(MàJ: J'AI enfin un Amiga !) Salut !

Forum Communauté Présentations (MàJ: J'AI enfin un Amiga !) Salut !

This topic contains 32 réponses, has 13 participants, and was last updated by Jim Jim il y a 6 jours et 23 heures.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 33)

Partager sur vos réseaux sociaux préférés :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

  • Auteur
    Messages
  • #78989
    Kaeril
    Kaeril
    • Level 2
    • Messages : 41

    Salut !

     

    Je pense qu’avec mes « seulement » 31 ans, je dois être un peu plus jeune que l’utilisateur d’Amiga moyen… Je n’ai jamais eu la chance d’en avoir un. J’avais 6 ans lorsque Commodore a déclaré faillite. À cet âge, j’avais déjà eu la chance de pas mal écumer des consoles comme la NES ou Master System, mais aussi un PC sous Windows 3.1, et très brièvement un Amstrad CPC 464 sur lequel je crois avoir écrit mes premières lignes de Basic…

    J’ai plongé dans l’univers Amiga très récemment en fait, par la fenêtre de l’émulation. En pleine crise de la trentaine, j’ai commencé à recréer des collections de jeux pour vieilles consoles à travers Retropie, pour ceux à qui ça parle. Quand est venu le moment de s’attaquer à l’Amiga, il s’est avéré que, n’en déplaise à certains, il est difficile de traiter l’Amiga comme une « console à disquettes » si on ne sait même pas à quoi on a affaire. Pour le néophyte, il y a beaucoup de choses à assimiler qui ne tombent pas sous le sens : quelle différence entre un jeu au format .adf ou .lha, qu’est-ce que WHDLoad, pourquoi mon jeu tourne en accéléré…

    Je suis curieux de nature, j’ai voulu apprendre. Comme j’ai toujours fait chaque fois qu’un PC m’était récalcitrant et que, avant Internet, je ne pouvais compter sur l’aide de personne pour me dépanner. Donc j’ai commencé à lire. Beaucoup. Les différents modèles d’Amiga. L’histoire de la création de l’A1000 et de Commodore, la rivalité avec l’Atari ST, l’après-Commodore, beaucoup de choses dont j’avais déjà entendu parler sans connaître les détails. Une chose entraînant l’autre, je me suis retrouvé à bidouiller des configurations dans WinUAE à partir de kickstarts piratés, puis à lire le manuel du Workbench 3.0, puis à commencer d’éplucher les magazines de l’époque… Je suis pris dans un engrenage sans fin et tout ce que j’apprends sur cette machine me fascine. Un système multitâche doté d’une vraie interface graphique, avec lequel on peut dessiner, faire de la musique, du traitement de texte, jouer, tout ça avant Windows 95 ? Mon moi de 8 ans aurait tué pour voir ça !

    J’ai fini par acheter Amiga Forever, et même si je comprends parfaitement pourquoi certains ne peuvent pas s’en satisfaire, de mon point de vue, je suis content que ce genre de choses existe. J’aurais pu continuer de me débrouiller avec de la bidouille et des roms pirates, mais ça m’a fait gagner un temps précieux (et rentrer dans la légalité, ce qui ne gâche jamais rien…). J’avais besoin de voir des « presets » correspondant aux différentes machines telles qu’elles ont réellement existé pour mieux comprendre les subtilités de ce qu’est une carte accélératrice pour l’Amiga, pourquoi et comment un même modèle peut avoir différents CPU, un FPU ou non, bien cerner les différences entre Amiga « classic » et « NG », entre OS 4.x et OS 3.5, 3.9 ou 3.1.4, ce que AROS ou MorphOS signifient, pourquoi et comment on peut avoir un co-processeur PPC… que des choses qui doivent vous sembler évidentes si vous me lisez, que j’ai eu bien du mal à rassembler par moi-même.

    Je suis pris d’une curiosité folle qui me pousse à installer un environnement « classique » et voir par moi-même quel genre de logiciels on utilisait, à quoi ressemblait le quotidien sur un Amiga. Ça va bien au-delà des jeux maintenant (qui, en toute franchise et désolé si je vais en froisser certains, ne m’ont pas retenu bien longtemps, contrairement à l’écosystème qui tourne autour).

    L’étape suivante aurait logiquement été d’acheter un Amiga, mais je pense que ça n’arrivera malheureusement jamais. Les prix sont tout simplement délirants. Il semble que de nos jours, on ne trouve plus rien en-dessous des 200, voire 250€. Et à ce prix, tu n’es même pas certain d’avoir une alimentation, une souris et les disquettes, ce que j’estime être vraiment le minimum du minimum. Et il faut encore ajouter un écran… Pour le même prix, j’aurais tout aussi bien une machine à base de FPGA, style MiSTer ; la nostalgie en moins, mais la fiabilité en plus. Bref, je crains ne jamais pouvoir justifier une telle dépense, encore moins auprès de ma femme qui suit tout ça d’assez loin avec un œil bienveillant, mais seulement tant que ça ne devient pas encombrant ou ruineux… !

    Bref. Je m’inscris parce que j’ai envie d’échanger, d’apprendre auprès de gens plus expérimentés. Qu’est-ce que je peux apporter ? Pour le moment, hormis une bonne humeur à toute épreuve, un refus maladif du troll et des contributions négatives et mes connaissances de la scène rétro sur d’autres machines, pas grand-chose. Mais j’espère que ça pourra changer. J’aimerais maintenant rencontrer des utilisateurs d’Amiga, en vrai, dans la région parisienne. Mais j’ai un peu de mal à savoir où, quand, à quels événements on peut encore en trouver. D’autant plus que je me refuse à avoir un compte Facebook, et il semble que désormais, ce genre d’activités s’organise là-bas.

    Je conçois que ça fait un post d’introduction long et très décousu, mais je souhaitais partager mon expérience, ce qui m’a amené à l’Amiga et ce qui m’y fait rester, parce que je pense que c’est suffisamment différent des quelques autres posts de présentation que j’ai survolé pour que ça puisse peut-être vous intéresser.

     

    Merci de m’avoir lu ! :)



    #78995

    slack
    • Level 2
    • Messages : 51

    Bonjour Kaeril,

    Bienvenue sur amigafrance.

    Comme toi, j’apprécie l’os de l’amiga pour toutes les raisons que tu as donné. L’amiga a une âme . Ses concepteurs ont très souvent fait des choix astucieux et pertinents. Un monde à explorer dont on ne fait jamais le tour.

    N’hésite pas à poser tes questions sur le forum.

    Slack

     

    #79005
    demether
    demether
    • Level 3
    • Messages : 73

    Comme tu dis c’est dommage que nos machines commencent à couter des ronds (à qui la faute, les spéculateurs ou les gars prets à payer n’importe quoi, l’oeuf ou la poule, bref…) car crois moi, comme toute émulation, ça ne remplace jamais la vraie machine.

     

    Mais c’est déja super de voir de nouveaux utilisateurs, meme utilisant un systeme virtuel !

    #79061
    Staff
    Aladin
    Aladin
    • Level 23
    • Messages : 8317

    Bienvenu. Toute une gamme de compatible amiga font leur apparitions en ce moment, et à tous les prix. En attendant, l’émulation bien réglée fait le travail

    #79073
    Mandrake
    Mandrake
    • Level 6
    • Messages : 374

    Bienvenue !

    l’idéal serait quand même d’avoir un Amiga 1200 entre les mains à prix raisonnable, la patience est souvent récompensé, dans ton entourage pas d’ancien Amigaïste ?

     

    Rien n'est jamais perdu, tant qu'il reste quelque chose à trouver. (pierre DAC)
    Ressources pour TI-99/4A et 4 tout court
    http://gilles.susini.free.fr

    #79121
    Lord of Prodos
    Lord of Prodos
    • Level 2
    • Messages : 32

    Bienvenue à toi Kaeril, j’ai bien lu ton texte de présentation original et franc, tout aussi bien documenté qu’impliqué, bravo  :good:

    On sent que tu vas au fond des choses, et c’est tout à ton honneur. Si tu es vraiment tombé amoureux de l’Amiga, je pense, comme l’a dit un autre membre, qu’effectivement il faudra un jour que tu ai un vrai Amiga, en attendant profite bien de toutes les possibilités de l’émulation, et de toutes les informations et conseils que tu trouvera ici.

    Et comme en plus tu aime les jeux Révolution Software, tout va bien  :lol:

    A+

    Apple IIc
    Apple IIGS
    Amiga 500
    Amiga 1200
    Amiga 2000

    Un gros PC de joueur... et toutes les consoles de SONY, ainsi que la Switrch de NINTENDO.

    #79137
    Kaeril
    Kaeril
    • Level 2
    • Messages : 41

    Merci pour les messages :)

    Bienvenue à toi aussi Lord of Prodos, je vois que tu es arrivé peu avant moi et j’ai aussi lu ta présentation !

    Je vais garder un œil attentif sur les petites annonces un peu partout. Dans mon entourage proche, je ne vois personne qui aurait pu garder un Amiga, ou même en avoir entendu parler… Je pourrais essayer de voir au boulot avec mes collègues, j’aurais peut-être plus de chances.

    Pour l’instant je m’amuse avec ProTracker et Deluxe Paint, et je me renseigne sur la programmation pour Amiga. Je n’arrive déjà pas à décider si je veux rester sur un environnement à base de workbench 1.3 ou 3.1 ; les deux me semblent « authentiques », puisqu’ils l’ont effectivement été pour différentes personnes, selon l’époque. N’ayant aucune nostalgie ni pour l’un ni pour l’autre, je change d’avis tous les deux jours ou presque ! De là, décider si je veux plutôt un Amiga 500, 600 ou 1200, ça va être une autre histoire. Mais rien ne presse… pour le moment je continue de m’amuser sur des émulateurs, ça me laisse aussi le temps de voir si je suis réellement motivé pour aller plus loin.

    #79148
    demether
    demether
    • Level 3
    • Messages : 73

    Si tu aimes jouer, un 1200 est plus costaud et permet de jouer aux jeux whdload confortablement. Un 600 est plus compact, et bien loti en terme d’extensions. Le choix est difficile !

    #79168
    rno
    rno
    • Level 3
    • Messages : 79

    Bienvenue Kaeril.

    Espoir : il arrive parfois de tomber sur de bonnes affaires sur les sites type LeBonCoin, j’ai vu l’année dernière un A500 à 80€ avec souris disquettes et 512 Ko pas très loin de chez moi. Tout est possible.

    1230/50 32 Mo
    Amikit 10/Winuae

    #79176
    Mandrake
    Mandrake
    • Level 6
    • Messages : 374

    un 1200 et le Workbench 3.1.4 + WHDload et au minimum une extension de mémoire

    Un vrai bonheur :rose:

    Rien n'est jamais perdu, tant qu'il reste quelque chose à trouver. (pierre DAC)
    Ressources pour TI-99/4A et 4 tout court
    http://gilles.susini.free.fr



    #79211
    Logo
    Logo
    • Level 2
    • Messages : 36

    Bonjour Kaeril !

    Bienvenue sur Amiga. Tu n’es pas trop joueur à l’ancienne ou bien ce sont les jeux Amiga qui t’ont déçu ? Si, c’est la seconde option, es-tu certain d’avoir eu accès aux plus intéressants ? La carrière vidéo-ludique de l’Amiga a été longue, la machine n’a pas été exploitée correctement à ses débuts et sur les plus de 4000 jeux commerciaux disponibles le niveau va de indigne d’une Nes à pouvant en remontrer à une Megadrive ou Super-Nes.

    #79221

    386dx40
    • Level 1
    • Messages : 11

    :bye:

    #79224
    Kaeril
    Kaeril
    • Level 2
    • Messages : 41

    @Logo

    Je suis complètement joueur à l’ancienne, bien plus que joueur moderne d’ailleurs (j’achète de moins en moins de jeux récents, je n’y trouve plus mon compte, pour plein de raisons trop longues à détailler mais qui ne sont pas bien difficiles à deviner, ce sont les mêmes qui reviennent le plus souvent)…

    Je suis très loin d’avoir fait le tour du catalogue Amiga ! Je suis à peu près certain de ne pas avoir encore vu les meilleurs.

    J’ai commencé par des évidences comme Shadow of the Beast et Speedball 2… Je n’arrive pas à dire si ce n’est pas mon genre de jeux, ou si c’est que ceux-là en particulier ont mal vieilli, mais ils ne m’ont pas retenu bien longtemps. Je peux voir leur performance technique et sonore, en quoi ils ont marqué leur temps, mais ça s’arrête là.

    Pour d’autres jeux, comme Another World et Flashback, il y a beaucoup de jugement subjectif et de nostalgie personnelle là-dedans, et je suis assez convaincu qu’au fond, la meilleure plateforme, c’est celle sur laquelle on a connu le jeu en premier. Pour moi, ce sera les versions Megadrive et SNES…

    Je commence seulement à creuser dans des genres qui me parlent un peu plus, le point & click, le JdR. Pour le coup, je trouve un charme fou aux versions Amiga des jeux LucasArts, même après les avoir connus sur d’autres plateformes, pour certains en versions HD remasterisées. Lure of the Temptress me captive, je l’ai dit dans un autre thread, je pense le finir bientôt et c’est un régal. Et autant j’aime Eye of the Beholder dans sa version Mega CD pour sa bande-son… euh… disons « spéciale » , autant je pense que pour y jouer sérieusement et espérer le finir, je prendrai la version Amiga. La présence d’une souris, pour ce genre de jeu, c’est quand même pas du luxe  !

    Je suis preneur de vos recommandations ! En particulier si c’est vos coups de coeur très personnels, et pas quelque chose que je peux trouver facilement en cherchant sur Google un « top 100 best Amiga games ». :)

    #79227
    demether
    demether
    • Level 3
    • Messages : 73

    Si tu aimes les jeux d’aventure, je te conseille Universe et king quest 6, vraiment excellents : l’ambiance sonore et graphique est envoutante, encore aujourd’hui (en tout cas pour moi). edit : surtout universe qui est natif amiga, king quest c’est un (excellent) portage pc.

     

    en jeu de role type eye of beholder, je te conseille (toujours natif amiga) Black crypt. Par contre c’est dur !

    Que shadow of the beast t’ai moyennement plus, je peux le comprendre, l’aspect technique est au dessus de l’aspect ludique. Speedball 2, en solo faut déja etre fan de la version à deux joueurs pour y aller. Et c’est à deux joueurs qu’il s’apprécie.

     

    J’en ai plein d’autres en tete, je posterai ça plus tard dans la journée. Quel genre de jeux tu aimes, hormis l’aventure et le jeu de role ?

     

    ps : par contre, si je dis pas de connerie, flashback et another world sont des jeux natifs amiga, pas des portages console. edit : oui another world est natif amiga, c’est bien la premiere version. Le jeu a été dévellopé sur amiga 500 par ailleurs. Flashback est également sorti sur amiga en premier lieu.

    #79232
    Mandrake
    Mandrake
    • Level 6
    • Messages : 374

    Dark Seed, le jeu d’aventures qui donne mal à la tête basé sur des dessins de H.R. Giger.

    Un des seul jeux en haute résolution, exigence de H.R. Giger, ce qui confère au jeux une ambiance hors du commun, ou l’angoisse vous prend aux tripes accompagné d’une musique lancinante.
    Que de nuit blanches les yeux rougis pour arrivé enfin au dénouement  :mail:

    Rien n'est jamais perdu, tant qu'il reste quelque chose à trouver. (pierre DAC)
    Ressources pour TI-99/4A et 4 tout court
    http://gilles.susini.free.fr

Partager sur vos réseaux sociaux préférés :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 33)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.