32 - C=64 - 1040STE - CPC6128
    Micromiga.com - La boutique Amiga

    #139270
    Cylicano
    • Level 2
    • Messages : 35

    Récit 2 : maintenance préventive – le bloc d’alimentation (fin)

    La réparation a été faite avec succés. Je peux confirmer les corrélations de branchements décrites ci-dessus. L’alimentation avec son nouveau « coeur » fonctionne très bien.

    Je peux passer à la suite – à suivre dans le prochain récit.

     

    #139272
    Cylicano
    • Level 2
    • Messages : 35

    Récit 3 : maintenance préventive – le retrait de la batterie interne

    Je remets ici l’information que la première chose que j’ai dû faire sur mon Amiga 500 Plus c’était le retrait de la batterie. Ladite batterie avait fait comme toutes celles de son âge, elle avait bien commencé à couler.

    Résultat, un beau début d’oxidation bleue sur les composants à proximité.

    Remède immédiat (indiqué par plusieurs personnes sur ce site que je remercie au passage) :

    – deux coups de pince pour enlever l’élément (direction l’éco-centre du coin);

    – un nettoyage au vinaigre à son emplacement et autour (avec des coton-tiges). J’ai dû m’y reprendre à 6 fois pour réussir un lavage de qualité et faire disparaître toutes les traces bleue.

    La ré-installation d’une nouvelle batterie sera réalisée un peu plus tard (et décrite dans un autre récit).

    Batterie qui coule

     

    #139274
    Cylicano
    • Level 2
    • Messages : 35

    Récit 4 : remplacement de la souris Tank

    Un Amiga 500 Plus sauvé de sa batterie grangrenneuse et doté d’un nouveau coeur électrique, c’est bien, mais sans souris, on ne fait pas grand chose avec.

    Or, impossible de remettre la main sur ma bonne vieille souris Tank d’origine.

    Qu’à cela ne tienne, il suffit de se procurer un adaptateur. Après avoir échangé et demandé conseil sur ce site, j’ai porté mon choix sur la MousTer réalisé par RetroHax (https://retrohax.net/). Situé en Pologne, ce petit créateur de solutions électroniques pour les rétro-machines travaille très bien. Je salue leur disponibilité à ce propos.

    La particularité de ce petit adaptateur DB9/USB est d’être reprogrammable. En résumé, on le fait très simplement en chargeant un fichier (téléchargé depuis le site de RetroHax) que l’on place dans un répertoire précis (Mouster) sur une clef USB.

    Ensuite, on place la clef avec son fichier sur l’adapateur MousTer (déjà placée sur sa rétro-machine, dans son port de souris DB9). La MousTer clignote (de joie) et se met à jour en quelques secondes. C’est (très) simple.

    Dotée de la dernière version du fichier de configuration, la souris fonctionne parfaitement sur l’Amiga 500 Plus.

    MousTer

     

     

    #139275
    Cylicano
    • Level 2
    • Messages : 35

    Récit 5 : remise en route des disquettes d’origine

    Mon Amiga 500 Plus est équipé de deux lecteurs de disquettes. Celui intégré et un autre externe branché sur son port de lecteur.

    Maintenant qu’il est redevenu pleinement opérationnel, j’ai ressorti les disquettes de leur carton et j’ai commencé à les tester. Il me faut comprendre ce que je peux récupérer.

    Hé là, c’est plutôt l’hécatombe.

    La plupart ne fonctionnent plus, font râler mes deux lecteurs (ça crachouille, ça fait du bruit de tracteur) et, pour finir, de beaux messages d’erreurs apparaissent.

    De plus, certaines arrivent à passer mais parfois de façon aléatoire. Je ne suis donc même pas sûr que les lecteurs soient réellement en bonne santé.

    Il est donc venu le temps ;

    – d’identifier les logiciels que je peux retrouver et qui seront utiles;

    – d’équiper mon Amiga 500 Plus d’un autre moyen de stockage pour les conserver et les utiliser.

    #143097
    Cylicano
    • Level 2
    • Messages : 35

    Récit 5 (suite) : remise en route des logiciels – le choix de la carte ACA500 Plus de Individual Computer pour le stockage

    Après quelques jours de recherche, j’ai opté pour la carte ACA500 plus de la marque Individual Computers (petite compagnie allemande – icomp.de)

    Elle m’a donné la possibilité de doter mon Amiga 500 Plus d’une belle capacité de stockage avec ses deux cartes Compact Flash ainsi que de fonctionnalités supplémentaires : un processeur MC68EC000 à 14,1 MHz pour renforcer la puissance d’origine, les versions Kickstart V1.2, V1.3 et V3.1 intégrée et le code installable en quelques clics de l’Amiga OS 3.1 et son WorkBench.

    Autant de points essentiels qui facilitent grandement la remise en route de la machine et la réinstallation/stockage des logiciels. Cela supprime la problématique des disquettes souffreteuses et des lecteurs vieillissants. Je vais avoir le temps de prendre le temps de m’occuper de ces derniers (nettoyage) sans ralentir l’utilisation de l’Amiga.

    Autres points intéressants avec cette carte : sa connexion sur le côté de la machine – ce qui permet de la garder totalement intacte – et ses possibilités d’extension : ajout d’une carte accélératrice et d’une carte réseau par exemple.

    Sur la photo , vous pourrez remarquer la présence d’une nouvelle alimentation électrique et qui aussi vendue par Individual Computers. Elle ressemble à une alimentation d’ordinateur portable. Elle remplace la RT-50B que j’avais utilisé au départ. En lisant la littérature technique de support, j’ai vu que beaucoup de problèmes de stabilité des Amiga équipés de nouveaux composants – telle que la carte ACA500 Plus – semblaient venir de leur alimentation du type RT-50B lorsqu’ils en étaient équipés. J’ai préféré anticiper. Dans les faits, cette nouvelle alimentation ainsi que la carte ACA500 Plus semblent fonctionner à merveille.

    Note : la carte ACA500 Plus a tout de même un (petit) défaut – d’ailleurs documenté par ses utilisateurs – soit l’absence de cache pour la protéger. Je trouverai bien une astuce.

    #143108
    stephbb75
    • Level 6
    • Messages : 288

    soit l’absence de cache pour la protéger.

    Je cois bien avoir vue sur un site de partage pour l’impression 3D d’un boitier pour cette carte… Mais ou ? ;-)

     



    #143109
    Mandrake
    • Level 8
    • Messages : 631

    https://www.thingiverse.com/thing:4473666

    https://www.thingiverse.com/thing:2458149

    https://www.thingiverse.com/thing:3456401

    Rien n'est jamais perdu, tant qu'il reste quelque chose à trouver. (pierre DAC)
    Ressources pour TI-99/4A et 4 tout court
    http://gilles.susini.free.fr
    Amiga 1200 3.1.4 + Amitek A1200 FPU 68882 8M + CF 32G
    Amiga 1200 3.1 + MTECH 1230/28 8M + CF 32G
    Sega Mega Drive mini
    Ti-99/4A + PeBox
    Ti-99/4A + NanoPeb (CF7+)
    Juke-box Rock-ola Max 477
    Revox B77

    #143114
    francouai
    • Level 8
    • Messages : 675

    a propos de ton point 3, désolé de te dire que U12 est a changer.

    meme si tu as réussi a retirer l’oxydation sur les pattes, elle est aussi rentré dans le boitier et meme elle fonctionne encore, U12 risque de lacher quelque mois apres.

    Apres, si tu as une carte acceleratrice qui gere le RTC, t’as pas besoin du RTC interne du 500+.

     

    --
    Francois.

    #143115
    francouai
    • Level 8
    • Messages : 675

    et le point 5, tu mets un Gotek en externe et tu gardes ton lecteur de disquettes interne.

    Bien sur, il te faut installer un bootselecteur DF0/DF1 pour pouvoir booter sur le gotek externe qui est DF1 par defaut.

    Mais grace au boot selector, il se transformera en DF0.

    Aujourd’hui, les gens utilisent des lecteur USB Gotek/GOEX par facilité d’utilisation et des softs disponibles sur internet.

    --
    Francois.

    #143116
    francouai
    • Level 8
    • Messages : 675

    ACA500 PLUS coute assez cher je trouve et pour ce que c’est.

    t’as un module RTC en option avec.

    ACA 150€+RTC 20€+FPD a 15/20€.. 200€ ?

    --
    Francois.

    #143145
    Cylicano
    • Level 2
    • Messages : 35

    a propos de ton point 3, désolé de te dire que U12 est a changer. meme si tu as réussi a retirer l’oxydation sur les pattes, elle est aussi rentré dans le boitier et meme elle fonctionne encore, U12 risque de lacher quelque mois apres. Apres, si tu as une carte acceleratrice qui gere le RTC, t’as pas besoin du RTC interne du 500+.

    Bonjour Francouai,

    Merci pour ton commentaire :-)

    Pour les lecteurs aussi padawan que moi aui lisent ce fil, peux-tu un peu plus préciser tes propos. Cela fera école :mail:

    • Qu’est-ce que U12 ? La puce dont les pates étaient oxidées sur ma photo ?
    • Qu’est-ce que la fonction RTC de l’Amiga 500+ ?

    Quelles seraient tes recommandations quant au changement de ce composant « U12 » :

    1. Attendre qu’il lâche ? Quels seront alors les symptômes de la panne ?
    2. Quel est le niveau de complexité de l’opération ensuite sur la carte ?
    3. Où se procurer le composant de rechange ?
    4. L’alternative d’une solution de contournement par un composant externe, comme tu le mentionne est peut-être plus simple pour les très débutants et/ou les non aguéris au maniement du fer à souder. Est-ce aue c’est ce que tu recommanderais dans ce cas ?

     

     

Partager sur vos réseaux sociaux préférés :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail
Affichage de 15 réponses de 1 à 15 (sur un total de 25)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.