WIN: State of War (2001-2018 Cypron Studios)

Forum Communauté Autres machines WIN: State of War (2001-2018 Cypron Studios)

  • Créateur
    Sujet
  • #95763
    Staff
    AladinAladin
    • Level 24
    • Messages : 9617

    State of War 1 (2001 Cypron Studios)
    State of War 1 Warmonger (2004 Cypron Studios)
    State of War 2 Arcon (2007 Cypron Studios)

    L’équipe derrière le RTS bien connu de l’amiga: Napalm the Crimson Crisis (1999) et qui avait également réalisé sur amiga le jeu de combat The Strangers (1997), a développé en 2001 le premier State Of War sur PC. Une extension stand alone: Warmonger suivi en 2004. Ces deux jeux ont eu droit à des versions anglaises (ils viennent d’être réédité sous Steam en 2018). Une suite vit le jour en 2007, State Of War 2 Acorn. Si la réédition du 1 trouve son public, l’équipe devrait le traduire et le rééditer également. Le jeu n’existant pas officiellement en anglais, malgré les screenshots officiels, un patch anglais non officiel permet de combler cette lacune. A noter également l’existence d’une version nintendo DS sous le nom de Command and Destroy sortie en 2008.

    Fiche sur Amiga France:
    Napalm the Crimson Crisis (1999 Ablaze/PXL)
    Strangers (1997 Ablaze/Vulcan)
    Remake sur Amiga France

    Dans l’avenir, après de nombreuses guerres et luttes, il est décidé de créer l’UFSC, une fédération formée par les sept continents, chacun fournissant des unités militaires, pour protéger la terre et régler les conflits militaires. Le pacte est soutenu par la construction d’Overmind, un ordinateur central contrôlant 22 bases militaires, pour analyser rapidement les situations et intervenir en cas de conflit. Certains groupes se sont opposés à cette paix contrôlée par ordinateur, et l’opposition la plus puissante et la plus influente s’est organisée en culte Beho-Sunns. Ils ont recherché Overmind et tenté de pirater le système. Les dirigeants de Beho-Sunns n’ont pas pris le contrôle mais ont réussi à perturber les processus et les bases n’ont pas été surveillées. Alors que les Beho-Sunns ont commencé à occuper les complexes militaires, l’UFSC a déclaré l’état de guerre.

    Le joueur prend le contrôle de l’armée UFSC en 22 missions, introduites par des scènes cinématiques, réparties dans le monde entier, pour récupérer le territoire perdu capturé par les Beho-Sunns et reconnecter les bases à Overmind. Les missions consistent en des scénarios de gestion basés sur les ressources, obligeant le joueur à construire une base et à éliminer l’armée ennemie ou à capturer des bâtiments spécifiques, mais des missions avec une quantité définie de ressources et sans bâtiments ni renforts initiaux. Celles-ci exigent généralement que le joueur escorte un type d’unité ou capture ou détruise un bâtiment ou une base, parfois avec une limite de temps.

    Le multijoueur est pris en charge pour un maximum de deux joueurs via TCP / IP ou IPX. Avant chaque partie, les unités et les ressources peuvent être définies. En mode solo, le jeu peut être interrompu avec la touche F10 pour passer en mode tactique. Dans les batailles passionnées, différentes commandes peuvent ensuite être affectées aux unités de microgestion avant de continuer.

    Les crédits sont collectés en capturant des mines d’or pour construire de nouveaux bâtiments et unités. Il existe également divers arbres technologiques, accessibles via l’accumulation de points de recherche dans les laboratoires de recherche. À côté des bâtiments, il y a des unités offensives, telles que des chars, de l’artillerie, des panzers, des flamers et une gamme de mechs (Kodiak, Cougar et Gatling). Des structures défensives peuvent également être mises en place, notamment des tourelles, des canons futuristes et une défense AA. Grâce à la recherche, diverses attaques aériennes sont disponibles pour bombarder les structures ennemies, transporter des unités autour de la carte ou déclencher une tempête de météores.

    Il y a aussi quelques éléments uniques. Le joueur contrôle un Advancer volant, l’unité la plus importante du jeu. Il est capable de construire, réparer et capturer des bâtiments. Cependant, il est très faible, donc la plupart des scénarios exigent que le joueur le protège à tout moment tout en essayant de capturer les structures ennemies. Les bâtiments peuvent être protégés contre les Advancers ennemis avec une protection par satellite. Contrairement aux jeux similaires, le joueur ne contrôle pas le flux d’unités. De nouvelles unités sont constamment produites sans l’interférence du joueur – seul le type d’unité peut être décidé.

     

     

    Warmonger est une suite autonome du jeu de stratégie en temps réel State of War . Dans le jeu original, les forces de l’UFSC ont vaincu les rebelles et tout est pacifiquement sous le contrôle de l’ordinateur Overmind. Bientôt, des groupes terroristes émergent, dont la confrérie des cristaux est la plus dangereuse. Les choses tournent mal quand M. Rahman, l’un des créateurs de l’ordinateur, rejoint la confrérie et fournit les codes d’activation d’Overmind.

    Cette extension comprend 11 nouvelles missions, où l’UFSC doit prendre le contrôle de 10 territoires sous le commandement du joueur, et 5 nouvelles cartes multijoueurs: Goldmine Valley (se concentrer sur la capture de mines d’or), Air Attack (se concentrer sur les raids aériens), Winter War (basé sur une chaîne d’îles), Burn Them All (très grande carte pour un gameplay complet) et Ground Zero (une autre grande carte, mais principalement au sol). De plus, The First Step est une petite carte multijoueur pour les débutants. Le gameplay et les fonctionnalités sont identiques au jeu d’origine, mais de nouvelles scènes de coupe pour introduire les missions ont été ajoutées.

     

     

    Dans State of War 2 Arcon, toutes les guerres sont terminées et de puissantes sociétés dépendantes de l’industrie de l’armement créent désormais un divertissement de masse pour des millions de joueurs. Les planètes anciennement utilisées pour l’entraînement militaire sont à nouveau pleines de chars et de marcheurs géants (robots) … La vie de millions de soldats et de civils n’est pas concernée et en danger cette fois.

    Une entreprise très puissante apporte une nouvelle approche: elle a lié l’environnement unique des planètes dédiées à l’entraînement militaire à la technologie Neuronet. En conséquence, nous sommes confrontés à un nouveau type de jeu de guerre, où les gens se battent les uns contre les autres à l’aide d’unités et de machines contrôlées à distance. Le système planétaire Nakira répond parfaitement aux exigences d’un tel projet, qui a été lancé juste après un petit réglage de certaines planètes. Très vite, le jeu a réussi à gagner suffisamment d’argent pour soutenir et restaurer l’ensemble du système planétaire.

    L’ensemble du spectacle a été appelé CONFLITS ARTIFICIELS par les opérateurs, que les joueurs ont rapidement raccourci vers ARCON, se faisant appeler «arconautes». Le phénomène d’ARCON avait très vite attiré des millions de joueurs actifs et des milliards de spectateurs passifs, la communauté avait donc besoin de nouvelles arènes et de nouvelles modifications de jeu. Le système planétaire Nakira est devenu un centre de divertissement de toute la république de Tarelan, accueillant quotidiennement des foules de joueurs, de spectateurs et surtout … beaucoup d’argent.

     

    Téléchargement (payant) (SoW1 + Warmonger): HDD (WIN Steam)

    Téléchargement (State of War 1): HDD (Win)

    Téléchargement (State of War 2 Arcon): HDD (WIN CZ) / HDD (WIN CZ) / HDD (Patch UK)

     

    Source:
    https://en.wikipedia.org/
    https://www.mobygames.com/ (State of War 1)
    https://www.mobygames.com/ (Warmonger)
    https://www.mobygames.com/ (State of War 2018)
    https://cypronia.com/game-list/item/41-state-of-war-pc.html
    https://cypronia.com/game-list/item/42-state-of-war-warmonger-pc.html
    https://cypronia.com/game-list/item/46-state-of-war-2-arcon-pc.html

  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.