Zeewolf 2 (1995 Binary Asylum)

Forum News Room Actualités Zeewolf 2 (1995 Binary Asylum)

  • Ce sujet contient 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Aladin, le il y a 2 années et 3 mois.
  • Créateur
    Sujet
  • #137439
    Staff
    Aladin
      • Level 25
      • Messages : 14688

      Zeewolf 2 (1995  Binary Asylum/Pinnacle)

      Jeu de tir 3D sorti en 1995 par Binary Asylum.

      Zeewolf 2 (1995 Binary Asylum/Pinnacle)
      Zeewolf 1 (1994 Binary Asylum/Empire)

      Grâce au Zeewolf, Zenith Research a remporté la première grande guerre des entreprises. Cet hélicoptère d’attaque expérimental, allié au courage désespéré de son équipage, a renversé la vapeur contre Ecliptico – la société dont l’avidité et l’agressivité avaient tout déclenché.

      Après leur défaite, l’empire Ecliptico s’est effondré. Le cours de ses actions s’est effondré, les affaires de corruption ont été révélées, les directeurs ont été inculpés en masse et les travaux ont commencé pour réparer la destruction environnementale qu’ils ont engendrée. La vie était belle. Les gens étaient heureux. L’avenir semblait radieux.

      Ecliptico, ont été vaincus mais pas détruits. Ils ont secrètement gardé le contact avec les courtiers en pouvoir dont ils s’étaient remplis les poches. Pour se venger, Ecliptico a mis au point un complot qui réunissait des dictateurs, des pollueurs, des gangsters, des terroristes et toutes sortes d’autres ordures. Leur objectif était stupéfiant mais simple : un raid mondial des entreprises !

      Ecliptico a combiné son désir brûlant de vengeance avec une solide stratégie militaire. Zenith Research étant la seule force ayant une chance, même infime, d’arrêter Ecliptico, elle est leur première cible.

      La situation est critique. Les bases Zenith du monde entier ont été attaquées et leurs forces sont à bout de souffle. Dans un pari désespéré, même le Zeewolf, qui n’a jamais été testé, avec son nouveau système de contrôle à distance du “champ de bataille virtuel” pour les chars, les bateaux et les avions, doit être lancé dans la bataille.

      Même si cela ne suffit pas, Zenith doit essayer. Ils ont besoin d’un pilote assez courageux, assez compétent et assez désespéré pour gagner de l’argent afin d’emmener le Zeewolf au combat. Envie de gagner quelques sous ?

      La deuxième grande guerre des entreprises

      Le Zeewolf poursuit la guerre à travers le monde. Lorsque les attaques d’Ecliptico commencent ou sont anticipées, le Zeewolf est expédié vers la zone de guerre et lancé dans la bataille dès que possible. Cette urgence signifie que le Zeewolf devra parfois commencer une mission sans soutien ou sans suffisamment de carburant ou d’armes. C’est dur, mais c’est une guerre désespérée qui doit être gagnée !

      Missions

      Il y a 32 missions dans Zeewolf 2. Chaque mission est décomposée en un certain nombre de phases (dont le nombre dépend de la complexité de la mission). Ces phases peuvent être abordées dans l’ordre qui vous convient, mais la mission ne sera pas terminée tant que toutes les phases n’auront pas été accomplies. La plupart des phases de la mission entrent dans l’une des six catégories suivantes : Recherche et destruction, Transport aérien, Escorte, Sauvetage, Protection du bâtiment/véhicule et Capture du bâtiment.

      Seek and destroy (Chercher et détruire)

      Ici, vous devez littéralement chercher et détruire une ou plusieurs cibles. Lorsque les cibles sont détruites, elles deviennent plus foncées et explosent – elles apparaissent également comme “assommées” lorsque vous les mettez en évidence sur l’écran tactique. Une fois qu’un véhicule a été détruit, il disparaît du scanner.

      Airlift (Pont aérien)

      Les missions de transport aérien consistent toujours à récupérer un véhicule ami sur un câble et à le transporter vers un point de chute spécifié. Le transport aérien consomme du carburant à un rythme plus rapide que la normale et peut également être utilisé comme un dispositif tactique pour atteindre d’autres objectifs de mission. Au point de chute spécifié, la charge utile sera libérée automatiquement lorsqu’elle sera suffisamment stable au-dessus de la zone cible. Partout ailleurs, vous pouvez libérer la charge utile manuellement.

      Escort (Escorte)

      Les missions d’escorte consistent toujours à accompagner le vaisseau à escorter le long d’une route prédéterminée composée de plusieurs points de passage. Le vaisseau s’arrête et attend à chaque point de passage, sauf si vous vous trouvez dans les environs immédiats, auquel cas il se rendra au point de passage suivant. Les défenses ennemies le long de l’itinéraire peuvent cibler le vaisseau escorté. Les missions d’escorte sont terminées lorsque le vaisseau atteint son dernier point de passage.

      Rescu (Sauver)

      On peut vous demander de sauver un ou plusieurs hommes dans un paysage. Les hommes peuvent être à l’air libre ou dans des bâtiments. S’ils sont dans des bâtiments, vous devrez généralement faire sauter les portes en tirant sur n’importe quelle partie du bâtiment. Une fois que les hommes sont à l’air libre, vous devez atterrir à proximité et ils courront et monteront à bord. Vous pouvez transporter un maximum de six hommes. Si vous êtes abattu alors que vous transportez des hommes, ces derniers meurent également. Pour effectuer un sauvetage, vous devez atterrir soit sur la croix à l’arrière du porte-avions, soit sur une base terrestre spécifiée. Ensuite, vos passagers débarqueront. Bien que votre système d’armes ne vise pas les hommes, ils peuvent être tués par des tirs imprudents, ce qui peut rendre la mission impossible à accomplir.

      Protect building/vehicle (Protéger un bâtiment/véhicule)

      Lors de certaines missions, on vous dira qu’un bâtiment ou un véhicule spécifique a une importance tactique. Votre travail consistera à vous assurer qu’il survit jusqu’à la fin de la mission. Le moyen le plus simple d’y parvenir est de détruire TOUS les attaquants possibles, car il y aura toujours d’autres objectifs de mission qui vous obligeront à laisser le bâtiment/véhicule sans surveillance.

      Capture building (Capturer un bâtiment)

      Certains bâtiments s’avéreront plus utiles à Zenith s’ils sont capturés intacts – plutôt que de les faire exploser normalement. Chaque fois qu’il vous sera demandé de le faire, une escouade d’assaut spéciale sera fournie. Pour accomplir cette phase de la mission, vous devez récupérer cette escouade et la faire voler jusqu’au bâtiment en question. Si vous atterrissez dans la zone indiquée (dans le briefing), l’escouade débarquera et commencera son assaut.

      Briefings

      Briefings de mission

      Avant le début de chaque mission, vous recevrez un briefing sur chacune des phases de la mission. Cela donne le ton général de chaque mission et contient souvent des indications vitales. Appuyez sur ENTER pour parcourir les différents objectifs. L’image en camaïeu indiquera le bâtiment/véhicule impliqué dans cet objectif et donnera une indication approximative de sa position géographique. Cela devrait vous aider à vous orienter pour la mission à venir. Appuyez sur le bouton FEU pour lancer la mission. Pendant le jeu, appuyez sur la touche ENTER pour revoir les objectifs de la mission via l’écran tactique.

      Objectifs de la mission

      Sur l’écran tactique, vous pouvez parcourir les différents objectifs à l’aide des touches de curseur HAUT et BAS. Comme certains objectifs ont plusieurs cibles, vous pouvez également les parcourir à l’aide des touches de curseur GAUCHE et DROITE. L’emplacement exact de chaque cible/objectif est indiqué par une surbrillance blanche sur la carte de l’écran tactique. Si un objectif de mission comporte plus d’un élément, la position de chaque élément est indiquée lorsque vous vous déplacez à l’aide des touches de curseur GAUCHE et DROITE.

      Débriefings

      À la fin de chaque mission terminée avec succès, vous recevrez un compte rendu de votre score, y compris les bonus que vous avez pu obtenir. En appuyant sur la touche FEU, vous passerez à travers ces écrans.

      Messages dans le jeu

      Au cours du jeu, Zeewolf sera contacté par des unités amies et ennemies. Ces messages offrent des indices et des conseils. Ils sont imprimés en jaune et précédés de l’indicatif du véhicule qui les envoie. Cet indicatif est basé sur la lettre initiale du véhicule qu’il contrôle. Par exemple, les crécerelles peuvent être appelées Kingpin et les pélicans Patriot.

      Écrans de jeu

      Écran principal du jeu (panneau de contrôle)

      1 : État des munitions (Ammunition status) : Ces voyants indiquent la quantité de munitions pour les armes 1, 2 et 3 dans l’ordre décroissant. Au fur et à mesure que les réserves diminuent, elles passent du vert (plein) au jaune, au rouge et au noir (vide).

      2 : Scanner à courte portée (Short range scanner) : Il indique toute unité à proximité. Vous êtes marqué par un point blanc au milieu du scanner, les unités ennemies apparaissent sous forme de points rouges et les unités amies sous forme de points jaunes.

      3 : Jauge de carburant (Fuel gauge) : Cette barre diminue au fur et à mesure que le carburant est consommé. Si la jauge passe dans le rouge, faites le plein immédiatement !

      4 : Avertissement de hauteur (Height warning) : Ce voyant passe du vert au jaune puis au rouge au fur et à mesure que vous vous rapprochez du sol.

      5 : Train d’atterrissage (Gear) : Ce voyant devient vert lorsque le train d’atterrissage est sorti et est noir lorsque le train est rentré en vol normal.

      6 : Statut arme et munitions (Current weapon and ammunition status): Indique quelle arme est actuellement sélectionnée et la quantité exacte de munitions restantes pour celle-ci.

      7 : Transport aérien (Airlift) : Lorsqu’une charge a été récupérée avec le palan, ce voyant devient rouge. Lorsqu’une charge aérotransportable passe au-dessus de la zone de largage désignée, il devient vert, même si le Zeewolf se déplace trop vite pour réussir le largage et que l’autorisation de largage est refusée.

      8 : Treuil (Hoist) : Ce voyant devient vert lorsque le Zeewolf est dans une position qui lui permet d’attacher un câble de levage à un véhicule ami.

      9 : Niveau d’armure (Armour level) : Lorsque le Zeewolf subit des dégâts, son niveau d’armure diminue, comme l’indique ce voyant. L’armure peut être rafraîchie en renvoyant les prisonniers de guerre et les hommes vers une base ou un transporteur valide.

      10 : Caméra de tir (Gun camera) : Elle montre l’unité ennemie actuellement ciblée. (Remarque : toutes les unités ciblables n’apparaissent pas sur la caméra). Une unité n’apparaît dans la caméra que si vous la pointez. Si vous pointez vers plus d’une unité, la caméra sélectionne l’unité que vous avez le plus de chances de toucher. Même si l’unité ennemie apparaît dans la caméra du canon, cela ne garantit pas que chaque tir sera ciblé. En déplaçant le nez du Zeewolf plus directement vers l’unité ennemie, vous augmentez vos chances de toucher cette cible.

      11 : Témoin lumineux ECM (ECM warning light) : Ce voyant devient rouge lorsque le système de détection de Zeewolf est brouillé.

      12 : Verrouillage radar ennemi (Enemy radar lock) : S’allume en rouge lorsqu’une unité ennemie a réussi à verrouiller le Zeewolf.

      13 : Verrouillage de la caméra du canon (Gun camera lock) : Lorsque la caméra du canon s’est verrouillée sur une cible, ce voyant devient vert. Cela ne garantit pas un succès, mais indique simplement que le Zeewolf est dans une bonne position de tir.

      14 : Passagers (Passengers) : Ce compteur comptabilise le nombre de prisonniers de guerre, de techniciens et d’autres troupes qui se trouvent actuellement à bord du Zeewolf. Il augmente lorsqu’ils embarquent et diminue lorsqu’ils débarquent.

      15 : Score (Current score) : Indique votre score pour cette mission.

      16 : Vies (Lives) : Indique le nombre de vies qu’il vous reste.

      Écran de briefing (Briefing)

      Les briefings sont donnés avant chaque mission. Ils offrent une vue d’ensemble de la mission que vous êtes sur le point d’entreprendre. L’emplacement général des unités et installations clés est indiqué pour vous aider à vous orienter. Vous pouvez les parcourir en appuyant sur n’importe quelle touche. Lisez-les attentivement car ils peuvent contenir des indices essentiels. Une fois que vous êtes familiarisé avec les objectifs de la prochaine mission, appuyez sur FIRE pour commencer cette mission.

      Écran tactique (Tactics screen)

      Cet écran est accessible pendant le jeu en appuyant sur la touche [ Entrée ]. Cet écran contient une carte complète de la mission (1), une répartition détaillée du carburant et des armes restant à bord (2) et une reprise des objectifs de la mission (3). Chaque objectif est décrit individuellement et peut être parcouru à l’aide des [ Touches curseurs ] [ Haut ] et [ Bas ]. Lorsqu’un objectif est composé d’un certain nombre d’éléments, par exemple : “Rechercher et détruire 4 AFV ennemis”, ceux-ci sont décrits individuellement et peuvent être parcourus en appuyant sur les [ Touches curseurs ] [ Gauche ] et [ Droite ]. L’emplacement de chaque élément est également détaillé par un point blanc clignotant sur la carte principale de l’écran tactique. Lorsque chaque élément d’un objectif est terminé, le fait est noté dans les détails de la mission.

      Il est important de se rappeler que lorsque vous êtes sur l’écran tactique, le jeu continue de fonctionner. Vous devez donc prêter attention à la fenêtre de caméo (4) dans le coin supérieur gauche de l’écran au cas où le Zeewolf serait menacé.

      Écran de réapprovisionnement (Resupply screen)

      1 : Fenêtre cameo
      2 : Arme actuellement prête à être chargée
      3 : Niveau actuel de munitions baie d’arme 1 (canon)
      4 : Niveau actuel de munitions de la baie d’arme 2 (roquettes)
      5 : Niveau actuel des munitions de la baie d’arme 3 (missiles AA)
      6 : Etat actuel du carburant

      Ravitaillement et réarmement

      Pour ravitailler et réarmer, vous devrez atterrir soit à côté d’un camel, soit sur la croix à l’arrière de votre frégate. Votre carburant sera automatiquement réapprovisionné. Les armes peuvent être sélectionnées à l’aide des touches de curseur [ HAUT ] et [ BAS ], puis activées ou désactivées à l’aide des touches de curseur [ DROITE ] et [ GAUCHE ] respectivement. Le “coût” des fusées et des missiles ne réduit pas votre score – c’est le score que vous obtiendrez pour chaque arme inutilisée à bord du Zeewolf à la fin de chaque mission. Toute arme laissée dans les camels ou la frégate ne compte pas pour le bonus.

      Armes

      Canon à obus (Cannon shell) :
      Charge maximale : 600 cartouches
      Dégâts : faibles
      Cadence de tir : élevée
      Précision : Modérée
      Utilisation principale : toutes les cibles

      Roquette Zulu (Zulu rocket) :
      Charge maximale : 96
      Dégâts : moyens
      Cadence de tir : élevée
      Précision : faible
      Utilisation principale : cibles terrestres/maritimes

      Missiles AAM Zephyr (Zephyr AAM) :
      Charge maximale : 8
      Dégâts : élevés
      Cadence de tir : Faible
      Précision : élevée (guidée)
      Utilisation principale : cibles aériennes

      Zeewolf : Hélicoptère d’attaque

      Zeewolf est le nom, et l’indicatif, de l’hélicoptère d’attaque de Zenith Research. La vitesse, l’armement et la durabilité du Zeewolf en font une excellente plate-forme de combat de première ligne et, comme il peut opérer à partir de bases terrestres et de vaisseaux capitaux, il peut combattre partout dans le monde dans un délai très court. En plus de ses capacités de combat, le Zeewolf peut également transporter des hommes et des véhicules par voie aérienne. Il peut donc acheminer des troupes ou des chars au combat et secourir des unités vulnérables avant que l’ennemi n’ait la possibilité de les tuer. La dernière version du Zeewolf (v2.31b) peut également établir une “liaison à distance” avec d’autres véhicules – chars, bateaux, avions de chasse et hélicoptères de transport – et en prendre le contrôle direct. Le pilote dispose ainsi d’un éventail de compétences toujours plus large pour mener les 32 batailles du jeu. Le Zeewolf est construit à l’aide d’alliages et de techniques expérimentaux. En raison de sa complexité et de son coût, seuls quatre Zeewolf sont actuellement disponibles. Mais comme les pilotes gagnent de l’argent en détruisant d’autres véhicules, il est possible de gagner suffisamment d’argent (points) pour financer la construction d’un autre Zeewolf (une vie supplémentaire).

      Véhicules de liaison à distance (Remote link vehicles)

      Certaines missions vous permettent d’utiliser un véhicule Remote Link pour vous aider à remplir vos objectifs. Il existe quatre types de véhicules à distance : le char Cougar, le patrouilleur Barracuda, le chasseur VTOL Kestrel et l’hélicoptère de transport. Les véhicules R/L sont principalement utilisés dans des situations où vous ne voudriez pas risquer le Zeewolf lui-même. Pour contrôler l’un de ces véhicules, vous devez d’abord trouver le Camel de liaison à distance qui vous permettra de vous y connecter. Vous pouvez toujours les trouver en utilisant l’écran tactique.

      Les Camel R/L ressemblent aux Camels de ravitaillement normaux, mais ils ont aussi deux antennes à l’arrière. Vous ne trouverez qu’un seul Camel R/L au cours d’une même mission. Le Zeewolf s’arrime au Camel R/L exactement de la même manière que pour le réapprovisionnement, il suffit d’atterrir près de lui et le Camel fait le reste.

      Dès que le bras “nacelle” du Camel se connecte au Zeewolf, l’écran bascule pour vous montrer votre véhicule R/L et vous en prenez le contrôle. Pendant ce temps, le Zeewolf restera là où il est jusqu’à ce que le véhicule distant soit détruit ou que vous rompiez manuellement la liaison.

      Si le Zeewolf est attaqué alors que vous contrôlez un véhicule distant, vous en serez informé et devrez soit repousser l’attaquant avec le véhicule distant, soit revenir au Zeewolf dès que possible.

      Pour mettre fin à une liaison à distance, appuyez sur la touche [ L ], mais faites attention à l’endroit où vous le faites, en particulier avec les unités aériennes. Une unité aérienne tombera du ciel si le lien est interrompu alors qu’elle est en vol et cela sera fatal si elle se trouve au-dessus de l’eau. Vous pouvez vous reconnecter aux unités distantes un nombre illimité de fois, mais vous ne pouvez pas les réarmer ou les ravitailler en carburant. Les unités de liaison à distance ont des armes différentes de celles du Zeewolf, mais vous les passez en revue avec la barre d’espace de la même manière. Une fois que le véhicule n’a plus d’armes, il est inutile et doit être abandonné. S’il n’a plus de carburant, il s’autodétruira, car nous ne voulons pas que des véhicules en état de marche tombent entre les mains de l’ennemi.

      Véhicules de liaison (Link vehicles)

      Cougar : Char de combat de première ligne, le Cougar est doté d’armes puissantes et d’un blindage solide, mais c’est le moins maniable des véhicules Remote Link. Il peut se déplacer sur terre et dans les eaux peu profondes. Son système de ciblage indépendant fait tourner la tourelle pour rechercher l’ennemi le plus proche. Cette tourelle contient une mitrailleuse légère et des obus HEAT hautement destructeurs. Les deux armes peuvent attaquer des unités terrestres, mais seule la mitrailleuse peut attaquer des cibles aériennes.

      Kestrel : Le Remote Link Kestrel est un développement du Kestrel actuellement utilisé par les unités Zenith. Cet avion VTOL est plus rapide mais moins maniable que le Zeewolf. Le Remote Link Kestrel est équipé d’un canon (très similaire à celui du Zeewolf) et de la nouvelle et puissante fusée expérimentale Zeus. Ces roquettes ne sont pas guidées mais sont suffisamment puissantes pour détruire tous les véhicules ennemis d’un seul coup.

      Barracuda : Ce torpilleur à moteur constitue une puissante plate-forme à partir de laquelle vous pouvez lancer des assauts en mer. Armé d’un canon, de missiles guidés et de torpilles, il peut frapper durement toutes les cibles mais est vulnérable. Le canon peut attaquer des cibles terrestres, les missiles guidés peuvent attaquer des cibles aériennes et terrestres, tandis que les torpilles ont raison des requins.

      Hélicoptère de transport (transport helicopter) : Ce véhicule est le dernier né de la gamme Remote Link. Pour l’instant, ses capacités sont encore sommaires. On sait qu’il pourra transporter plus de passagers que le Zeewolf et qu’il sera capable de transporter des charges utiles plus importantes que le Zeewolf. Nous vous tiendrons informés de toute évolution au fur et à mesure du déroulement de la campagne.

      Véhicules Zenith

      Kestrel : avion de combat VTOL, armé d’un canon. Peut être transporté par voie aérienne.

      Pelican : Grand hélicoptère de transport utilisé pour déplacer des marines et du matériel. Peut être héliporté.

      Buffalo : Char armé d’obus explosifs tirés à faible vitesse. Peut être transporté par voie aérienne.

      Camel : Véhicule de ravitaillement utilisé pour le réarmement et le refoulement du Zeewolf. Les Camels ne sont pas armés.

      Remote link camel : Véhicule utilisé pour se connecter aux véhicules de liaison à distance. Les Camels de liaison à distance ne sont pas armés.

      Turtle : Bateau de débarquement non armé, capable de lancer des Buffalo.

      Troop Ship : Base de lancement des Turtle et de retour du personnel secouru.

      Carrier : Transporteur. Base de déchargement du personnel et des véhicules secourus. Les Camels apparaissent généralement sur la proue.

      Frigate : Frégate. Base pour réarmer et ravitailler le Zeewolf. Les frégates sont équipées d’une nacelle à cet effet plutôt que d’un Camel de ravitaillement.

      Saboteur : Ingénieur de combat. Armé de grenades.

      Traitor : soldat écliptique en uniforme zénithal. Armé de grenades.

      Mule : Véhicule blindé de transport de troupes. Non armé.

      Bear : Véhicule blindé de transport de troupes. Tire des cartouches de calibre 50 à une vitesse moyenne.

      Hippo : Char amphibie. Tire des obus explosifs à faible vitesse.

      Rhino : Artillerie anti-aérienne mobile. Tire des balles traçantes à une cadence très élevée.

      Zebra : Artillerie anti-aérienne mobile améliorée. Tire des obus à très haute explosivité à un rythme lent.

      Shark : Patrouilleur. Tire des balles traçantes à un rythme élevé.

      Véhicules Eclitico

      Mantis : Artillerie anti-aérienne. Tire des balles traçantes à un rythme élevé.

      Cobra : Site de missiles sol-air. Tire des missiles à une rareté moyenne.

      Gun turret : Artillerie anti-aérienne améliorée. Tire des obus explosifs à un taux élevé.

      Missile turret : Site amélioré de missiles sol-air. Tire des missiles guidés à un taux moyen.

      Albatros : Hélicoptère de transport. Tire des obus de calibre 50 à un rythme élevé.

      Wasp : Hélicoptère éclaireur. Tire des munitions de calibre 50 à faible cadence.

      Vulture : Hélicoptère d’attaque. Tire des balles traçantes à un rythme très élevé.

      Osprey : Avion d’interception VTOL. Tire des missiles à tête chercheuse à un rythme élevé.

      Watchdog : Tank radar. Non armé. Connu pour aider à la précision des tirs du Cobra et du Mantis.

      ECM watchdog : Réservoir radar ECM. Non armé. Peut affecter notre liaison à distance et la technologie des cartes satellites.

      Frigate : Frégate. Armé d’un emplacement de canon tirant des obus explosifs à grande vitesse depuis la proue.

      Oil tanker : Pétrolier. Non armé.

      Terrapin : Bateau de débarquement. Non armé. Capable de lancer des marines et des véhicules terrestres.

      Troopship : Transporteur de Turtles. Armé d’un Cobra sur le pont avant.

      Destroyer : Armé de tourelles à missiles ou à canons à la proue et à la poupe.

      ???? : Les agents de renseignement rapportent qu’un nouveau véhicule ennemi serait sur le point d’être achevé. Sa localisation et ses caractéristiques restent un mystère.

      Bâtiments

      Barracks and bunkers (Baraquements et bunkers) : contiennent généralement du personnel capturé. Peuvent être détruits. Leur conception varie en fonction du paysage.

      Technician refuge (Refuges pour techniciens) : contiennent des techniciens piégés par la guerre. Peut être détruit. La conception varie en fonction du paysage.

      Tower blocks slope (Blocs-tours en pente) : Peuvent être détruits étage par étage. Les troupes sortent/entrent par le rez-de-chaussée. Toit en pente.

      Tower blocks flat (Blocs-tours plats) : Peuvent être détruits étage par étage. Atterrissez sur le toit pour libérer/sauvegarder les troupes.

      Fusion reactor (Réacteur à fusion) : Protégé par des unités ennemies. Ne peut être détruit.

      Control towers (Tours de contrôle) : Deux types disponibles. Peuvent être détruites. Peuvent libérer et sauver des troupes.

      Trees (Arbres) : Attention ! Ils endommagent les véhicules ! Peuvent être détruits. Le type varie selon le paysage.

      Domes (Dômes) : Ils peuvent contenir des unités amies et ennemies. Peuvent être détruits. Equipés d’un bouclier radar, les armes ne peuvent pas les verrouiller.

      Wellhead (Tête de puits) : Site de forage pour le pétrole. Peut être détruit.

      Oil storage (Stockage de pétrole) : Réservoirs de pétrole. Peuvent être détruits.

      Oil rigs (Plateformes pétrolières) : Peut être partiellement détruite. Peut libérer et sauver des troupes. Le design et la fonction varient.

      Garages : Peuvent contenir des hommes ou des véhicules. Ils s’ouvrent automatiquement. Peuvent être détruits.

      Town hall (Hôtel de ville) : Grands bâtiments pouvant contenir des hommes. Ils peuvent être détruits.

      Conseils de jeu

      Conseils et astuces

      Ne paniquez pas ! Il s’agit peut-être d’un jeu de tir rapide et furieux, mais la tactique joue un rôle important. Notez comment chaque unité ennemie se déplace/agit. Par exemple, la tourelle d’un Bear n’est pas très rapide, donc si vous changez de direction rapidement et radicalement, le Bear mettra plus de temps à vous repérer, pendant que vous tirerez sur lui avec votre canon.

      – N’oubliez pas que tous les hommes que vous transportez dans le Zeewolf meurent quand vous mourez – assurez-vous de les décharger dès que possible.

      – Les roquettes et les missiles, mais surtout les roquettes, peuvent manquer, alors ne les tirez pas rapidement, lâchez-en quelques-uns à la fois pour vérifier votre visée.

      – Lorsque vous tirez avec un canon, gardez votre doigt sur le bouton pour un tir rapide.

      – N’essayez pas d’atterrir pour sauver des hommes lorsque des unités ennemies vous foncent dessus (surtout si les unités ennemies sont aéroportées !).

      – Gardez à l’esprit que votre mission se termine dès que tous les objectifs sont atteints, alors assurez-vous que toutes les tâches non spécifiées (sauvetages supplémentaires, destruction d’ennemis supplémentaires, etc.) sont effectuées avant de terminer les tâches spécifiées.

      – L’armement que vous avez à bord compte pour des points bonus à la fin de la mission, il est donc important de récupérer tout le ravitaillement que vous pouvez auprès des Camels et de la frégate avant de terminer la mission.

      – Vos missiles guidés fonctionnent mieux contre les cibles aériennes, où ils font presque toujours le travail, mais contre les cibles terrestres et maritimes, vous devez viser plus soigneusement car ils peuvent s’enfoncer dans le sol ou l’eau.

      – Si vous avez du mal à atterrir avec la souris, passez au joystick, touche [ Ctrl ], une fois que vous avez posé le train d’atterrissage et que vous êtes près du sol.

      – Les joueurs au joystick qui ont des difficultés à rester suffisamment stables pour que les charges utiles aérolargables se libèrent, devraient essayer de baisser le train d’atterrissage, touche [ G ], pendant cette opération, car cela leur permet de contrôler la poussée.

      Mission 1

      1 : La méthode de contrôle par défaut est le joystick, c’est la meilleure pour les débutants.

      2 : Parcourez les écrans de briefing en utilisant les [ Touches curseurs ], notez le point de départ du Zeewolf sur le 1er écran et l’emplacement des véhicules ennemis sur le 2ème écran. Appuyez ensuite sur [ Feu ] pour commencer la mission.

      3 : Commencez par laisser le Zeewolf planer tout seul, puis faites de petits mouvements avec le joystick pour vous familiariser avec les commandes.

      4 : Utilisez la barre d’espacement pour passer en revue les trois armes disponibles. Notez que lors de la 1ère mission, vous n’avez que des canons et des roquettes.

      5 : Expérimentez en tirant avec le canon sur des arbres ou simplement sur un espace vide afin d’avoir une idée de la façon de viser vos armes.

      6 : Notez les jauges de carburant et de blindage sur le panneau de commande, elles sont vitales !

      7 : Appuyez sur [ Entrée ] pour accéder à l’écran Tactique. Maintenant, en utilisant les [ Touches curseurs ], vous pouvez parcourir tous les objectifs de cette mission. [ Haut ] et [ Bas ] font défiler les objectifs, tandis que [ Gauche ] et [ Droite ] font défiler les cibles qui composent chaque objectif. Les points sur la carte changent pour vous montrer où se trouvent les cibles et les objectifs, ainsi que votre propre position. Notez la fenêtre camée en haut à gauche – où le jeu CONTINUE à se dérouler.

      8 : Trouvez une cible et passez à l’écran principal en appuyant sur la touche [ Entrée ]. Approchez lentement de l’ennemi en utilisant le scanner en haut à gauche pour vous guider (l’ennemi est représenté par un point rouge). Restez à niveau et attendez que le véhicule apparaisse dans la caméra du canon (en haut à droite de l’écran), puis tirez en essayant de garder le nez du Zeewolf pointé vers la cible.

      9 : Une fois que vous avez éliminé quelques véhicules avec le canon, essayez d’utiliser les roquettes. Vous devez vous aligner plus précisément avec celles-ci et les utiliser par courtes rafales en appuyant sur le bouton de tir plutôt qu’en continu.

      10 : Après avoir tué quelques véhicules, retournez à l’écran Tactique et passez en revue les cibles, en remarquant que certaines d’entre elles sont maintenant affichées comme “hors service”. Retrouvez tous les véhicules encore “actifs” et détruisez-les.

      Mission 2

      1 : Sur ce briefing, vous devez noter la position du transporteur par rapport à votre point de départ, car c’est là que vous devez vous rendre en premier.

      2 : Lorsque vous commencez la mission, vous remarquerez que vous n’avez que 20 obus de canon et c’est pourquoi vous devez vous diriger directement vers le porte-avions pour vous réarmer au Camel positionné à gauche du pont d’envol. Appuyez sur [ G ] pour sortir le train d’atterrissage et laissez le Zeewolf dériver jusqu’à un point situé devant le Camel. Le Camel s’accroche alors automatiquement et vous ravitaille en carburant. Pendant ce temps, vous pouvez utiliser les [ Touches curseurs ] pour sélectionner vos trois armes et faire le plein de munitions. En appuyant sur [ G ], vous romprez le lien et reprendrez votre vol.

      3 : Utilisez l’écran tactique pour localiser la tête de puits juste au nord et volez vers elle. Vous devrez détruire la tête de puits elle-même et les trois véhicules qui se trouvent à proximité. Vous devriez également remarquer les deux petits bâtiments.

      4 : Passez au canon et tirez sur chacun de ces bâtiments jusqu’à ce que la porte explose. Vous verrez alors un petit homme apparaître de chaque bâtiment, faites attention à ne pas les toucher avec des tirs perdus.

      5 : Posez votre équipement et atterrissez près des hommes. Ils se dirigeront vers le Zeewolf et monteront à bord. Le compteur du panneau de contrôle indiquera alors que vous avez deux hommes à bord.

      6 : Redécollez et volez vers l’extrémité droite du porte-avions. Atterrissez sur le “Grand X” et les deux hommes sortiront et entreront dans le porte-avions. Cela permettra de terminer la phase de sauvetage de votre mission et de reconstituer une partie de votre blindage si vous avez subi des dommages.

      7 : Décollez à nouveau et volez vers l’endroit où se trouve l’autre tête de puits. Détruisez-la ainsi que les véhicules à proximité et vous aurez terminé la mission 2.

      Contrôles

      Joystick

      C’est la méthode de commande préférée des débutants.

      La commande par joystick est essentiellement très simple, l’hélicoptère se déplace dans la direction où vous poussez le joystick. Lorsque vous poussez le joystick dans une direction, le nez de l’hélicoptère s’abaisse et l’hélicoptère prend de la vitesse dans cette direction. Si vous relâchez le joystick, le nez de l’hélicoptère remonte jusqu’à ce qu’il soit presque horizontal et ralentit donc. Cependant, l’hélicoptère continue à se déplacer lentement dans la direction indiquée.

      Si vous poussez le joystick dans une autre direction, l’hélicoptère bascule vers le nouveau cap. Maintenez la manette enfoncée dans la nouvelle direction et, à nouveau, le nez de l’hélicoptère s’abaisse et la vitesse augmente.

      Gardez à l’esprit que lorsque le nez de l’hélicoptère s’abaisse, vous perdez de la hauteur et qu’il est possible d’entrer en collision avec le sol (y compris l’eau) ou d’autres objets – mais lorsque l’hélicoptère reprend de la vitesse, il commence à monter.

      Expérimentez avec la méthode de contrôle car, bien qu’elle puisse sembler compliquée, elle est très facile à prendre en main (plus facile à utiliser qu’à décrire de toute façon !) – gardez à l’esprit que si tout semble hors de contrôle, relâchez simplement le joystick et l’hélicoptère reviendra presque en vol stationnaire.

      En appuyant sur le bouton [ Feu ] du joystick, vous actionnez l’arme sélectionnée, mais si vous avez sorti le train d’atterrissage, le bouton de tir applique alors l’accélérateur (qui brûle rapidement le carburant).

      Souris

      Cette méthode de contrôle est plus délicate à apprendre que le joystick, mais elle permet un contrôle plus précis et une plus grande maniabilité.

      Rappelez-vous : seuls de très petits mouvements de la souris sont nécessaires ! Le nez de l’hélicoptère ira dans la direction où vous pousserez la souris. Plus vous poussez la souris dans une direction donnée, plus le nez de l’hélicoptère s’incline (ce qui augmente la vitesse et diminue la hauteur). Si vous déplacez ensuite la souris dans la direction opposée, le nez de l’hélicoptère remontera et l’hélicoptère commencera alors à tourner dans la nouvelle direction.

      Contrairement à la méthode du joystick, l’hélicoptère reste dans la position dans laquelle vous l’avez mis et ne revient pas à l’horizontale si vous retirez votre main de la souris. Le contrôle de la souris peut s’avérer délicat au début, mais pratiquez-la pendant un certain temps et vous aurez bientôt le coup de main.

      Le [ bouton gauche ] de la souris permet de tirer avec l’arme sélectionnée. Le [ bouton droit ] de la souris permet de mettre les gaz, ce qui est particulièrement utile lorsque vous transportez des charges utiles. Vous n’avez pas besoin d’utiliser le bouton des gaz en vol normal, car il brûle rapidement le carburant. Vous n’en avez besoin que lorsque vous transportez des charges utiles, mais vous pouvez l’utiliser à votre guise pour vous sortir rapidement de situations délicates !

      Clavier

      Que vous utilisiez la souris ou le joystick, vous devrez utiliser les touches suivantes :

      [ Entrée ] : fait apparaître l’écran tactique affichant la carte de la mission, le statut des cibles de votre mission et les niveaux actuels de carburant et de munitions. Remarque importante : lorsque vous êtes sur cet écran, l’action se poursuit dans la fenêtre supérieure gauche et vous pouvez continuer à jouer en utilisant cette fenêtre si vous le souhaitez.
      [ Espace ] : change l’arme sélectionnée.
      [ G ] : permet de monter et descendre le train d’atterrissage.
      [ P ] : mode pause (n’importe quelle touche pour redémarrer).
      [ H ] : active le crochet au-dessus d’une charge utile appropriée et libère la charge utile*.
      [ Esc ] : abandonne la mission en cours. Si votre niveau d’armure est toujours dans le vert, vous ne perdrez pas de vie mais vous recommencerez le niveau avec le même niveau d’armure.
      [ L ] : interrompt le REMOTE LINK. Le contrôle revient alors au Zeewolf.
      [ F10 ] : abandonne le jeu.
      [ Touches curseurs ] : [ Haut ] [ Bas ] pour sélectionner la méthode de contrôle requise, démarrer la mission et faire défiler les objectifs de la mission sur l’écran tactique. [ Gauche ] [ Droite ] pour diminuer/augmenter les munitions transportées sur le Zeewolf lors du ravitaillement.
      [ Ctrl ] : bascule entre le contrôle par la souris et le joystick.

      *NOTE : Il est parfois trop dangereux de libérer des charges utiles dans les zones construites. Lorsque vous appuyez sur la touche [ H ] dans ces cas, vous recevrez le message “RELEASE PERMISSION DENIED”. Pour larguer la charge utile, rendez-vous dans une zone plus ouverte.

      Contrôle de véhicules reliés à distance

      Au cours du jeu, vous aurez la possibilité de contrôler quatre autres véhicules reliés à distance : Le char Cougar, le torpilleur Barracuda, l’avion de chasse Kestrel VTOL et un hélicoptère de transport. Le système de contrôle de la souris n’étant pas adapté au Barracuda et au Cougar, ces véhicules ne peuvent être contrôlés qu’avec une manette de jeu. Donc, si vous jouez au jeu avec la souris, il est important que vous ayez un joystick branché au port 2 avant le chargement.

      Char Cougar et torpilleur Barracuda

      Le char et le bateau ne peuvent être contrôlés qu’avec un joystick. Si vous jouez à Zeewolf 2 avec une souris, le contrôle sera automatiquement basculé sur le joystick lorsque vous vous connecterez à ces véhicules.

      Pour déplacer le char/bateau, appuie sur le joystick dans la direction souhaitée. Il tournera alors et commencera à se déplacer dans cette direction. Si vous maintenez le joystick dans cette direction, le véhicule prendra lentement de la vitesse et si vous relâchez le joystick, il ralentira.

      Si vous souhaitez changer de direction une fois que le char/bateau est en mouvement, en appuyant sur le joystick dans une nouvelle direction, le véhicule effectuera un virage jusqu’à ce qu’il soit sur le nouveau cap. Plus le char/bateau se déplace rapidement, plus l’arc nécessaire pour prendre le nouveau cap est grand. Toutes les commandes clés restent les mêmes pour le char/bateau que pour l’hélicoptère Zeewolf.

      Avion Kestrel et hélicoptère de transport

      Les Kestrel et Hélicoptère de transport peuvent être contrôlé à l’aide du joystick ou de la souris. Bien qu’ils se comportent différemment en vol, le système de contrôle est identique à celui utilisé par le Zeewolf. Toutes les commandes clés restent les mêmes pour Kestrel/Hélicoptère que pour l’hélicoptère Zeewolf.

       

      Configuration requise:
      1 Mo de Ram

       

       

      Téléchargement: ADF / ISO-CD32 / WHDL

       

      Source:
      http://hol.abime.net/1623
      http://www.whdload.de/games/Zeewolf2.html
      https://en.wikipedia.org/
      https://www.mobygames.com/

    • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.