Dossier – WinUae VS Mister, le concret. Partie 1

Forum News Room Actualités Dossier – WinUae VS Mister, le concret. Partie 1

  • Ce sujet contient 34 réponses, 6 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par ZarnalZarnal, le il y a 2 mois.
4 réponses de 31 à 34 (sur un total de 34)

Partager sur vos réseaux sociaux préférés :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

  • Auteur
    Réponses
  • #104855
    Staff
    ZarnalZarnal
    • Level 18
    • Messages : 4416

    C’est assez paradoxal sachant que le FPGA est sensé simuler l’original mais c’est aussi moins mature que WinUae.

    Hello,

    C’est soumis aux mêmes contraintes au niveau du CPU émulé :unsure: . Précision  » idéale  » ( donc compatibilité maximale ) impossible puisque beaucoup de données concernant le fonctionnement du CPU ( EC020 ) et de son cache sont inconnues à ce jour. Les interprétations pourront varier et donc rendre la compatibilité plus ou moins variable suivant les versions ( les différences entre WinUae 3.1 et sa version 4.2.1 sont un bon exemple, voir  » Gods-Future  » pour la démonstration). Le FPGA n’échappera pas à cette même contrainte, tu pourras  » reprendre  » quelques démos d’un coté et en perdre bien plus de l’autre sur une même version.  Le bon coté est que si une solution est trouvée d’un coté, elle sera applicable à l’autre ( demandons donc les schémas perdus et autres variables inconnues au père noël ) :-p . Logiquement Toni devrait remettre à plat une nouvelle fois ( si j’ai bien compris ) à la 5.0, mais il ne savait pas trop.

    D’ailleurs je serais curieux de voir le résultat de Subspace-Ubergirl sur une vraie machine avec un 030+ ( mais pas sur Vampire ) pour voir si le damier est toujours présent. :scratch:

    Et pour reprendre une citation de  » Oiseau de proie  » :

     » La première c’est qu’au dela du 68000 on n’a pas d’infos sur les cycles exacts des instructions en fonction des caches, des branchements, etc; cela pourrait être bien plus lent en vrai « .

     

    A1200 Commodore mutant " FrankenAmiga" + 68040 + 8MO + SD 8go - A1200 ESCOM. HD 20MO. Mon meilleur et seul A500 : WinUae. CPC 6128-CPC 464.



    #104867
    KathleenKathleen
    • Level 7
    • Messages : 462

    ’ailleurs je serais curieux de voir le résultat de Subspace-Ubergirl sur une vraie machine avec un 030+ ( mais pas sur Vampire ) pour voir si le damier est toujours présent.

    Serait-ce une demande déguisée :-). Je serai bientôt en congé. A partir du 07 décembre. Si tu veux je peux regarder ça. Faudra peut être juste me le rappeler car je suis aussi distraite que tête en l’air, et encore plus une fois que j’ai quitté le boulot lol.

    Donc n’hésite pas à me faire un petit rappel d’ici là en MP.

    #104956
    KaerilKaeril
    • Level 4
    • Messages : 145

    Le point majeur où les FPGA ont objectivement un avantage, c’est sur le timing. Un émulateur peut reproduire le comportement de tous les composants avec une immense précision, mais bien souvent, c’est la nécessité d’être cycle-accurate et d’avoir les timings parfaits entre les différents composants qui coûte extrêmement cher en CPU, alors que pour un FPGA, c’est quelque chose de trivial. Certaines machines y sont plus sensibles que d’autres, c’est le cas de l’Amiga, et pour avoir suivi le dossier de près je sais que les questions de timing ont pourri la vie de l’émulation SNES pendant de nombreuses années.

    Un autre avantage des FPGA, mais il est plus mineur (encore que…) et on en parle moins, c’est leur capacité à être interfacés avec du vrai hardware. On peut utiliser les ports DB9 sur un MiSTer, quelques fous furieux branchent leurs claviers MIDI, il y a même un type qui est en train de réussir à utiliser un vrai lecteur de disquettes sur le core Amiga. On a vu des dingues remplacer entièrement le CPU de leur machine par un FPGA directement branché dessus. Sans parler des cartes accélératrices comme la Vampire, qui mélange du FPGA et du hardware.

    Au-delà de ça… Un FPGA peut faire les mêmes erreurs qu’un émulateur logiciel, oui. Tant qu’on ne connaît pas les schémas exacts de ce qu’on cherche à reproduire, on ne peut que faire des approximations. Pire, il y a même des machines en FPGA dont le comportement a été « déduit » à partir du code d’un émulateur ! Quand on écrit ainsi une approximation d’une approximation de la machine d’origine, fatalement, on ne peut pas prétendre à un excellent résultat…

    Mais il y a aussi de bons élèves. Le core PC Engine du MiSTer, par exemple, est cycle-accurate et considéré comme « parfait », parce qu’il s’est basé sur un decapping complet de la machine. Le decapping, c’est le Saint-Graal de la reproduction hardware : on ouvre la puce, on fait des photos haute-définition de tout l’intérieur, les circuits, les portes logiques, les connexions, et à partir de là, on peut décrire dans un langage HDL le hardware exactement tel qu’on le voit. C’est seulement lorsqu’on fait ça qu’on peut garantir qu’un FPGA est l’identique du composant d’origine.

    Pour qu’un Amiga en FPGA soit parfait, il faudrait donc un decap complet de Denise, Paula, Agnus et tout le reste. Il n’y a que comme ça qu’on pourra enfin arrêter d’utiliser des approximations basées elle-mêmes sur WinUAE. Le truc, c’est que ça coûte très cher, un decap de bonne qualité. Autant que je sache, à ce jour, ça n’a pas encore été fait pour l’Amiga. Le fameux PPU de la SNES est resté une boîte noire mystérieuse pendant très longtemps, et même si l’émulation avait fini par en faire une excellente approximation, on ne connaît enfin ses entrailles avec exactitude que depuis le decap réalisé… le mois dernier. Et il faudra encore du temps avant que le résultat soit étudié, compris et intégré dans un FPGA.

    Bref : les FPGA, c’est pas de la magie. Leur potentiel est réel, mais ça dépend beaucoup de comment ils sont écrits, et comme ils sont in fine écrits par des humains, ils peuvent être imparfaits.

    #104960
    Staff
    ZarnalZarnal
    • Level 18
    • Messages : 4416

    C’est seulement lorsqu’on fait ça qu’on peut garantir qu’un FPGA est l’identique du composant d’origine.

    Tout est dit. Seulement tant que cela n’est pas fait… cela reste une chimère ( cas Amiga 1200 ). Suggérer régulièrement l’idée qu’à ce jour en compatibilité/fidélité un FPGA est supérieur aux émulateurs soft et proche du 100% est un leurre.  :unsure:

    La conclusion de ton post résume bien la situation. :-p

     

    Mais cela amène à une autre interrogation : après un décap, pourquoi se contenter du cycle accurate. L’option transistor ne serait elle pas plus adaptée et fidèle (pour un FPGA, ne rêvons pas pour l’émulateur :lol: , déja qu’avec Pong ce n’est pas triste ) ?

    Et autre question : j’ai ouïe dire qu’un décap de 040 serait en cours. Tu as des infos ?

    A1200 Commodore mutant " FrankenAmiga" + 68040 + 8MO + SD 8go - A1200 ESCOM. HD 20MO. Mon meilleur et seul A500 : WinUae. CPC 6128-CPC 464.

Partager sur vos réseaux sociaux préférés :
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail
4 réponses de 31 à 34 (sur un total de 34)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.