Lords of the Realm OCS/AGA FR (1994 Impressions)

Forum News Room Actualités Lords of the Realm OCS/AGA FR (1994 Impressions)

  • Ce sujet contient 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Aladin, le il y a 2 années et 2 mois.
  • Créateur
    Sujet
  • #137797
    Staff
    Aladin
      • Level 25
      • Messages : 14676

      Lords of the Realm (1994 Impressions)

      Jeu de gestion développé par Impressions Games et publié par Sierra On-Line en 1994 sur Amiga et PC386-VGA.

      Le jeu se déroule au Moyen Âge et relate les affrontements entre plusieurs seigneurs lors d’une guerre de succession. Le joueur y incarne un prétendant au trône qui doit gérer l’économie, l’agriculture, l’industrie et la population de ses comtés afin de constitué une armée pour conquérir les territoires de ses adversaires. Outre ces phases de gestion, qui se déroulent au tour par tour, le jeu incorpore un système de combats en temps réel.

      Version AGA et PC396-VGA: Jeu en français
      Version OCS : Jeu en anglais

      Lords of the Realm (1994 Impressions)

      Bienvenu à Lords of the Realm!

      Vous êtes en 1268 et le trône d’Angleterre est resté sans héritier. Les terres d’Angleterre et du Pays de Galles sont contrôlées par des nobles puissants qui n’en font qu’à leur tête et ne répondent d’aucune autorité. Ils se font sans cesse la guerre entre eux et oppressent cruellement leurs sujets. Le peuple demande un chef unique, doté de grande sagesse et de puissance, afin d’unifier le pays et le voir prospérer à nouveau.

      Vous êtes ce chef. Vous, et seulement vous, avez le pouvoir de restaurer la prospérité et le bonheur sur ces terres, vous occuper du peuple et mettre fin à ces querelles interminables entre les nobles. Mais afin de prétendre à la couronne qui vous revient de droit, vous devez prouver tout d’abord que vous êtes digne d’être roi. Étes-vous capable de mener votre pays à la prospérité? D’assurer la sécurité et le bonheur de votre peuple? De défendre vos terres contre l’agression des autres nobles? Si vous n’en êtes pas capable, le pays court à sa perte.

      Seules la puissance et la sagesse font un véritable chef.

      Vive le Roi!

      Vue d’ensemble du jeu

      Dans Lords of the Realm, vous incarnez un seigneur anglais ou gallois vivant au treizième siècle. Vous devez gérer votre royaume avec suffisamment de talent pour devenir roi. Pour ce faire, vous devez démontrer que vous savez régner avec sagesse et justice en apportant à votre peuple prospérité et bonheur et en vainquant les cinq autres nobles du pays qui aspirent tous autant que vous à la couronne.

      Au début du jeu vous dirigez un petit comté, pris au hasard à chaque jeu, quelque part en Angleterre ou au Pays de Galles. Votre comté possède une faible population de paysans, une maigre quantité de vivres de réserve et seize champs disponibles pour planter des céréales, élever des vaches ou des moutons. Votre première priorité en tant que seigneur de ce comté consiste à veiller à ce que votre peuple cultive et travaille ses terres de manière à ce qu’il y ait assez de nourriture pour tous. Si votre peuple est bien nourri, il sera satisfait et en bonne santé, à condition que vous ne les accablez pas d’impôts ou que vous ne recrutez pas un trop gros nombre d’entre eux dans vos armées. Si la population est heureuse, elle augmentera. Il y aura de nouvelles naissances et les bonnes conditions de vie de votre royaume attireront des immigrants venant d’autres comtés ou la vie est plus difficile. Si vos gens n’est pas heureux, ils quitteront vos comtés pour aller vers des terres meilleures – et si les choses vont très mal, vous subirez probablement une révolte paysanne.

      Afin de veiller à ce que votre comté prospère et qu’il soit mis en sécurité, vous devez cependant vous montrer capable de répondre/réagir à des menaces de venant de l’extérieur comme de l’intérieur. Des bandes de hors-la-loi errants feront leur apparition quelquefois pour voler de la nourriture, détruire vos champs et tuer des personnes. Il se pourrait que les autres nobles du pays décident d’envoyer une armée à travers vos frontières et essayer de prendre votre comté par force. Pour vous défendre contre ces menaces, vous devrez finir par construire un château dans votre comté et former une garnison qui le gardera. Si votre comté a une large population en bonne santé et heureuse, vous disposerez de main-d’œuvre pour rassembler des matériaux de construction et construire vos châteaux. De plus, si votre population est grande, vous pourrez construire votre château et vous assurer que les terres sont productives. Enfin, ce peuple acceptera plus facilement les recrutements pour former une armée, ainsi qu’une augmentation des impôts nécessaire pour louer des mercenaires compétents ou pour acheter des armes et grossir vos troupes.

      Le rythme du jeu

      Le jeu se joue par tours, représentants chacun une saison de l’année. Lorsqu’un tour commence, la saison précédente arrive à sa fin, et il faudra prendre des décisions pour assurer la prospérité de votre comté pendant la saison suivante. Si la population de votre comté est faible, vous devez faire attention à la façon dont vous assigner des tâches à vos travailleurs. Selon les saisons, il faudra semer, cultiver la terre et récolter. Les hivers sont rudes et votre population est plus facilement exposée à la maladie. Les changements de saisons représentent le rythme de la vie elle-même pour vous et votre peuple.

      Après avoir transformé votre comté d’origine, pauvre et misérable, en une terre prospère et heureuse, il serait sage de faire profiter d’autres comtés des fruits de votre autorité de seigneur sage et prudent. Si vous dirigez vos terres correctement, certains comtés viendront à vous et demanderont d’être ralliées sous votre direction. D’autres jureront allégeance si vous vous montrez encore plus généreux en leur offrant un présent royal. S’il le faut, parfois vous devrez envoyer vos troupes pour les obliger à se plier à votre régime, en sachant que la population de ce comté diminuera et qu’il sera d’autant plus difficile de le rendre à nouveau prospère.

      Vous pouvez accéder à la victoire de deux façons: par la force ou à la dérobée. Ces deux chemins sont longs et difficiles et le danger peut vous surprendre partout à tout moment – mais en gérant tout cela sagement et avec un peu de chance, le trône sera à vous.

      Bonne chance!

      Sélectionner un type de jeu

      Choisissez un des trois types de jeu dans le panneau de sélection de jeu en cliquant sur le bouton correspondant.

      – Cliquez sur Commencer une nouvelle conquête pour faire apparaître les autres panneaux d’options pour commencer un nouveau jeu.
      – Cliquez sur Charger une conquête sauvegardée pour faire apparaître une liste de jeux sauvegardés. Pour charger un jeu, cliquez sur le nom de fichier désiré et confirmez votre choix. Pour quitter sans charger un fichier, cliquez sur le gantelet pouce vers le bas.

      Choisir la difficulté du jeu

      Le deuxième panneau vous permet de contrôler la difficulté du jeu selon trois facteurs de difficulté.

      – Niveau économique vous permet de choisir la quantité de vivres de départ et la fréquence de temps et d’événements favorables et néfastes. Cliquez sur les flèches pour choisir un des cinq niveaux: débutant, facile, moyen, difficile ou expert.
      – Niveau de combat vous permet de choisir la puissance de vos adversaires électroniques pendant les batailles et les sièges de château. Réglez ce niveau de la même façon que le niveau économique (les deux niveaux ne sont pas forcément les mêmes).
      – Visibilité limitée vous permet de choisir la quantité d’informations concernant les régions du pays que vous ne dirigez pas. Cliquez sur le bouton pour passer de On (Visibilité limitée active) à Off (Visibilité limitée désactivée). Si vous voulez que le jeu soit facile, mettez la visibilité limitée sur Off, ce qui vous permettra de voir tout le pays. Dans le cas contraire, vous ne pourrez voir que les territoires que vous contrôlez, que votre armée traverse en marchant, ou encore les terres près de vos châteaux.
      – Cliquez sur le bouton OK lorsque vous avez fait vos choix.

      Choisir le nombre de joueurs

      Cliquez sur le bouton correspondant au nombre de joueurs humains requis. Les six autres nobles seront contrôlés par l’ordinateur. Si vous jouez avec plus d’un joueur réel, le jeu donnera à chaque humain une chance de rentrer dans l’action du jeu lorsque c’est son tour, et jouera chacun des nobles restants, s’il en reste.

      A plusieurs joueurs le jeu se déroule de la même façon que pour un seul joueur; chacun des joueurs prenant son tour dans l’ordre de l’action. Cependant, toutes les batailles sont résolues par un système de calcul automatique.

      Sélectionner votre bouclier

      Taper un nom de votre choix dans la case en haut au centre de l’écran, puis ramassez un bouclier de couleur qui vous servira d’emblème en cliquant dessus. La couleur du bouclier sera celle utilisée par vos comtés, armées et châteaux. Chaque joueur doit choisir un nom et bouclier. A ce moment, un nouveau panneau apparaîtra avec l’ordre dans lequel les six nobles devront jouer. Cliquez à droite de cet écran pour commencer le jeu.

      Pour passer en revue votre domaine

      Le premier écran que vous verrez apparaître lorsque vous commencerez le jeu est intitulé Carte du domaine. A partir de là, vous avez une vue sur tous les Comtés d’Angleterre et du Pays de Galles, vous avez accès à des informations utiles, vous pouvez faire des projets à long terme et passer rapidement d’un comté à un autre.

      Écran Carte du domaine :
      – Afficher les drapeaux
      – Afficher les armées
      – Afficher les batailles
      – Afficher les châteaux
      – Afficher les marchands

      Cette carte vous montre les frontières en traits foncés, les routes en traits clairs et les forêts en vert foncé. Vous pouvez avoir accès à plus d’information sur la carte en cliquant sur la Rose des vents se trouvant dans le coin supérieur gauche de l’écran, qui contrôle l’affichage des cinq Icônes de visualisation. Chaque icône contrôle un symbole de carte différent. Lorsqu’un symbole est désactivé, l’icône s’assombrit. Tous les symboles (excepté pour les marchands) portent la couleur des boucliers des six nobles.

      L’icône drapeau permet d’avoir un drapeau sur chaque pays contrôlé par un des six nobles. Vous pouvez choisir entre trois options: grand drapeau, petit drapeau ou pas de drapeau. Le seul avantage de l’option grand drapeau est d’être plus visible sur une carte très chargée.
      Le chevalier permet d’avoir de petits rectangles sur la carte indiquant ou se trouvent les armées.
      Les épées, caractérisées par deux épées se croisant, permettent d’indiquer ou les batailles ont eu lieu à l’aide de deux épées se croisant. La poignée de l’épée porte la couleur des combattants (les hors-la-loi et les paysans en révolte sont représentés tenant une poignée jaune). A mesure que la carte se charge de symboles, les épées deviennent de plus en plus petites pour une meilleure visibilité sur la carte.
      Les châteaux montrent l’endroit ou ceux-ci sont en construction ou ont été construits. Chaque château porte un drapeau indiquant à qui il appartient.
      Le chariot permet de placer des petits chariots sur la carte, indiquant l’emplacement des marchands ambulants.

      Lorsque vous déplacez le pointeur de la souris sur la carte, le nom de chaque comté s’affichera dans la case située dans le coin inférieur droit. Vous pouvez faire un 2oom jusqu’au niveau du royaume en cliquant n’importe ou sur la carte du domaine. Vous vous retrouverez toujours dans le comté ou se trouvait le pointeur Sceptre lorsque vous avez cliqué avec la souris.

      Dans le royaume

      Lorsque vous cliquez sur la Carte du royaume, vous passez au niveau du royaume . De là, vous pouvez:

      – Retourner sur la carte du domaine.
      – Charger, sauvegarder et quitter votre jeu, ou bien changer les options de jeu (son et rapidité).
      – Imposer vos sujets, contrôlez votre budget et envoyez des messages à vos adversaires.
      – Ordonner à vos armées de marcher au pas, d’engager des batailles et d’attaquer les châteaux ennemis.
      – Déplacer des marchandises d’un comté à un autre.
      – Vous informer sur votre progression et vos performances par rapport à vos adversaires.
      – Repérer des hors-la-loi qui pillent vos terres.
      – Concevoir vos propres châteaux, leur trouver un emplacement et les construire.
      – Contrôler l’état général de vos terres, châteaux et armées.
      – Terminer votre tour.

      La première fois que vous entrez dans le niveau du royaume à chaque tour, une bannière apparaîtra vous indiquant la saison. Dans le coin inférieur droit de l’écran, une case rectangulaire affiche le nom du joueur dont c’est le tour. Cette case est bordée d’un trait en zigzag qui change de couleur selon les saisons: au printemps, il est vert clair; en été, il est vert foncé et doré; en automne, il est doré et rouge; en hiver, il est bleu et blanc. Ce trait apparaît sur la plupart des écrans et panneaux dans le jeu pour vous rappeler quelle est la saison en cours.

       

      La Carte du royaume

      La plus grande partie de l’écran principal du niveau du royaume contient une vue détaillée des trente comtés, sur la Carte du royaume. La barre d’icônes et d’information en bas de l’écran contient huit icônes de commandes, le bouclier “fin de tour” et le nom de la case. Pour faire défiler les différents comtés, placez le pointeur de la souris au bord de l’écran dans la direction voulue. En bas, vous devez placer le pointeur en bas de la ligne d’icônes pour faire défiler les comtés.

      Ecran carte du domaine :

      – Les frontières des comtés sont des traits fins dorés. Les routes sont représentées par des traits épais ocres. Les zones en vert foncé représentent des forêts denses.
      – Sur la route de chaque comté vous trouverez une construction portant une croix. Il s’agit de la croix de la ville, dont vous devez vous emparer pour contrôler le comté (s’il y a des châteaux occupés dans le comtés, vous devez d’abord les vaincre avant d’attaquer la croix de la ville). Si la croix de la ville porte un drapeau de couleur, cela signifie que le comté est sous le contrôle d’un noble. Il ne peut y avoir plus d’une croix par comté.
      – Chaque petite maison abrite un certain nombre de personnes. Plus il y a de petites maisons dans le comté, plus la population est grande.
      – Chaque comté exploite exactement seize champs, qui sont placés au hasard dans le comté. Le symbole du champ donne une indication sur le type d’activité qui y est pratiquée: élevage de vaches, de moutons ou culture de céréales. Les terres en jachère (au repos) ont de l’herbe. Les terres stériles (non cultivables) sont représentées par des terrains vagues et rocailleux. Les champs de céréales sont en jachère en hiver, après la récolte, puis retournent à leur état normal au printemps.
      – Une armée est représentée par un nombre de chevaliers portant leur bannière. Une petite armée sera représentée par un seul chevalier, tandis qu’une armée plus grande en aura deux ou trois. Les bandes de hors-la-loi ou de paysans en révolte sont représentés par un paysan tenant une torche. Les châteaux sont tout d’abord représentés par des fondations, et à mesure qu’ils se construisent, leur symbole “grandit”, jusqu’à ce que le château soit complètement terminé.

      Vous avez accès à un résumé d’informations concernant vos armées ou châteaux en cliquant sur le symbole qui les représentent sur la carte. En ce qui concerne votre armée, vous saurez ainsi quels types de soldats vous avez, comment ils se portent moralement et physiquement, et connaîtrez leur salaire. Il y a aussi deux boutons sur ce panneau, l’un vous permettra de diviser votre armée en deux groupes, l’autre dispersera votre armée, mais seulement si elle se trouve dans son camp. Si vous voulez des informations sur votre château, vous saurez ou en est sa construction et le temps et les matériaux nécessaires pour le finir. Vous pouvez aussi avoir des informations sur les châteaux de vos adversaires ou sur des bandes d’hors-la-loi, mais vous ne pouvez pas avoir accès à des informations sur des armées ennemies.

      Si vous cliquez ailleurs sur la Carte du royaume, vous entrez dans le niveau du comté -du comté que vous contrôlez. Pour retourner sur la Carte du domaine lorsque vous êtes dans le niveau du comté, cliquez sur l’icône realm se trouvant à l’extrémité gauche de la barre d’icônes.

      Commandes du jeu, informations et options

      Cliquez sur l’icône “i” pour faire apparaître les cinq commandes de jeu.

      L’icône Château vous permet de recommencer le jeu.
      L’icône Porte vous permet de quitter le jeu.
      L’icône Information affiche le panneau des options du jeu.
      L’icône Disquette bleue vous permet de charger un jeu sauvegardé. Le jeu sauvegardé apparaîtra. Cliquez sur le jeu sauvegardé que vous voulez charger et cliquez sur le gantelet pouce vers le haut pour confirmer votre choix.
      L’icône Disquette rouge vous permet de sauvegarder le jeu en cours. Sélectionnez un jeu ancien pour le sauvegarder par-dessus ou tapez un nouveau nom pour votre jeu sauvegardé, puis cliquez sur le gantelet pouce vers le haut. Vous pouvez sauvegarder un nombre illimité de jeux.

      Le panneau Options de jeu et informations s’affiche lorsque vous cliquez sur l’icône Information. La case située à l’extrémité droite du panneau donne la liste des six joueurs: leur nom est écrit dans la couleur correspondante et apparaît dans l’ordre. La partie inférieure de l’écran montre les niveaux de difficulté du jeu en cours. Cliquez sur un des boutons de la case à droite de l’écran pour activer ou désactiver les effets sonores et la musique et utilisez les flèches pour fixer la vitesse de jeu et de passage au niveau de votre choix (100% étant la vitesse maximale). Lorsque vous avez choisi vos options, cliquez sur le bouton OK pour quitter ce panneau.

      Gérez votre budget

      Cliquez sur l’icône Pièces pour avoir accès à votre budget. La partie inférieure de l’écran montre un graphique représentant votre budget en cours. Pour changer l’échelle du graphique, cliquez sur les flèches à gauche. Au-dessus de celui-ci, il y a un tableau vous indiquant combien d’argent, de matériaux de construction et d’armes il vous reste. Le premier chiffre de cette case apparaît en bleu et vous donne le montant total pour chaque objet, Le deuxième chiffre vous donne la différence par rapport å la dernière saison, en incluant tous les changements ayant été faits pendant la saison en cours; celui-ci est rouge si vous avez perdu de l’argent et noir si vous en avez gagné. Cliquez sur le bouton correspondant a l’entrée Couronnes pour avoir un résumé détaillé de vos finances pour la saison en cours. Cliquez sur le bouton correspondant à l’entrée Armes pour vérifier combien d’armes de chaque type vous possédez.

      Percevez les impôts

      Utilisez les flèches en haut à droite de l’écran pour fixer le montant de la dîme (l’impôt) que la population de votre comté devra payer. Vous déterminez le montant des impôts en attribuant un certain nombre de pièces d’or pour dix personnes. Plus la population est nombreuse, plus vous percevrez de l’argent des impôts. Plus vos impôts sont élevés, plus vos paysans seront mécontents. Si vous devez fixer un montant élevé d’impôts pour augmenter votre budget rapidement, vous devrez faire très attention aux autres facteurs agissants sur l’état moral de votre peuple afin que tout aille pour le mieux dans votre comté.

      L’écran Budget :
      – Fixer les impôts
      – Envoyer un message
      – Informations argent
      – Informations armes
      – Changer l’échelle du tableau
      – Tableau des revenus

      Envoyez des messages et concluez des alliances

      Un autre bouton intitulé Envoyer des messages se trouve juste en-dessous de la fixation de la dîme. Cliquez sur ce bouton pour faire apparaître le panneau des messages que vous pouvez utiliser pour communiquer avec vos adversaires. Utilisez la première paire de flèches pour sélectionner le noble à qui vous voulez envoyer le message et la deuxième pour choisir le type de message à envoyer. S’il y a plus d’un joueur humain, vous pouvez utiliser la case des messages pour envoyer le texte exact de votre message à l’autre joueur. Pour l’adversaire électronique, seul le style du message importe, non pas le texte, mais vous avez toujours la possibilité de taper un texte spécifique pour votre message, si vous le désirez. Ce panneau vous montrera aussi à qui vous êtes allié. Lorsque vous êtes prêt à envoyer le message, cliquez sur le bouton Envoi en bas du panneau. L’autre joueur recevra le message lorsque ce sera son tour. Les messages qui vous sont envoyés vous seront donnés au début de votre prochain tour.

      Déplacez vos armées

      Cliquez sur l’icône Chevalier et flèche pour déplacer vos armées sur la Carte du royaume et envoyez-les attaquer vos adversaires. Lorsque vous cliquez sur cette icône, le pointeur de la souris se transformera en un poing portant un gant. Ce pointeur vous permet toujours de faire défiler l’écran, mais pas de cliquer sur des icônes de commandes, ni d’accéder à des informations sur votre armée ou votre château, ou encore d’entrer dans le niveau du comté. Ceci n’est possible que si vous cliquez avant sur le bouton droit de la souris pour que le pointeur se retransforme en sceptre. Localisez l’armée que vous souhaitez déplacer sur la Carte du royaume, placez le poing au-dessus de celle-ci et cliquez pour la sélectionner. Le pointeur poing se transformera et comprendra le drapeau de l’armée.

      A mesure que vous déplacez le pointeur poing et que vous l’éloignez de l’armée, une traînée de points colorés le suivra, ayant son point d’origine à l’endroit ou l’armée se trouve. Les points vous montrent la distance que votre armée peut parcourir le long du chemin que vous avez choisi. Lorsque les points disparaissent, cela signifie que vous ne pouvez aller plus loin pendant ce tour. La couleur des points vous indiquent quel type de terrain votre armée va traverser: gris pour les routes, rouge pour les champs et doré pour les cibles éventuelles (croix de villes, autres armées ou des châteaux ennemis). Plus le terrain est facile, plus votre armée peut aller loin. Les routes sont les plus faciles à traverser, les champs le sont un peu moins, les forêts et points d’eau sont impénétrables. Une fois que vous avez repéré le meilleur chemin, cliquez à gauche sur la destination choisie et l’armée se déplacera vers ce point. Votre armée ne peut se déplacer qu’une fois par tour, même si elle ne s’est pas déplacée aussi loin qu’elle aurait pu.

      Si, au cours de son trajet, votre armée doit pénétrer dans un comté qui n’est pas sous votre contrôle, les habitants de ce comté vous enverront un message pour vous faire savoir ce qu’ils pensent de votre action. Ils se peut qu’ils vous accueillent chaleureusement, qu’ils vous menacent ou qu’ils décident de se rallier volontairement à votre royaume. Si les habitants montrent de l’hostilité, vous pouvez les apaiser en les achetant – si vous possédez suffisamment d’argent- en cliquant sur le bouton à côté de la somme que vous voulez offrir.

      Si pendant sa marche votre armée atteint une cible éventuelle, telle qu’une croix de ville, une armée ou un château ennemi, c’est l’occasion pour vous de lancer un attaque (voir le Manuel “Siège de château et bataille” pour plus de détails). Pendant qu’une armée marche (y compris les bandes de hors-la-loi), le pointeur de la souris se transforme en bouclier portant un lion doré animé. Si vous avez réglé la visibilité de façon à pouvoir voir le royaume dans sa totalité, cliquez sur le bouton de gauche pendant que le bouclier apparaît, et vous serez transporté à l’endroit vers lequel cette armée marche.

      Si vous placez une de vos armées sur une autre de vos armées, vous avez la possibilité, si vous le souhaitez, de rassembler ces deux groupes pour obtenir une plus grande armée. Cependant, si chacune des armées a un groupe de mercenaires, vous ne pourrez pas les rassembler avant da vous être débarrassé d’une des deux troupes de mercenaires puisque l’armée qui en résultera ne peut en avoir qu’une.

      Les saccages

      Si sur son chemin votre armée rencontre un champ cultivé, vous avez la possibilité d’arrêter votre armée pour détruire ce champ. Celle-ci s’arrêtera au niveau du champ et le saccagera jusqu’à ce qu’il devienne vierge. Toutes céréales ou bétail se trouvant sur cette terre seront détruits. Vous pouvez également ordonner à votre armée de pénétrer dans une des maisons du comté et de tuer les paysans, de façon à ce que la population du seigneur ennemi diminue.

      Transporter des marchandises d’un comté à l’autre

      Cliquez sur l’icône Wagon pour transporter des marchandises d’un comté sous votre contrôle à un autre comté de votre domaine, Lorsque vous cliquez sur cette icône, le pointeur de la souris se transforme en un poing portant un gant tenant une botte de céréales. Comme pour le pointeur “poing” s’affichant lorsque votre armé se déplace, vous ne pouvez donner d’autres instructions pendant que le pointeur est sous ce mode.

      Avec ce pointeur, cliquez sur le comté d’où partent les marchandises, puis cliquez sur le comté de destination des marchandises. Un panneau apparaîtra, affichant la liste des marchandises qui peuvent être déplacées. La première colonne de chiffres montre combien d’unités de chaque type de marchandise le comté a en stock, et la deuxième colonne indique combien d’unités vous voulez transporter. Utilisez la paire de flèches pour déplacer les marchandises d’une colonne à l’autre jusqu’à atteindre le nombre d’unités voulu, puis cliquez sur le bouton dans le coin inférieur droit du panneau pour charger le chariot.

      Quand l’écran de la Carte du royaume réapparaît, un symbole représentant un chariot plein à côté de la croix du village, d’où les marchandises partiront, s’affiche. A chaque tour, le chariot descendra automatiquement la route jusqu’à arriver à destination. Là, les marchandises seront stockées dans les points de vente du nouveau comté. Ces chariots de ravitaillement peuvent être attaqués ou détruits par des armées ennemies ou des bandes de hors-la-loi, il serait donc sage d’escorter le convoi afin de s’assurer qu’il arrive sain et sauf.

      Contrôlez votre progression

      En cliquant sur l’icône montrant la lettre “S”, vous pouvez faire apparaître une série d’écrans résumé utiles qui vous donneront des informations sur votre progression dans votre combat pour la couronne. Le premier écran résumé peut être réglé de façon à voir trois choses, chacune étant contrôlée par une des icônes en bas à gauche de l’écran. L’icône Chevalier fait apparaître un résumé de vos armées; l’icône Château vous montre vos châteaux; et l’icône comté affiche vos comtés. Si la liste de ces éléments est trop longue pour tenir sur l’écran, utilisez les flèches vers le haut et vers le bas à droite pour faire défiler l’écran, jusqu’à ce que vous trouviez ce que vous cherchez.

      Cet écran est un moyen rapide d’accéder à une armée, un château ou un comté particuliers. Sélectionnez un nom de la liste en cliquant dessus, puis cliquez sur la grande flèche pointant vers la droite dans le coin inférieur droit pour retourner dans la Carte du royaume à l’endroit choisi.

      Écran résumé :
      – Afficher des armées
      – Afficher les châteaux
      – Afficher les comtés
      – Afficher un résumé
      – Passer à la sélection en cours

      Le rapport de l’intendant

      Le rapport de l’intendant est le meilleur indicateur de santé et de prospérité de votre royaume. Il vous donne un résumé de votre gestion et vous informe sur l’état des zones clé. Ce rapport s’affichera automatiquement au début du tour printemps, selon une fréquence que vous devez régler en cliquant sur le bouton à gauche de la grande flèche pour faire apparaître un panneau proposant une liste de choix. Cliquez sur le bouton pour sélectionner la fréquence de votre choix.

      Vous pouvez aussi accéder au rapport de l’intendant à tout moment en cliquant sur l’icône Intendant (la lettre capitale S) sur l’écran principal résumé. Le rapport sera actualisé chaque fois que vous le voulez. Pour quitter, cliquez sur l’icône Porte.

      Écran rapport de l’intendant :
      – Quitter
      – Écran suivant

      En plus de l’écran principal, le rapport de l’intendant contient deux autres écrans utiles car ils vous donneront une meilleure idée de votre classement par rapport au six autres nobles du pays. Cliquez sur la grande flèche du premier écran Rapport de l’intendant pour accéder à ces écrans.

      Le premier écran affiche les drapeaux de statut, portant chacun la couleur d’un noble. La hauteur de ces drapeaux vous donne une indication de vos résultats par rapport aux autres nobles dans sept importantes catégories. Il y a aussi possibilité d’afficher les résultats pour chaque catégorie en utilisant les sept icônes en bas à gauche de l’écran. Le nom du noble en tête dans chaque catégorie est affiché dans la case à droite des icônes. Voici ce que représentent les icônes:

      icône Royaume: classement général.
      icône Château: nombre de châteaux.
      icône Pièces: plus grand budget.
      icône Comtés: nombre de comtés contrôlés.
      icône Chevalier: le plus grand nombre de troupes.
      icône Population: la plus forte population.
      icône Visage souriant: le peuple le plus heureux.

      Le dernier écran du rapport montre un message que vous envoie le plus grand noble d’Angleterre et du Pays de Galles. Si vous êtes en tête, votre intendant apparaît et vous félicite.

      Écran rapport de l’intendant: Drapeaux de statut
      – Général
      – Château
      – Argent
      – Comtés
      – Troupes
      – État moral Peuple
      – Écran suivant
      – Quitter

      Méfiez-vous des voleurs

      Cette icône vous informera lorsqu’il y a des hors-la-loi, des paysans en révolte ou des armées ennemies qui vous volent. Si tout va bien, cette icône affiche l’image d’un champ vierge. S’il y a des problèmes, l’image se transforme en un bandit tenant un poignard. Si vous cliquez sur l’icône bandit, vous serez directement amené à l’endroit ou cela se produit. Si ces incidents se répètent à différents endroits, cliquez plusieurs fois sur l’icône et vous accéderez tour à tour à chaque endroit.

      Les armées ennemies ou les bandes de hors-la-loi attaquent vos comtés de deux façons: ils mangent la nourriture dont ont besoin les paysans et ils peuvent aussi saccager les champs ou tuer les paysans eux-mêmes. Lorsque des armées saccagent des champs, il faut envoyer une armée le plus vite possible pour s’en débarrasser. Si vous les laissez faire, les voleurs continueront à faire des dégâts jusqu’à ce qu’ils finissent par s’aventurer hors de votre territoire.

      Contrôlez vos châteaux

      Si vous cliquez sur cette icône, vous verrez apparaître un écran vous montrant l’état de vos fortifications dans le comté ou vos vous trouvez. En haut de l’écran, vous verrez quels sont les châteaux qui ont déjà été construits, quels sont ceux en construction, ceux qui ont été détruits et la quantité de matériaux de construction dont vous disposez. Au centre de l’écran, vous verrez l’état des châteaux du comté sur lequel se trouve votre pointeur sceptre. Une image vous indique ou en est la construction de votre premier château, avec, à droite, la quantité de matériaux et le temps requis pour l’achèvement des travaux. Si vous possédez plus d’un château, vous pouvez visualiser vos autres forteresses en cliquant sur la paire de flèches gauche/droite en-dessous de l’image, pour faire apparaître les informations, château par château.

      Le nom du château est affiché sous l’image. Si vous souhaitez changer ce nom, cliquez sur celui qui est affiché à l’écran et tapez un nouveau nom. Sous le nom du château se trouve un bouton qui vous permettra de démolir le château affiché quand vous le désirez. Lorsque vous abandonnez la construction d’un château, vous récupérez une partie des pierres et du bois utilisés pour sa construction. Si un de vos châteaux a subi des dommages, un bouton intitulé Réparation s’affichera aussi à l’écran. Si vous sélectionnez cette fonction, vos ouvriers se mettront à réparer le château, et la quantité de pierres, de bois et de main d’œuvre requise pour la réparation s’affichera. Un château endommagé qui n’est pas réparé tombera en ruines assez rapidement.

      En bas de l’écran se trouvent deux icônes qui vous permettent de concevoir et construire de nouveaux châteaux pour assurer la défense de vos terres (voir Pour créer un château, plus bas). Pour quitter cet écran, cliquez sur le bouton droit de la souris.

      Pour finir votre tour

      Lorsque vous avez terminé les activités de la saison, cliquez sur l’icône Bouclier pour finir votre tour. Chacun des autres joueurs devra jouer à son tour, selon le type de bouclier indiquant à qui est le tour. Si le bouclier devient marron et affiche une fourche, cela signifie qu’il y a des hors-la-loi ou des paysans en colère qui se livrent au saccage quelque part dans le royaume (mais pas nécessairement sur vos terres). La saison changera juste après que le dernier noble dans l’ordre du jeu a terminé son tour et le cycle du jeu recommencera avec le premier joueur.

      Dans le comté

      C’est dans ce niveau du jeu que vous devez gérer les affaires de chaque comté et travailler vos terres pour qu’elles soient productives. Lorsque vous prenez le contrôle d’un nouveau comté, il est généralement nécessaire de passer quelque temps dans ce niveau jusqu’à ce que le comté devienne prospère et que ses habitants soient heureux. Il se gérera ensuite de lui-même sans que vous ayez besoin de le superviser constamment.

      Pour accéder au niveau du royaume, cliquez avec le bouton gauche n’importe ou sur la Carte du royaume à l’intérieur du comté ou vous voulez vous rendre (sauf sur une armée ou un château). Vous pouvez alors:

      – Contrôler le type de nourriture et la quantité dont a besoin votre peuple pour se nourrir
      – Gérer l’utilisation de vos boucliers
      – Affecter des ouvriers à divers travaux
      – Négocier et discuter avec les marchands
      – Créer et équiper des armées
      – Vérifier la progression du comté

      La première fois que vous entrez dans le niveau Comté à chaque nouvelle saison, un panneau montrant les événements les plus importants de la saison passée et le temps qu’il a fait, apparaît. Le temps dans le jeu simule de vraies conditions climatiques, de façon à ce que les comtés environnants aient un temps similaire pendant la même saison. La quantité de soleil et de pluie et les événements imprévus peuvent avoir un impact important sur la prospérité de vos terres, positif ou négatif. Retenez que le temps de la saison venant de se terminer est encore affiché en bas de l’écran champs (voir plus bas pour une description de ces écrans). En cliquant sur ce panneau il disparaîtra et l’écran Comté général apparaîtra.

      Vous pouvez utiliser les six écrans dans le niveau Comté pour gérer les affaires de la population du comté. Vous pouvez y accéder en cliquant sur une des sept icônes se trouvant sur le bord droit de tous les écrans Comté. La dernière icône, la Porte, vous permet de retourner dans le niveau du royaume.

      – Général
      – Champs
      – Main d’œuvre
      – Commerce
      – Constituer des armées
      – Histoire du comté
      – Quitter

      Population, état de santé et moral

      Le premier écran Comté qui apparaît lorsque vous entrez dans ce niveau est aussi le plus important. L’écran Comté général a deux fonctions clé: il vous donne le niveau de état de santé et de état moral du comté et vous laisse déterminer la quantité et le type de nourriture que vous attribuerez à vos paysans.

      Les concepts de population de comté, de santé et bonheur sont tous primordiaux pour assurer le bien-être de votre comté et sont tous liés entre eux. Un changement dans un des trois résultats entraînera probablement un changement dans l’autre aussi. Plus les trois résultats sont élevés, plus le comté sera prospère.

      Écran Comté Général :
      – Comté
      – Saison
      – année
      – population
      – rations disponibles
      – Rations fixées
      – État moral de la Population
      – État de santé de la population
      – Barre de contrôle des vivres
      – Tableau de consommation de nourriture

      La population est représentée par un nombre à deux parties. La première partie du chiffre, écrite en bleu, donne la population totale en cours du comté. La deuxième partie indique la différence de population depuis la dernière saison – en rouge, si des vies ont été perdues ou en rouge si elles a été gagnées. En règle générale, la population augmentera s’il y a suffisamment de vivres pour tous et si les conditions de vie dans le comté sont assez bonnes pour encourager les habitants d’autres comtés à s’installer sur votre territoire (et pour empêcher ceux de votre comté de partir, chose qu’ils feront si le comté marche moins bien que d’autres). Les taux de mortalité et de natalité de vos paysans varieront selon la saison (en hiver, le taux de mortalité sera plus élevé), de leur état de santé et de leur état moral. Il vaut mieux avoir une forte population, qui vous permettra d’entretenir et travailler les champs afin de s’assurer qu’il y ait toujours suffisamment de nourriture, et de pouvoir assigner les gros travaux tels que la construction de châteaux à certains habitants.

      L’état de santé est indiqué sur une échelle à dix niveaux allant de “malade” à “bon état de santé”. Les paysans en bonne santé font plus d’enfants et il en meurt moins chaque saison, c’est pourquoi il est important de maintenir un haut niveau de santé pour avoir une population élevée. Le niveau de santé du comté influence aussi très fortement l’état moral des paysans. La meilleure façon de veiller à ce que vos paysans soient en bonne santé est de s’assurer qu’ils ont assez à manger. Si vous leur distribuez de faibles rations de nourriture, leur état de santé se dégradera et de plus en plus de personnes mourront chaque saison. Dans le cas contraire, leur état de santé s’améliorera. Ces deux situations ne se remarqueront pas tout de suite. Plus les ravitaillements en nourriture changent de façon drastique, plus vite les changements de santé se feront sentir. C’est pourquoi, si vos paysans vivent de petites rations pendant une saison, cela n’aura pas de conséquence très grave sur leur état de santé, du moment qu’ils obtiennent par la suite assez rapidement suffisamment de nourriture. De la même façon, vous ne pouvez pas améliorer l’état de santé d’un comté en donnant des rations triples pendant une saison; l’augmentation doit être progressive et doit se faire sur plusieurs saisons pour qu’elle ait un effet positif. La peste, un fléau qui frappe parfois par hasard, peut aussi s’abattre sur votre comté.

      L’état moral, comme la population, est indiqué par un nombre à deux parties. La première partie, en bleu, montre le niveau de bonheur des habitants du comté sur une échelle allant de zéro à quarante cœurs (quarante étant le maximum). Comme l’affichage de la population, la différence par rapport à la dernière saison est indiquée après l’évaluation en cours, en rouge si le peuple est moins heureux et en noir s’il est plus heureux. S’il n’y a pas de différence, le deuxième chiffre n’apparaît pas.

      L’état moral des habitants de vos comtés est l’élément le plus important du jeu, dont votre victoire dépend presque entièrement. Si les paysans habitant vos comtés sont plus heureux que ceux des comtés avoisinants qui ne sont pas sous votre contrôle, votre population augmentera considérablement car les paysans habitant ces comtés immigreront vers les vôtres en quête d’un meilleur niveau de vie. Il peut arriver qu’un comté entier décide volontairement de vous céder ses terres et de se mettre à votre service, si ses habitants on été impressionnés par la satisfaction de votre population. Mais il peut aussi arriver que vos paysans migrent vers d’autres comtés s’ils ne sont pas heureux, et il en résultera une baisse de la population. S’ils sont très mécontents, ils peuvent se rebeller et devenir des hors-la-loi, provoquant de gros dégâts.

      Il existe de nombreux facteurs qui agissent sur l’état moral de votre population. Vous trouverez parmi ceux-ci:

      – l’alimentation : Des paysans bien nourris sont plus heureux que des paysans affamés. En général, plus votre population a de quoi se nourrir, plus elle sera heureuse.
      – l’état de santé : La maladie et la mort porteront un coup à l’état moral de vos paysans. Un mauvais état de santé peut être dú à un manque de nourriture ou à la peste.
      – les impôts : Le recrutement d’une large partie de la population du comté dans votre armée déclenchera rapidement un vif mécontentement. De plus, le moral de vos troupes sera bas. Vous devriez attendre que la population de votre comté soit assez forte avant de vouloir créer une armée de conscrits et vous devriez toujours tendre à recruter le moins de monde possible.
      – la bière brune : Si vous achetez de la bière aux marchands, vos paysans en boiront à chaque saison et seront plus heureux.
      – événements imprévus : Ils peuvent survenir au début de chaque tour et peuvent avoir des conséquences bénéfiques ou néfastes sur le moral de votre peuple.

      Donc, en veillant à ce que vos paysans soient en bonne santé, vous les rendez heureux en même temps; si vous maintenez élevé le niveau de ces deux facteurs, vous augmentez régulièrement par là-même la population de vos comtés.

      La nourriture

      Chaque comté possède une certaine quantité de vaches, de moutons ou de sacs de céréales (même s’il arrive que certains comtés ne possèdent pas les trois choses à la fois) au début du jeu. Si le comté est bien géré, ces quantités devraient augmenter naturellement au fil du temps, à mesure que les céréales poussent et que les vaches et les moutons se reproduisent. Vous aurez aussi peut-être l’occasion d’acheter davantage de marchandises à un marchand ambulant si vous avez la quantité d’or nécessaire. Les céréales, les moutons et le bétail peuvent tous être utilisés comme aliments, mais avec chacun des conséquences différentes.

      Les céréales représentent la nourriture la moins chère, mais il faut de nombreux sacs de céréales pour que votre peuple soit bien nourri. Vous devez également vous assurer que vous avez assez de céréales en stock pour la saison de l’ensemencement, car votre peuple sera certes bien nourri pour l’année en cours, mais il souffrira de la faim l’année suivante.
      Les moutons peuvent servir de nourriture. Un mouton nourrira plus de monde qu’un sac de céréales. Cependant, les moutons ne servant pas pour la nourriture sont utiles pour produire des pelotes de laine, pouvant être vendues contre de l’or afin d’acheter d’autres produits plus utiles. De plus, un petit troupeau de moutons se reproduit moins vite qu’un grand troupeau. Si trop de moutons sont consommés trop vite, il faudra sans doute plusieurs années aux moutons restants pour renouveler un troupeau.
      Les bovins peuvent nourrir de nombreuses personnes, mais s’il n’est pas tué, il peut aussi fournir des produits laitiers à une partie de la population. Si trop de têtes de bétail sont consommées trop rapidement, le comté connaîtra probablement des pénuries de vivres importantes plus tard, lorsqu’il n’y aura plus de produits laitiers disponibles. Les troupeaux de bovins, tout comme les troupeaux de moutons, grandissent lentement lorsque ceux-ci sont trop petits.

      Cliquez sur les flèches de rations à gauche de l’écran pour fixer la quantité de vivres que vous désirez attribuer à votre peuple. Vous pouvez choisir de “aucune ration” à “rations triples”. Juste au-dessus des flèches de rations se trouvent deux cases. Dans la case inférieure est inscrite la ration que vous souhaitez et dans la case supérieure, le niveau de ration que votre peuple consommera réellement. Ces deux chiffres seront différents seulement si vos paysans ne disposent pas de la quantité de nourriture que vous aimeriez qu’ils consomment. Heureusement, le jeu se souviendra des quantités que vous aurez fixées, et au moment ou les disponibilités en vivres seront plus grandes (par exemple grâce à une récolte fructueuse ou une cargaison venant d’un autre comté), la distribution de vivres se fera à nouveau selon les rations que vous aviez fixées.

      La barre de contrôle des vivres vous permet de fixer, pour les trois sources d’alimentation, la quantité de nourriture pour les trois types qui sera allouée à l’alimentation et celle qui sera allouée à d’autres utilisations. La barre comporte trois parties, chacune représentant une source de nourriture: la couleur bleue représente les bovins, le vert les céréales et le rouge les moutons. La proportion qui est donnée à chaque couleur sur la barre détermine la proportion de nourriture que les paysans recevront de cette source (après que les produits laitiers ont été consommés -voir plus bas); si la barre est divisée en trois parties égales, l’alimentation des paysans sera composée d’un tiers de bovins, d’un tiers de céréales et d’un tiers de moutons. Pour modifier ces proportions, cliquez sur la ligne de séparation entre deux parties et maintenez enfoncé le bouton de la souris et déplacez cette ligne de séparation dans la direction voulue. Si les quantités de cette source de nourriture ne sont pas suffisantes, cette partie ne s’agrandira pas au-delà du possible. Les proportions sur la barre changeront automatiquement à mesure que vous réglez le niveau de ration, lorsque c’est nécessaire. Si la quantité de nourriture disponible varie d’une saison à l’autre et que vous n’arrivez pas à atteindre la ration de votre choix, la barre se transformera pour afficher les niveaux les plus récents.

      En-dessous de la barre de contrôle des vivres se trouve un tableau dans lequel figure les quantités de moutons, de bovins et de céréales que possède le comté et combien d’entre eux seront gardés et consommés la saison suivante, selon la ration fixée en cours. Ces chiffres varieront automatiquement quand vous déplacerez la barre pour fixer le niveau de ration. Sous ces chiffres est affiché le nombre de personnes qui peuvent être nourries avec les produits laitiers de vos bovins. Les produits laitiers sont toujours consommés en premier. S’il vous parvenez à nourrir la population entière avec des produits laitiers, tous les chiffres apparaissant dans le tableau seront équivalent à zéro.

      Remarque: les armées, aussi bien les vôtres que celles de vos ennemis, consomment aussi des aliments venant de vos champs, ce qui réduit la quantité de nourriture destinée à vos paysans. Si les approvisionnements en nourriture sont bas, le coût qui en résulte pourrait conduire vos paysans à la famine. Sachez que des paysans affamés ne sont jamais heureux.

      Écran de gestion des champs :
      – Nombre indiquant le rendement
      – Champs
      – Main d’œuvre du champ
      – Effets de la main d’œuvre

      La gestion des champs

      L’écran Champs vous permet d’ordonner à vos paysans de cultiver la terre et faire de l’élevage de manière à produire le plus de nourriture possible et aussi décider à quoi servira chaque champ du comté. En haut de l’écran se trouvent les illustrations des seize champs appartenant au comté, chacune montrant ce qui est exploité sur le champ (le nombre de champs affecté à chaque type d’aliment est donné au hasard au début de chaque jeu).

      Un champ peut être utilisé de cinq différentes façons:

      Culture de céréales. Un champ ou sont cultivées des céréales est ensemencé au printemps. Celles-ci poussent pendant l’été et l’automne, et la récolte s’effectue juste avant le début de l’hiver. Il faut douze sacs de graines pour ensemencer complètement un champ. Lorsqu’un champ est ensemencé en céréales, un nombre apparaît dans le coin supérieur gauche du champ indiquant le rendement attendu (en sacs) de ce champ. Lorsque les conditions sont optimales, chaque sac de céréales semé donne une récolte équivalant à dix sacs, et chaque champ donne une récolte de cent vingt sacs maximum. Le total de la récolte, cependant, dépend largement de la disponibilité de la main d’œuvre, de la fertilité du champ et du climat. A mesure que les conditions varient, le chiffre correspondant à la récolte varie aussi d’une saison à l’autre.
      Élevage de bovins et de moutons. Les champs consacrés à l’élevage ne changent pas d’apparence avec les saisons, mais le nombre d’animaux se trouvant sur chaque champ augmente avec le temps à mesure que le nombre total de bovins et de moutons augmente. Il est possible de surpeupler vos champs; si le nombre d’animaux excède trois par champ, ceux-ci se multiplieront plus lentement puisque les terres de pâture s’épuiseront.
      Terres en jachère. Un champ laissé en jachère est recouvert de mauvaises herbes. Ces champs sont “au repos” afin qu’ils recouvrent leur fertilité.
      Terres stériles. Un champ stérile est rocailleux et sauvage. Les champs stériles ne produisent pas de nourriture. Si les champs sont mal gérés, certains d’entre eux qui étaient fertiles peuvent devenir stériles. Des serfs peuvent défricher un champ stérile en éliminant les pierres et en le bonifiant, mais cela peut prendre énormément de temps, particulièrement si la population est faible.

      Si le temps est mauvais, certains de vos champs pourraient être endommagés et pourraient être temporairement improductifs. Voici le type de climat qui entraîne cette situation:

      Les inondations. Un champ inondé sera recouvert d’eau sur l’écran et sera inutilisable jusqu’à ce que l’eau disparaisse. Toute culture et tout élevage sera détruit. Après l’inondation, le champ retrouvera son usage initial.
      La sécheresse. Un champ endommagé par la sécheresse apparaîtra sec et craquelé et sera inutilisable tant que le temps ne s’améliorera pas. Toute culture ou élevage sera détruit.Après la fin de la sécheresse, le champ retrouvera son usage initiale.

      Pour modifier l’usage d’un champ, cliquez sur le champ de votre choix. Un panneau apparaîtra contenant quatre icônes, correspondant chacun à chaque usage potentiel d’un champ. Cliquez sur l’usage voulu. Si le champ était un champ de céréales, celles-ci seront détruites si vous modifiez son usage. Si le champ servait à l’élevage de bovins ou de moutons, les animaux seront redispersés sur d’autres champs du même usage. S’il n’y a aucun autre champ du même type, les animaux seront perdus à la fin de la saison; il vaut mieux donc éviter cela en vendant, consommant ou transportant les animaux dont vous voulez vous débarrasser.

      Remarque: les trois types d’exploitation requièrent des semences ou de la progéniture. Sans semence en stock, vous ne pouvez pas cultiver vos champs et si vous ne possédez ni moutons ni bovins, il vous faudra en acheter (ou en amener de vos autres comtés) avant de pouvoir en faire l’élevage.

      Rotation des cultures

      La fertilité des champs est préservée en laissant certains champs en jachère à tous moments. La proportion de champs en jachère par rapport à ceux cultivés détermine le degré de fertilité du sol pour la saison suivante – les champs stériles ne sont pas inclus. Plus vous disposez de champs en jachère, plus le degré de fertilité est élevé. Le degré de fertilité moyen, ainsi que le taux d’évolution croissante ou décroissante de la fertilité apparaissent sous les champs. Le degré de fertilité s’étend de très faible à idéal.

      L’écran de rotation des cultures affichera de un à quatre symboles, soit des fleurs ou des mauvaises herbes. Lorsque les fleurs apparaissent, cela signifie que la fertilité du champ augmente. Plus il y a de fleurs, plus le taux de croissance est élevé. Lorsque les mauvaises herbes apparaissent, cela signifie une baisse de la fertilité. Plus leur nombre est grand, plus le déclin de fertilité est rapide. Cliquez sur le bouton situé près de l’écran de rotation pour obtenir des informations sur la rotation des cultures.

      Remarque: la rotation des cultures se fait automatiquement, tant que vous avez des champs en jachère. Il n’est pas nécessaire de passer manuellement du mode culture au mode jachère pour augmenter la fertilité. Seul le nombre total de champs en jachère importe.

      Les travailleurs des champs

      La partie inférieure de l’écran vous permet d’allouer la main-d’œuvre pour la culture de vos champs, Les moutons et les bovins nécessitent des bergers, la culture des céréales des fermiers, et l’ensemble des champs nécessite le travail des serfs. (Le mot “serf” est utilisé ici pour désigner spécifiquement les hommes qui sont chargés de veiller à l’entretien général des champs et de préparer les champs stériles pour les plantations.) Le nombre de personnes nécessaires pour exécuter ces tâches varie de saison en saison – faut plus de bras pour récolter les céréales que pour les planter; de même les bourres de laine produite par vos moutons ainsi que la taille de votre bétail varient d’une saison à l’autre. Lorsque la population est faible dans le comté, il peut être nécessaire de bien surveiller la manière dont le travail est alloué, pour s’assurer que chacun occupe le poste adéquat au bon moment afin
      d’éviter les problèmes.

      Le tableau dispose de quatre rangées, une pour chaque tâche agricole nécessaire: surveillance des moutons, des bovins, entretien des champs (serfs) et culture des céréales. Les quatre colonnes vous montrent comment votre main-d’œuvre est répartie entre les différentes tâches et quel sera l’effet de cette répartition sur la saison suivante:

      La colonne Besoin vous indique la quantité d’hommes nécessaire pour obtenir un bénéfice maximum pour chaque culture, l’année suivante.
      La colonne Maintenant indique la quantité d’hommes actuellement répartie entre chaque tâche. Un chiffre rouge vous indique que d’autres travailleurs sont nécessaires, tandis qu’un chiffre noir vous indique qu’il y a suffisamment de travailleurs pour un résultat optimal. Même si vous ne disposez pas du nombre minimum d’hommes requis pour une tâche spécifique, vous pouvez quand même réaliser quelques bénéfices; cependant plus vous manquez de main-d’œuvre, plus sera la récolte de ces champs sera mauvaise.
      La colonne En Magasin, affiche les quantités stockées pour chaque type de produits du comté, après soustraction des quantités destinées à la consommation, la saison suivante.
      La colonne Effet vous fait connaître en détail quel sera l’effet de l’allocation d’un nombre x de travailleurs à une tâche y. Ce chiffre indique les changements démographiques entraînés par la répartition du travail que vous avez opérée, sans prendre en compte les pertes dues à la consommation. En ce qui concerne les céréales, on distingue deux parties:la première concerne les quantités de céréales qui seront plantées, cultivées, qui auront mûri ou qui seront récoltées. La seconde représente le nombre de sacs de céréales qui seront stockés en magasin.

      Si vous voulez modifier le nombre de travailleurs répartis entre ces différentes tâches, cliquez sur les flèches de n’importe quel côté de la colonne Maintenant. Cliquez et maintenez le bouton enfoncé si vous souhaitez modifier ce chiffre plus rapidement. Tout travailleur déchargé de sa tâche sera ajouté dans la rangée Sans Occupation; quand de nouvelles tâches lui seront allouées, il en sortira pour occuper son nouveau poste.(Remarque spéciale: vous pouvez également modifier le nombre de travailleurs à partir de l’écran Travailleurs.)

      Autre travail paysan:

      Cet écran vous permet d’assigner aux travailleurs des tâches non-agricoles, ainsi qu’un travail aux champs. Pour chacune des neuf tâches réalisables par vos paysans, il existe une barre-curseur munie de flèches à chaque extrémité. Pour modifier le nombre de paysans assigné pour chaque différente tâche, cliquez sur la barre et maintenez-la en la déplaçant vers le haut ou le bas pour augmenter ou réduire ce chiffre. Vous pouvez également cliquer sur les flèches aux extrémités de la barre pour effectuer cette opération.

      Les quatre premières barres affichent le nombre de travailleurs auxquels vous avez assigné des tâches agricoles aux champs. Bien que vous puissiez fixer ce chiffre dans cet écran, il est préférable, par souci de facilité, de le faire à partir de l’écran Fields (champs). La fonction principale de cet écran est de vous permettre de classer vos travailleurs dans cinq autres catégories utiles:

      Les constructeurs construisent les châteaux. Mais pour pouvoir travailler, ils ont besoin de pierres et de bois. Lorsque ces matériaux sont mis à leur disposition (soit produits ou achetés), les travailleurs s’attelleront aussitôt au travail.
      Les mineurs produisent du fer pour la construction d’armes et d’armures.
      Les carriers extraient et traitent la pierre.
      Les forestiers coupent et rassemblent le bois.
      Les armuriers confectionnent les armes et les armures, mais ont besoin de fer. Cliquez sur le bouton à l’extrémité de la barre pour sélectionner le type d’armes et d’armures que vous souhaitez voir confectionné par vos armuriers.

      En haut de chaque barre, il y a une série de chiffres. Le premier vous indique le nombre de personnes auxquelles vous avez assigné une tâche en particulier et le second affiche le nombre maximum de travailleurs pour chacune de ses tâches. Pour les constructeurs, ce chiffre affiche le nombre de constructeurs nécessaires pour achever la construction avant la saison suivante, en présumant bien súr que les réserves de pierres et de bois soient suffisantes. Les quatre dernières barres ont un troisième chiffre; c’est un pourcentage qui vous indique le degré d’efficacité et de compétence de vos travailleurs pour ces tâches. Lorsqu’ils commencent, les paysans n’ont aucune qualification, mais plus ils restent longtemps à un poste, plus ils deviennent compétents. Il est donc plus sage, de laisser les travailleurs au même poste, plutôt que de les faire passer de postes en postes.

      Le dernier chiffre affiche l’impact (si impact il y a) des combinaisons de travailleurs que vous avez choisies pour chaque tâche. Ainsi pour les tâches agricoles, le résultat peut être un gain (affiché en violet) ou une perte (affiché en rouge). Pour les constructeurs, ce chiffre affiche le nombre de saisons restantes avant la conclusion des travaux des châteaux actuellement en cours de construction dans le comté. Pour les quatre autres tâches, ce chiffre indique le nombre de saisons nécessaires pour produire une unité de cette marchandise. (Une unité d’armure ou d’armes équipera un certain nombre de soldats.) Lorsqu’une unité est achevée durant l’année en cours, une icône de saison est affichée pour indiquer le moment précis ou elle sera prête.

      Pour ces quatre dernières tâches, la petite barre, à droite de la barre de travail se colorera en rouge de gauche à droite pour indiquer que le travailleur est sur le point de terminer une unité de matériel. L’étiquette au dessus de chaque barre deviendra violette pour indiquer qu’une unité a été réalisée la saison précédente. Pour obtenir des informations sur le sens de chacun de ces chiffres, cliquez sur ce chiffre.

      Si vos travailleurs sont assignés à des postes qui nécessitent d’autres marchandises (construction et confection des armes), un message vous avertira que les travailleurs risquent d’être à cours de matières premières. En plus de produire du matériel pour votre propre usage, il peut également être intéressant pour vous de vendre certaines des unités produites, pour gagner plus d’argent.

      Commerce et marchands

      Si un marchand s’aventure dans un de vos comtés, vous pouvez négocier avec lui des informations ou des marchandises en cliquant sur cette icône. Vous pouvez acheter ou vendre neuf types de marchandises, mais les marchands ne voyagent pas toujours avec toutes leurs marchandises. Les marchands suivent des itinéraires planifiés qui les conduisent de comté en comté, et évitent de se rencontrer, pour qu’il n’y ait jamais plus d’un marchand dans le même comté, au même moment. Ces itinéraires ainsi que la géographie de la carte peuvent d’influencer la fréquence de leurs visites dans les différents comtés.

      Écran commerce :
      – Budget
      – Bouton Informations
      – Votre inventaire
      – Inventaire des marchands
      – Prix de vente
      – Prix d’achat

      Lorsque le marchand se trouve dans votre comté, une illustration le représentant ainsi que les liquidités dont vous disposez en trésorerie apparaît en haut de l’écran (ainsi qu’un autre chiffre présentant une comparaison avec l’année précédente). Vous trouverez le bouton Informations dans le coin de l’écran, en haut à droite; cliquez sur ce bouton pour savoir si le marchand a quelques nouvelles intéressantes concernant les autres comtés du pays. Ces informations peuvent être utiles (elles vous permettent de savoir comment se débrouillent les autres comtés) mais aussi ne rien vous apporter.

      La partie inférieure de l’écran représente le marché. Une rangée de neufs images représente les marchandises qui peuvent être achetées et vendues: du bétail, des moutons, des sacs de céréales, des pelotes de laine, des barils de bière brune, du fer, de la pierre, du bois et des armes/armure. Sous chaque image se trouve un chiffre indiquant le nombre d’unités dont vous disposez en stock pour la vente. La rangée Stock affiche ce que le marchand a en stock pour la vente, la rangée Vente affiche le prix qu’il payera pour une unité de vos marchandises, et la rangée Achat représente le prix que vous coûtera une unité. Cliquez sur le prix de vente pour vendre des marchandises et utilisez les flèches dans le tableau qui apparaît pour sélectionner les quantités désirées. Procédez de la même manière pour acheter des marchandises. Lorsque vous négociez des armes ou des armures, un tableau apparaîtra, affichant les icônes de chaque type d’armes et armures pouvant être achetées ou vendues; cliquez sur l’icône de votre choix, puis vendez ou achetez comme à l’accoutumée.

      Des neuf marchandises, cinq (le grain, la bière brune, le bétail, les moutons et la laine) sont locales et quatre sont importées (la pierre, le bois, le fer et les armes). Les cinq marchandises locales doivent être utilisées dans le comté ou elles ont été achetées, à moins d’utiliser l’icône Chariot à partir du niveau du royaume pour les transporter ailleurs. Les quatre marchandises importées peuvent être utilisées dans n’importe quel comté sous votre contrôle, indistinctement de leur lieu d’achat.

      Si vous activez cet écran, alors qu’aucun marchand ne se trouve dans votre comté, l’écran vous indiquera le nombre de marchands présents ailleurs dans le royaume. S’il y en a dans les comtés avoisinants, leurs nom et position seront affichés à l’écran. Lorsque le jeu commence, il n’y a aucun marchand dans le royaume — puis au fur et à mesure que le temps s’écoule, un total de douze marchands arriveront de l’étranger. Cet écran servira toujours de rapport d’inventaire de vos marchandises et de vos finances, même si aucun marchand n’est présent dans le royaume.

      Pour constituer une armée

      Cliquez sur cette icône si vous souhaitez créer une armée pour défendre vos terres, ou l’utiliser pour conquérir d’autres comtés. Les soldats qui la constituent peuvent être des gens de votre peuple, ou des mercenaires que vous payez. Il est plus économique et plus sûr d’utiliser vos propres gens comme soldats, mais toute conscription affecte la joie de vivre de votre comté et réduit le nombre de paysans disponibles pour travailler aux champs ou à la construction de châteaux. Les mercenaires sont de meilleurs guerriers et n’auront pas d’incidence sur le moral de votre peuple, cependant ils sont très onéreux et pas toujours disponibles. Vous pouvez constituer une armée combinant mercenaires et conscrits, mais vous ne pouvez jamais avoir plus d’un groupe de mercenaires par armée.

      Si des mercenaires sont disponibles, un tableau apparaîtra lorsque vous entrerez pour la première fois dans cet écran, vous indiquant quel type de soldats sont disponibles et combien cela vous coûtera de faire appel à leurs services. Les mercenaires ne sont disponibles que pour la saison dans laquelle ils apparaissent; s’ils ne sont pas utilisés, ils iront voir ailleurs. Ils doivent être payés chaque saison, en or; s’ils ne reçoivent pas leurs salaires, ils quitteront l’armée. Ils partiront également si le moral des troupes descend trop bas.

      Si aucun mercenaire n’est disponible (ou si vous n’avez pas les moyens de louer leurs services), vous devrez créer vos propres troupes. Vous ne pouvez pas recruter plus de cinquante pour cent de la population du comté. Plus ce pourcentage est élevé, plus le moral de la population restante en sera affecté. Toute armée doit être constituée d’un minimum de cinquante soldats.

      Pour ne pas vous retrouver avec une simple armée de paysans sur les bras, il est nécessaire que vous fabriquiez ou achetiez le type d’armes approprié pour le type de soldats que vous désirez. Si vous désirez des chevaliers, il vous faut des épées et des armures. Si vous disposez de suffisamment d’armes, vous pouvez constituer une armée combinant autant de types de soldats possibles.

      Pour constituer votre armée, utilisez les flèches situées près de chaque type de soldats pour déterminer le nombre de soldat de chaque catégorie, que vous souhaitez sélectionner et équiper. Les colonnes à droite des flèches affichent le nombre d’hommes pour chaque catégorie constituant votre armée ainsi que le coút de leur entretien (en couronnes par saison). Si vous voulez y ajouter des mercenaires, cliquez sur le bouton des mercenaires.

      Lorsque votre armée est organisée, cliquez sur le bouton Constituer cette armée et votre nouvelle armée apparaîtra à la croix de la ville de ce comté.

      Chaque armée utilise les vivres du comté ou elle est située. Le ravitaillement des armées (les vôtres ou celles de l’ennemi) en vivres passe avant celui des paysans, donc si les vivres viennent à manquer, ce sont les paysans et non les soldats qui en souffriront. La partie droite de l’écran de constitution d’une armée fait apparaître le nombre d’hommes qui sont ravitaillés et le nombre de ceux qui sont en train de voler le fruit de vos cultures. Si votre armée arrive dans un comté ennemi, elle commencera à se servir dans les champs de l’ennemi pour se nourrir.

      Retrouvez l’histoire de votre comté

      Le dernier écran sur le niveau du comté fait apparaître l’histoire du comté, la quantité de marchandises produites au cours de la dernière saison, ainsi que l’évolution (croissante ou décroissante) de la population au fil des années. A partir de cet écran, vous pouvez apprendre en détail ce qui est advenu de votre château, vos moutons, vos céréales et de votre peuple au cours de la dernière saison. Utilisez les flèches situées, dans le coin de la partie supérieure droite de l’écran pour passer d’une catégorie à l’autre. L’image près des flèches vous indique quelle histoire vous êtes en train d’examiner. L’cran relatif à la population vous indique l’évolution de la population au cours de la dernière saison et présente des graphiques de l’accroissement ou du déclin démographiques de votre comté au fil des années. Les flèches à l’extrémité gauche du graphique peuvent être utilisées pour en modifier l’échelle.

      Pour créer un Château

      Pour protéger vos terres, vous devez construire des châteaux. S’il existe un château pourvu d’une armée (même très petite) dans un comté, celui-ci demeure imprenable tant que le château n’a pas été détruit. Une armée peut envahir un comté sans château en s’attaquant à la croix du village, qui constitue une cible plus facile. La conception du château ne coûte rien et c’est un bon moyen pour vous de laisser libre cours à votre créativité. Ce sera sans doute une expérience enrichissante. Lords of the Realm vous offre les plans de cinq châteaux authentiques construits à l’époque du Roi Edouard ler et conservés dans les archives, ainsi que la possibilité de créer jusqu’à neufs châteaux de votre propre conception.

      Vous pouvez commencer la construction d’un château en cliquant sur l’icône du Château à partir de la carte du Royaume. Vous ferez ainsi apparaître l’écran d’informations sur le château (décrit dans la partie Comté apparaissant ci-dessous.) Les deux icônes figurant au bas de l’écran vous permettront de construire un château à partir d’un des plans inclus dans le jeu ou tout simplement de construire votre propre château selon vos goûts personnels.

      Écran d’informations sur le château :
      – Cliquez ici pour changer le nom
      – Construire un nouveau château
      – Concevoir un nouveau château
      – Château suivant/précédent

      Construire un nouveau château

      En cliquant sur l’icône Construire un nouveau château, vous ferez apparaître les archives des plans de châteaux. A gauche de l’écran, vous trouvez une liste des différents designs disponibles. A droite de l’écran, vous voyez apparaître une vue du dessus du plan sélectionné. Les murs du château apparaissent en gris, les grandes salles de bois en marron, l’eau en bleu (si le château dispose d’une douve) et les tours, les donjons et les corps de garde sont représentés par des murs gris autour de centres marrons. Vous pouvez obtenir une vue plus claire et plus détaillée du plan à partir de l’écran de conception du château (voir ci-dessous). Le nom de ce type de design de château apparaît dans la case sous la liste de design. A l’aide des flèches, faites défiler la liste et sélectionnez le design que vous souhaitez pour votre château, puis cliquez sur le nom pour faire apparaître le plan du sol. Lorsque vous avez décidé quel type de château vous voulez construire, cliquez sur le bouton Construire. La carte du royaume apparaîtra et le pointeur de la souris aura la forme d’une tour de château. Cliquez à gauche sur la carte à l’endroit ou vous souhaitez voir votre château construit. Votre château ne peut être construit que sur des champs ou routes vides, et seulement dans les comtés que vous possédez. Il est impossible de construire sur un terrain labouré, sur la croix d’une ville ou dans une forêt. Si vous déplacez le pointeur sur un site interdit, il s’obscurcira et l’ombre disparaîtra. Lorsque vous situez le château, une pierre de fondation apparaîtra sur l’écran. Le temps passant et la construction prenant forme, un château complet apparaît bientôt. Un nom sera automatiquement attribué au château par l’ordinateur, mais vous avez la possibilité de le changer si vous le désirez, en utilisant l’écran d’informations sur le château. N’oubliez pas que pour pouvoir construire votre château, il vous faut impérativement fournir la pierre et le bois de construction et avoir des paysans qui réaliseront le travail.

      Pour concevoir un château

      En cliquant sur l’icône Concevoir un château, vous ferez apparaître l’écran de conception de château. Pratiquement toute la totalité de l’écran est représentée par un espace vert plat, que vous pouvez utilisez comme planche à dessin. Les seize icônes se trouvant à gauche de l’écran vous permettent d’ajouter différents éléments à votre château, de l’observer sous différents angles et de sauvegarder votre design, lorsque vous avez terminé.

      Écran de conception de château :
      – Construire des murs
      – Modifier la hauteur des murs
      – Construire un donjon
      – Construire des tours
      – Construire un corps de garde
      – Construire une salle
      – Construire des douves
      – Placer un drapeau
      – Vue des fondations/Vue en relief
      – Vue par plan au sol
      – Enlever une partie
      – Effacer planche à dessin
      – Case d’information
      – Voir château
      – Sauvegarder ou Charger un type de château
      – Quitter

      Vous pouvez sans problèmes concevoir des châteaux complexes et solides en utilisant une grande variété d’éléments potentiels. Sélectionnez les objets que vous souhaitez et placez-les n’importe ou sur le plan en cliquant. Vous avez le choix entre:

      Murs: l’icône des murs permet la construction d’une partie des remparts du château. Les murs peuvent faire des angles mais ne peuvent pas faire d’intersections à trois ou quatre sens, sans tour. Trois hauteurs différentes sont disponibles, et peuvent être réglées à partir de l’icône Modifier la hauteur des murs. Les murs très hauts sont plus difficiles à escalader, mais leur construction nécessite plus de pierres et plus de travail. Si vous le souhaitez, vous pouvez construire un château avec différentes hauteurs de murs. Les murs sont automatiquement pourvus de parapets et de meurtrières.
      Donjon: vous pouvez le construire carré ou rond. Le donjon permet la surveillance des pièces principales du château, parmi lesquelles les appartements du seigneur, les cuisines, la chapelle, etc…
      Tour: vous avez le choix entre quatre types de tours: grande et ronde, petite et ronde, grande et carrée ou petite et carrée. Les tours sont là pour renforcer les murs et sont nécessaires chaque fois que plus de deux murs se rencontrent. Les grandes tours sont certes plus solides mais nécessitent davantage de pierres et de travail.
      Corps de garde: vous pouvez construire un corps de garde petit, moyen ou grand. Les corps de garde sont des entrées extrêmement protégées, menant au donjon ou à la cour du château.
      Salles de bois: vous pouvez construire de petites ou de grandes salles pour votre château et ainsi accroître sa capacité d’accueil en hommes et pour le stockage des réserves.
      Eau: Pour mieux assurer la protection du château, vous pouvez construire une douve. Celle-ci empêche l’ennemi d’approcher le château, tant qu’une partie de la douve n’a pas été bouchée.
      Drapeau: Sélectionnez cette option pour fixer le point de défense central du château. Ce drapeau représente le point dont doivent s’emparer l’ennemi pendant le siège pour conquérir le château, c’est pourquoi il doit être extrêmement bien protégé. Il doit être planté sur un corps de garde, une tour ou un donjon. Vous devez le placer sur le château avant de sauvegarder ou de réaliser un plan de château.

      Il existe également deux icônes qui vous permettent d’apporter des modifications à votre plan:

      Pelle: Utilisez-la pour enlever certaines parties du château. Placez la boîte noire sur la partie en question et cliquez pour la faire disparaître. Vous pouvez également cliquer et mettre en surbrillance toutes les parties que vous souhaitez éliminer en une seule fois.
      Espace vide: Sélectionnez cette icône pour effacer toute la planche à dessin et recommencer votre plan. (Attention!)

      Une fois que vous avez sélectionné la pièce que vous souhaitez construire, le pointeur se transformera en une boîte avec des contours, d’à peu près la même taille que la pièce. Posez la boîte sur la carte à l’endroit ou vous souhaitez placer la pièce, puis cliquez et la pièce apparaîtra. Vous pouvez également cliquer et mettre en surbrillance (maintenez le bouton de la souris enfoncé lorsque vous déplacez la souris) pour construire une grande section de mur ou une douve, ou installer des salles ou des tours en une seule fois. Si la boîte devient rouge, cela signifie que vous ne pouvez pas placer la pièce dans une case choisie. Ceci arrive généralement lorsque vous essayez de construire un mauvais mur: soit vous essayez de construire une intersection à trois à quatre murs (pour laquelle vous avez besoin d’une tour), soit vous essayez de construire des murs trop rapprochés les uns des autres. Le jeu reliera entre elles des sections de murs placées les unes à côté des autres, formant ainsi des angles et des diagonales. Les sections de douves seront également reliées, bien que celles-ci ne puissent être dessinées en diagonale.

      Pour la plupart des icônes, vous pourrez désélectionner la commande en cliquant à l’aide du bouton droit de la souris. Cependant, en ce qui concerne les murs, en cliquant à droite sur une section, vous changerez leur hauteur; pour les corps de garde et les salles, vous ferez faire à la pièce une rotation de quatre-vingt-dix degrés. Pour les corps de garde, une flèche apparaîtra dans la boîte, indiquant le sens ou ils font face.

      Vous avez le choix entre trois vues d’observation de votre château: vue des fondations , vue en relief et vue par plan au sol. Au début, la planche à dessin est en vue des fondations et vous montre une vue aérienne du château, tel qu’il sera une fois terminé. Vous pouvez également observer et construire votre château en vue en relief, qui vous offre une version plus réaliste du château à partir d’un angle. Cependant, bien que plus réaliste, elle peut aussi dissimuler des éléments importants dans la conception du château. L’icône de la vue Fondations/Relief vous permet d’alterner entre les deux vues.

      Vous pouvez également faire apparaître une vue par plan au sol de votre château, en cliquant sur l’icône Plan du sol. Lorsque cet écran apparaît, vous ne pouvez pas construire votre château; cependant il est intéressant pour vous de vous familiariser avec cette vue, car c’est elle qui sera utilisée en état de siège.

      En vue des fondations, tous les murs se ressemblent. En vues en relief et par plan au sol, les diverses hauteurs de murs sont présentées différemment. Dans la vue en relief, les murs les plus hauts apparaissent tout simplement plus grands, lorsqu’ils sont placés sur la planche. Dans la vue par plan au sol, plus le gris d’un mur est clair, plus il est grand.

      Les quatre dernières icônes à l’écran ont de nombreuses fonctions différentes.

      Matériel/Travail: Cette icône permet de consulter la case d’information à tout moment. Celle-ci affiche cinq chiffres: les trois premiers représentent les unités de pierre et de bois, ainsi que le nombre de saisons nécessaires pour la construction du château. Les deux derniers représentent la quantité de vivres et le nombre d’hommes que le château peut recevoir. Plus les vivres sont importantes, plus le château peut résister en période de siège; plus l’armée est grande, plus elle a de chances de vaincre l’ennemi. En cliquant sur la case d’infos et en maintenant le bouton de la souris enfoncé, on peut déplacer la case et l’amener vers une nouvelle position.
      Vue de face du château: Cette icône permet de consulter la case vue du château à tout moment. Cette case vous permet de voir à quoi ressemblera le château que vous êtes en train de concevoir, vu de face, une fois terminé. Cliquez sur une des deux flèches arrondies pour faire défiler l’image et afficher une vue d’un des quatre côtés. Cliquez sur la flèche vers le haut ou le bas pour déplacer la case vers le haut ou le bas de l’écran. Appuyez sur le bouton (ou l’icône) pour faire disparaître la case.
      – Plans du sol: Cliquez sur cette icône si vous désirez sauvegarder votre design ou en charger un ancien, pour l’observer ou le modifier. Ainsi apparaîtra l’écran archive déjà utilisé pour la construction du château, doté d’un bouton supplémentaire Toggle L/S (Permuter entre Load et Save), qui indique au jeu si vous chargez un ancien design ou en sauvegarder un nouveau. Si vous souhaitez sauvegarder le design actuel, assurez-vous que le bouton est bien réglé sur Sauvegarder, puis tapez le nom du design et cliquez sur le bouton Sauvegarder. Pour charger un ancien design, assurez vous que le bouton est réglé sur Charger et cliquez sur le bouton Charger. Vous retrouverez la planche à dessin avec l’ancien design, que vous pourrez alors modifier.
      Portes: Cliquez sur cette icône pour retourner à l’écran de la carte du royaume.

      Et maintenant?

      Dans ce manuel, vous trouvez tout ce que vous devez savoir pour commencer le jeu Lords of the Realm. Il vous faut vous référer au livret Sièges de châteaux et batailles inclus dans ce jeu. Pour ceux qui souhaitent obtenir encore plus de tuyaux et d’astuces stratégiques, Le supplément technique et tutoriel offre des conseils sur tous les aspects du jeu, de la gestion des champs à la construction du château, ainsi que des informations sur le modèle dont est inspiré Lords of the Realm. Ces petits conseils ne sont pas indispensables pour jouer, mais il est bon de savoir que vous pouvez les consulter, si vous le souhaitez.

      Vive le Roi!

       

      Tutoriel de Démarrage Rapide

      Ce tutoriel vous décrira comment préparer votre partie et vous apprendra les techniques principales pour rendre votre premier comté heureux, sain et prospère, et construire une fondation solide pour votre royaume.

      Préparer votre Partie

      Pour pouvoir commencer ce tutoriel, le jeu doit être chargé et lancé, et les écrans titres doivent avoir disparu. Lorsque le premier panneau de configuration (l’écran de sélection de jeu) apparaît, sélectionnez Commencer une Nouvelle Conquête en plaçant le pointeur de la souris (un sceptre doré) sur la case (appelée bouton) près de l’option et en cliquant.

      Le panneau suivant vous permet de régler le niveau de difficulté de la partie. Pour ce tutoriel, il vaut mieux que tout soit aussi facile que possible. Vous avez des flèches haut et bas près de Niveau Économique et Niveau de Combat; cliquez sur la flèche bas près de ces deux options jusqu’à ce qu’elles affichent toutes les deux (Niveau Débutant). Cliquez sur le bouton près de Visibilité Limitée pour la régler à Visibilité Complète (cela vous permettra de voir la totalité de la carte du royaume). Lorsque vous avez terminé, cliquez sur le bouton marqué OK.

      Quand le panneau suivant apparaît, réglez le nombre de joueurs à Un en cliquant sur le bouton près de ce chiffre. (Les cinq autres nobles seront joués par l’ordinateur). L’écran suivant affiche six boucliers, chacun d’une couleur différente, ainsi qu’une case rectangulaire. Tapez le nom que vous voulez vous attribuer, dans cette case, puis choisissez un bouclier comme emblème en cliquant sur celui que vous préférez. Votre nom ne devra pas comporter plus de quinze caractères ou nombres; pour corriger vos erreurs, utilisez la touche de retour arrière. La couleur du bouclier que vous choisissez sera utilisée pour représenter votre personnage dans de nombreuses zones du jeu.

      L’ordinateur affichera ensuite la liste des six joueurs, indiquant la couleur de chacun et l’ordre dans lequel ils joueront. Les cinq adversaires contrôlés par l’ordinateur que vous affronterez sont le Comte, le Baron, la Comtesse, l’Évêque et le Chevalier. Chacun de ces nobles personnages a une attitude et une personnalité différentes, ce qui affectera les actions qu’ils entreprendront et le moment ou ils le feront; ce que vous découvrirez au fur et à mesure du jeu. Quand vous aurez terminé de lire le tableau des joueurs, cliquez avec le bouton droit pour mettre fin à la configuration et commencer à jouer.

      Votre Premier Tour

      Lords of the Realm commence à la fin du printemps de l’année 1268 après JC Chaque tour correspond à une saison de l’année (période de trois mois); à chaque tour vous verrez les événements qui se sont déroulés sur vos terres pendant la saison passée et vous organiserez la saison suivante. Étant donné que les besoins de vos comtés changeront d’une saison à l’autre, il sera préférable de suivre l’évolution du temps, de façon à préparer vos projets en connaissance de cause.

      Le premier écran que vous verrez après avoir terminé la configuration du jeu est la Carte du Domaine. Vous ne pouvez pas entreprendre d’action directe à partir de cet écran, mais il vous fournit une bonne idée d’ensemble de l’état actuel de votre domaine. Au fur et à mesure que vous déplacez le sceptre sur la carte, la case, située dans le coin inférieur droit, affichera le nom de chaque comté qu’il traverse. Les lignes noires indiquent les limites des comtés, les lignes claires montrent les routes et les zones vert foncé sont des forêts infranchissables.

      La carte vous indique également quel noble contrôle quel comté, l’endroit des batailles, ou se trouvent les marchands, ainsi que le lieu ou votre adversaire a construit des châteaux ou rassemblé des armées. Cependant, au début de la partie, il n’y aura que les drapeaux des nobles sur la carte. Chaque noble commence avec un seul comté, choisi au hasard pour lui. Repérez le comté contenant votre drapeau (votre drapeau sera de la même couleur que le bouclier que vous avez choisi pendant la configuration). Examinez la géographie; votre comté se trouve-t-il près de la mer? Près d’une forêt dense, excellente pour la défense? Combien de comtés ont-ils des frontières communes avec lui? Un grand nombre de comtés voisins signifie de plus grandes chances d’attirer du monde sur vos terres et de grandes possibilités d’expansion, mais cela rendra également votre comté plus difficile à défendre. (La taille de votre comté par rapport aux autres n’est pas importante, sauf lorsqu’elle affecte la distance que vos armées et chariots d’approvisionnement doivent parcourir pour passer d’un comté à l’autre).

      Une fois que vous avez repéré votre comté et étudié sa position, placez le sceptre dessus et cliquez. Cela vous fera passer au premier des deux niveaux d’action du jeu: le niveau du Royaume.

      La Carte du Royaume

      Le niveau du Royaume du jeu est l’endroit ou vous contrôlez les échanges entre les différents comtés de votre royaume en expansion. Étant donné que vous n’avez qu’un comté au tout début de la partie, seules quelques-unes des options de ce niveau vous seront utiles pour l’instant.

      Lorsque vous voyez cet écran pour la première fois, une bannière apparaît pour vous indiquer quelle saison vient de se terminer. Si vous n’êtes pas le premier joueur de la liste, vous devrez peut-être attendre quelques instants, le temps que les nobles se trouvant avant vous terminent leurs déplacements. Pour savoir qui joue, consultez la case dans le coin inférieur droit de l’écran; elle affiche toujours le joueur actuel. L’icône bouclier, à gauche de cette case, changera également pour afficher celui du joueur actuel. Lorsque cette case affiche votre bouclier et que votre nom apparaît, c’est votre tour de jouer.

      Vous devez d’abord vous familiariser avec la Carte du Royaume à défilement, qui recouvre la majorité de l’écran. Vous devriez y voir votre comté, avec des frontières de couleur dorée et une ou plusieurs routes brunes le traversant. Quelque part sur cette route se trouve la croix de la ville, sous la forme d’un petit bâtiment couronné d’une croix. Un drapeau devrait y être accroché, pour indiquer que vous contrôlez ce comté. (Une croix de ville sans drapeau de couleur indique un comté neutre, contrôlé par aucun des nobles). C’est le centre administratif de votre comté (jusqu’à ce que vous construisiez un château pour le remplacer) et donc l’endroit que vous devez atteindre et conquérir pour pouvoir prendre le contrôle de territoires. Vous devrez constituer une armée aussi vite que possible pour défendre la croix de votre ville et empêcher l’un des autres nobles de prendre votre comté; mais vous ne pouvez pas le faire pour le moment, votre comté est trop pauvre.

      Votre comté comporte plusieurs autres caractéristiques importantes (ainsi que les autres comtés) que vous pouvez voir sur cette carte. La plus grande partie de votre comté sera couverte d’herbe et peut-être de forêts; mais aux alentours de la croix de la ville, il y aura seize champs, les terres labourées desquelles dépend la population habitant ce comté. Examinez vos champs pour voir ce qui y est exploité. Vous verrez peut-être des vaches, des moutons ou des céréales. Vous verrez peut-être également des champs en jachère (des champs non cultivés couverts d’herbe folle), stériles (des zones rocheuses), ou peut-être inondés ou (frappés par la sécheresse), si le temps a été très mauvais. La distribution des types de champ dans votre comté est déterminée au début de la partie par le niveau de difficulté que vous avez choisi. Vous pouvez également voir une petite maison dans le comté, représentant la population qui y vit. Au fur et à mesure que la population augmentera, vous verrez apparaître d’autres maisons.

      Déplacez le sceptre vers l’un des bords de l’écran pour faire défiler la Carte du Royaume dans cette direction et révéler ainsi une plus grande partie du Domaine. Si vous perdez votre comté de vue, vous pouvez retourner à la Carte du Domaine (en cliquant sur la case représentant la Grande-Bretagne, dans le coin inférieur gauche de l’écran), puis cliquer à nouveau sur votre comté. Le comté sur lequel vous cliquez lorsque vous consultez la Carte du Domaine sera le comté dans lequel vous apparaîtrez sur la carte du Royaume. Vous pouvez donc utiliser ce moyen pour vous déplacer rapidement sur la carte du Royaume, en sortant du Domaine, puis en y retournant à ce nouvel endroit.

      Au Niveau du Comté

      Le Niveau du Comté est l’endroit principal à partir duquel vous gouvernez vos comtés, jusqu’à ce qu’ils soient suffisamment prospères pour ne plus avoir besoin de votre constante attention. Pour vous y rendre, placez le sceptre n’importe ou à l’intérieur de votre comté, sur la carte du Royaume, et cliquez.

      Vous verrez d’abord apparaître le panneau Événement qui vous décrira les événements inhabituels qui se sont produits dans votre comté, la saison passée, (s’il y en a) et vous dira quel temps il a fait. Cliquez avec n’importe quel bouton de la souris sur ce panneau pour le faire disparaître et pour afficher l’écran Général du comté.

      L’écran Général du comté est le premier écran disponible à ce niveau, sur les six existants. Vous avez sept icônes sur le côté droit de l’écran, une pour chaque écran et, une autre, l’icône Porte, qui vous ramène au niveau du Royaume. Vous pouvez également retourner au niveau du Royaume à partir de n’importe quel écran du comté, en cliquant avec le bouton droit de la souris. Un bon nombre de ces écrans comporte un bord coloré indiquant la saison qui se termine: vert clair pour le printemps, vert et or pour l’été, or et rouge pour l’automne et, bleu et blanc pour l’hiver.

      En haut de l’écran Général, vous avez le nom de votre comté, ainsi que la saison et l’année. Juste au-dessous, on vous donne trois statistiques très importantes: la Population, l’État Moral et l’État de Santé du comté. Votre premier objectif, et le plus important, consiste à augmenter ces trois statistiques au maximum possible.

      La Population est représentée par deux nombres: le premier est le nombre actuel de gens dans le comté et le second, l’évolution de la population depuis la dernière saison (en noir, si la population a augmenté; en rouge, si elle a diminué). L’État Moral du comté est indiqué par des cours, sur une échelle de zéro, le plus bas, à quarante, le plus haut. Comme pour la population, l’évolution par rapport à la saison précédente est donné après le taux actuel. L’État de Santé actuel se trouve sous l’État Moral, et va de Malade à Bon État de Santé. Votre but, en tant que gouverneur du comté, consiste à améliorer la santé et le moral de vos paysans, de sorte que la population augmente. Il y aura ainsi suffisamment de gens pour s’occuper des champs, ainsi que pour entreprendre les autres tâches nécessaires à l’augmentation de vos ressources. Si vous ne gouvernez pas bien votre comté, vos citoyens tomberont malades ou ils émigreront; les paysans iront chercher une vie meilleure dans un autre comté.

      Festin ou Famine?

      Le meilleur moyen d’augmenter l’état de santé et l’état moral de votre comté (ce qui permettra d’augmenter la population) est de vous assurer que tout le monde a suffisamment de nourriture. Cependant, vous devez prévoir à l’avance, pour éviter que votre population mange bien pendant une saison et mal pendant la suivante; si vous donnez des rations doubles ou triples à votre population, elle sera très heureuse pendant une courte période, jusqu’à ce qu’elle ait épuisé ses réserves en nourriture et que la famine arrive.

      Vous devez commencer par établir le niveau de ration de votre population. Si vous le réglez plus bas que normal, votre population grandira plus lentement (ou diminuera peut-être), la santé de vos citoyens se détériorera et leur moral diminuera. Si vous réglez un niveau de ration plus élevé que normal, tous ces facteurs augmenteront, mais vos réserves de nourriture diminueront plus rapidement. Votre niveau de ration devrait déjà être réglé sur Normal; si ce n’est pas le cas, utilisez les flèches haut et bas, dans la partie inférieure de l’écran Général, et cliquez jusqu’à ce que vous trouviez la sélection que vous voulez.

      L’étape suivante pour la répartition de la nourriture parmi votre population consiste à décider du type d’exploitation agricole entreprise par vos paysans; Élevage de bétail? Élevage de moutons? Culture de Céréales? Un peu de chaque? Pour les besoins de ce tutoriel, vos paysans vont faire l’élevage de vaches et la culture des céréales. Votre comté aura certainement, au départ, un peu de chaque type de nourriture: quelques têtes de bétail, quelques sacs de céréales et un petit troupeau de moutons. Étant donné que vous n’avez pas l’intention de faire l’élevage du mouton, vous les mangerez et garderez autant de vaches et sacs de céréales que vous pourrez. Vous aurez besoin des céréales pour les semences de la moisson de l’année suivante. Votre bétail pourra nourrir la population grâce à ses produits laitiers, ainsi que sa viande; il est donc plus bénéfique de les garder plutôt que de les manger (les vaches qui ont été mangées ne fournissent pas de lait, vous perdez plus que simplement une vache quand vous en mangez une; vous perdez aussi le lait).

      Vous pouvez utiliser la barre tricolore de contrôle, située au milieu de l’écran Général, pour déterminer le type de nourriture (céréales, mouton ou bétail) que votre population mangera pendant la saison à venir. N’oubliez pas qu’il est préférable de ne manger que du mouton, si c’est possible. Cliquez sur les bordures et déplacez-les entre les sections colorées afin de modifier leur taille, et d’avoir autant d’espace bleu que possible. Il devrait cependant rester une petite zone de couleur rouge et verte, même si vos gens ne mangent pas (dans l’idéal) de céréales, ni de bétail; cela vous laisse la possibilité de modifier ce réglage si vous avez besoin de manger ces produits. S’il y a suffisamment de moutons, vous pourrez peut-être remplir la totalité de la barre en bleu. Sinon, arrangez-vous pour que la section bleue soit aussi grande que possible, puis remplissez le reste de vert, pour les céréales.

      Vous disposez, sous la barre de contrôle, d’un petit tableau qui vous indique exactement la façon dont vos réserves de nourriture seront réparties pour la saison à venir. La troisième colonne, Manger, vous indique le nombre de vaches, de moutons ou de sacs de céréales que votre population consommera, avec le réglage du niveau de ration et de la barre de nourriture en cours. La première colonne correspond à la quantité dont vous disposez dans chaque catégorie et la seconde, ce qu’il restera à la fin de la saison suivante. Regardez s’il restera des moutons et souvenez-vous en. (Vous en aurez besoin dans la section suivante). Remarque: on vous indique, sous ce tableau, le nombre de gens pouvant être nourris uniquement avec les produits laitiers provenant du bétail; cette nourriture est toujours consommée en premier automatiquement et n’apparaît pas sur la barre.

      Champs et Troupeaux

      Votre tâche suivante consiste à répartir les champs des fermes de votre comté. Cliquez sur l’icône Champs, dans la colonne à droite de l’écran (deuxième icône en partant du haut), pour aller à l’écran Champs. Tous les champs du comté seront affichés, avec leurs diverses productions (moutons, bétail ou céréales) en photo.

      Les champs peuvent être dans l’un des quatre états suivants: exploités, en jachère, stériles et endommagés par le temps.

      – Les champs cultivés sont ceux produisant de la nourriture pour vos paysans, des moutons, du bétail ou des céréales.
      – Les champs en jachère présentent des zones d’herbe folle. Ces champs ne sont pas exploités, pour que la terre se repose et regagne les éléments nutritifs qui la rendent fertile.
      – Les champs stériles sont représentés par des étendues rocheuses. Ces champs ne peuvent pas être exploités et rien ne peut y pousser. Un champ stérile peut devenir fertile en affectant des serfs qui travailleront à sa fertilisation et retireront les rochers.
      – Les champs endommagés par le temps seront soit inondés, soit frappés par la sécheresse. Si vous avez réglé l’économie du jeu au niveau de difficulté le plus bas, vous n’en aurez pas souvent, peut-être pas du tout. Un champ endommagé est stérile pendant une période donnée, jusqu’à ce que le temps change.

      Un champ fertile produira plus de nourriture qu’un champ stérile, il est donc conseillé de mettre autant de champs que possibles en jachère. Lorsque les champs sont en jachère, la rotation de culture se fait automatiquement. Les paysans passeront d’un champ à l’autre chaque année, afin d’éviter que la terre ne s’épuise. Vous ne verrez pas ce phénomène à l’écran, mais tant qu’il y aura des champs en jachère, il continuera de se produire sans que vous ayez besoin d’intervenir. Vous avez, sous les cadres représentant les champs, à gauche, un affichage vous indiquant la rapidité du changement de fertilisation et sa direction. (Les gains et pertes de fertilité prennent un certain temps). Cette affichage vous montrera des fleurs si vos champs deviennent plus fertiles et des mauvaises herbes dans le cas contraire. Plus vous verrez de fleurs ou de mauvaises herbes, plus le changement se sera vite produit.

      L’élevage des vaches et des moutons est plus efficace lorsqu’il n’y a ni trop, ni trop peu d’animaux par champ. Le nombre d’animaux affiché dans chaque case de champ changera au fur et à mesure que le nombre total d’animaux du troupeau changera. Un champ peut contenir un maximum de trois animaux, mais vous n’avez probablement pas suffisamment de vaches au départ pour cela. Le petit nombre de vaches dont vous disposez devrait vous permettre de toutes les placer dans le même champ.

      La première année, vous aurez des vaches dans un champ et cultiverez des céréales dans deux ou trois autres. Si vous avez prévu de manger tous vos moutons dans la saison à venir, vous n’avez pas besoin d’avoir un champ de moutons. Si ce n’est pas le cas, gardez un champ pour les moutons, jusqu’à ce qu’ils aient tous été mangés (ou vendus). Si vous reprenez tous les champs avant de vous être débarrassé des moutons, ils seront perdus. Vous devriez continuer de manger du mouton chaque saison, jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus, puis mettre le dernier champ de moutons en jachère.

      Pour assigner un nouveau type d’exploitation à un champ, cliquez sur le champ que vous souhaitez changer et un panneau apparaîtra vous proposant différents choix: herbe (jachère), vaches, moutons ou céréales. Cliquez sur le type que vous voulez. Répétez cette procédure pour tous les champs que vous voulez changer, jusqu’à ce que vous ayez la combinaison que vous souhaitez: un champ de vaches, deux ou trois de céréales (quel que soit le nombre avec lequel vous avez commencé), un de moutons (si nécessaire) et le reste en jachère. Si vous avez des champs stériles, vous ne pourrez rien faire avec; ils sont inutiles jusqu’à leur défrichement. Si des céréales poussent dans un champ, faites attention à ne pas changer son utilisation avant la moisson, sinon vous perdrez votre récolte.

      Vous avez, sous les champs, à gauche de l’écran, un tableau que vous pouvez utiliser pour attribuer le travail des champs aux travailleurs. La colonne Maintenant indique le nombre d’hommes affectés à l’une des quatre tâches suivantes: élevage de moutons, élevage de bovins, travail de la terre (Serfs) ou culture de céréales. Si le nombre de cette colonne apparaît en rouge, des hommes supplémentaires sont nécessaires pour tirer le meilleur profit de ces champs. Le nombre de la colonne Besoin indique le nombre optimum d’hommes pour chaque tâche. S’il y a suffisamment d’hommes Sans Occupation (indiqué au bas du tableau), vous pouvez régler la colonne Maintenant en fonction de la colonne Besoin, en cliquant sur le nombre correspondant à Besoin dans chaque rangée. Le nombre optimum d’hommes représente la quantité de travail dont vous avez besoin pour tirer le meilleur profit de chaque champ; si vous ne disposez pas de suffisamment d’hommes, vous réussirez quand même à obtenir de la nourriture de vos champs, mais pas autant que vous le pourriez en fournissant plus de travail.

      Utilisez les flèches pour régler la valeur Maintenant de chaque rangée à la même valeur que celle de Besoin, si vous avez suffisamment d’hommes. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez réduire le nombre de bergers, puisque les moutons ne vous intéressent pas autant que les céréales et les vaches. S’il reste des hommes, et que vous avez un ou plusieurs champs stériles, affectez-les tous au travail de Serf. Ils commenceront à défricher les champs stériles (cela prendra probablement plus d’une saison). Si vous n’avez pas de champ stérile, laissez ces hommes sans occupation pour le moment.

      Les besoins en travail dans vos champs changeront d’une saison à l’autre, vous devrez donc retourner à cet écran à chaque fois, pendant les premiers tours, pour vérifier que tout est bien organisé. La demande en vachers demeure relativement stable. Remarque: il est possible que vous ayez le nombre optimum d’hommes affectés aux travaux liés au bétail et que vous fassiez quand même une perte cette saison-là. La demande de travail des champs changera considérablement d’une saison à l’autre. Elle sera particulièrement élevée pendant l’automne, lorsque les céréales devront être récoltées. Il est préférable de ne pas affecter la culture des céréales à trop de champs au début, même s’il vous semble avoir suffisamment d’hommes pour vous en occuper; lorsque les moissons arriveront, vous pourriez très bien en manquer et vous retrouver incapable de récolter toutes les céréales que vous avez plantées. Si vous décidez de planter des céréales dans plus de champs, changez après l’hiver; puisqu’on plante le grain au printemps. N’oubliez pas que si la saison actuelle est l’hiver, vous prenez vos décisions pour la saison suivante, le printemps.

      Vérifier les Ressources

      Cliquez maintenant sur l’écran Commerce, le quatrième en partant du haut de la colonne des icônes et affichant deux hommes se serrant la main. A partir de cet écran, vous pourrez faire des échanges de produits avec les marchands, lorsqu’ils se rendront dans votre comté. Il n’y aura aucun marchand dans les comtés pendant le premier tour; ils arriveront progressivement de l’étranger, jusqu’à ce qu’ils soient dans le domaine tous les douze. Néanmoins, même s’il n’y a pas de marchand aux alentours, vous pouvez utiliser cet écran comme inventaire. Sous les cases représentant chaque type de produit (bovins, moutons, céréales, laine, bière brune, fer, pierre, bois et armement/armure), vous avez un petit chiffre indiquant le nombre d’unités de chaque marchandise dont vous disposez.

      Terminer Votre Premier Tour et Commencer le Second

      A partir de n’importe lequel des écrans du comté, vous pouvez cliquer sur l’icône Quitter (la dernière de la colonne, la Porte) pour retourner au Niveau du Royaume. Une fois que c’est fait, cliquez sur l’icône bouclier pour mettre fin à votre tour. Vous verrez le bouclier changer au fur et à mesure que les autres joueurs joueront. Lorsqu’ils auront tous eu leur tour, la saison changera et la partie continuera jusqu’à ce que ce soit à nouveau votre tour. Vous obtiendrez peut-être un message de l’un de vos adversaires au début de votre tour.

      Lorsque c’est votre tour, retournez au niveau du comté. Nous vous conseillons de jouer plusieurs tours à ce moment-là, tout en surveillant votre population et vos réserves de nourriture. Vérifiez que vos paysans continuent de manger des céréales et du mouton, et non pas des vaches. S’ils n’ont plus rien d’autre que des vaches à manger, il faudra peut-être que vous réduisiez leurs rations de moitié, pendant une saison ou deux, jusqu’à ce que vous puissiez acheter de la nourriture supplémentaire à un marchand; s’ils mangent tout leur bétail, ils n’auront plus rien à manger du tout et commenceront à mourir de faim.

      Surveillez le travail des champs et modifiez-le si nécessaire, afin de tirer le meilleur profit de votre bétail; vérifiez que la fertilité ne diminue pas. A un certain moment, si vous occupez suffisamment de serfs, vous défricherez un champ stérile (si vous en aviez). Vous pouvez alors lui attribuer du bétail ou le mettre en jachère, ce qui vous semblera le plus raisonnable. Au fur et à mesure que votre troupeau grandit, le nombre de vaches représentées dans chaque champ augmente. Consultez à nouveau l’écran de commerce pour voir si un marchand est arrivé dans votre comté.

      Commerce et Conversation

      Vous saurez qu’un marchand est arrivé dans votre comté lorsque vous verrez apparaître un petit chariot de colporteur à la croix de la ville, au niveau du Royaume ou sur la Carte du Domaine. Lorsqu’un marchand arrive enfin, achetez-lui autant de céréales que vous pouvez vous le permettre. Vous pourrez ainsi nourrir vos citoyens jusqu’à ce que le troupeau grandisse suffisamment pour leur fournir un approvisionnent complet en produits laitiers ou pour qu’ils puissent manger quelques vaches par saison sans ralentir l’augmentation du troupeau. Il est tout à fait possible de nourrir vos gens en cultivant des céréales ou en élevant des moutons, au lieu des vaches; le bétail n’est utilisé ici que comme exemple.

      Pour acheter des céréales à un marchand, cliquez sur le prix dans la rangée Achat, sous la photo des gerbes de céréales, puis utilisez les flèches haut et bas dans le panneau qui apparaît, pour indiquer le nombre de sacs que vous souhaitez acquérir. Plus tard, lorsque vous aurez mis un peu d’argent de côté, il sera peut-être conseillé d’acheter d’autres vaches au marchand, afin d’augmenter la taille de votre troupeau. Si vous le faites, vérifiez que vous avez suffisamment d’hommes disponibles pour s’en occuper.

      Vous pouvez également cliquer sur le bouton Informations? pour savoir si le marchand a des renseignements intéressants à vous donner sur d’autres comtés.

      Le Budget

      Pour vérifier vos fonds actuels et régler le montant des impôts, vous devez consulter le Budget. A partir du niveau Royaume, cliquez sur l’icône au bas de l’écran, représentant quelques pièces en or (troisième icône en partant de la gauche). Cela vous emmène à l’écran de votre budget, qui vous indique l’argent et les ressources (pierre, bois, fer et armes) dont vous disposez. Vous commencez avec aucun stock; vous devrez soit les produire, soit les acheter pour vos projets de construction et vos armées. A mi-hauteur du côté droit de l’écran, vous voyez le mot Couronnes; à côté, en bleu, on vous donne le nombre total de couronnes actuellement dans votre budget. Les Couronnes sont la monnaie du Domaine. A côté du total, vous avez le changement par rapport à la saison précédente; il est en noir si vous avez gagné de l’argent et en rouge, si vous en avez perdu.

      Dans le coin supérieur droit de l’écran, vous pouvez lire Dîme Saisonnière et voir une série de flèches haut/bas. Cela vous permet d’établir le taux d’imposition de tous vos paysans dans tous les comtés que vous contrôlez, en couronnes d’or par centaine de personnes. Un taux d’imposition trop élevé fera baisser le moral de vos paysans; cependant, un taux trop bas vous empêchera de gagner suffisamment d’argent pour faire des acquisitions importantes en nourriture et autre produits. Au début de la partie, le niveau est réglé sur un taux raisonnable. Il sera peut-être conseillé de faire des essais en augmentant ou abaissant les impôts légèrement, afin de voir les effets produits sur votre comté. Utilisez les flèches haut et bas pour régler votre niveau d’imposition. Lorsque vous avez terminé, cliquez avec le bouton droit pour quitter l’écran et retourner à la carte du Royaume.

      Défendre vos Terres

      Il est conseillé de rassembler une armée, dès que possible, afin de défendre votre comté contre les intrus. Vous pouvez le faire en payant les services de mercenaires ou en engageant vos paysans. Utiliser des mercenaires pour entreprendre vos batailles présente un certain nombre d’avantages, mais leurs services et leur entretien coûtent cher; vous ne disposerez donc pas de l’argent nécessaire pour le faire avant quelques années. Vous ne voulez probablement pas attendre aussi longtemps avant de rassembler des forces pour défendre vos terres, sinon vous risquez de voir votre seul comté être conquis par l’un de vos ennemis, sans même pouvoir vous battre. Cela signifie que vous devrez engager vos paysans.

      La conscription est une tâche déplaisante, mais nécessaire. Il ne faut pas oublier que tous les paysans que vous engagerez dans votre armée ne seront pas disponibles pour s’occuper de vos champs et troupeaux; par conséquent, vous devez vous assurer que la population de votre comté est suffisamment importante pour s’occuper des champs et renforcer votre armée, avant de commencer à l’engager. Vous voulez également que le moral de votre population soit aussi bon que possible et la conscription crée toujours une vague de mécontentement. Plus le pourcentage de la population engagée à l’armée est grand, moins le reste de la population aura le moral: une autre bonne raison pour vous d’attendre que votre population soit suffisamment élevée avant de l’engager.

      Lorsque tous vos champs sont fertiles, vos gens sont bien nourris, leur moral est relativement bon et votre population est supérieure à 800; vous pouvez essayer de rassembler une armée de 50 hommes pour défendre la croix de la ville de votre comté. Pour constituer une armée, allez à l’écran Créer Armées au niveau du comté, en cliquant sur l’icône Chevalier (la cinquième en partant du haut de la colonne des icônes). S’il y a des mercenaires dans le comté et que vous pouvez louer leurs services, un panneau apparaîtra pour vous l’indiquer. Étant donné que vous n’avez pas l’argent nécessaire, cliquez avec le bouton droit pour faire disparaître ce panneau sans engager de mercenaires.

      Cliquez une fois sur la flèche haut, près du mot Paysans, pour engager 50 paysans, puis cliquez sur le bouton près de Constituer cette Armée? et confirmez votre décision. Lorsque vous retournerez à la carte du royaume, vous verrez la petite silhouette d’un chevalier près de la croix de la ville, représentant cette armée. Assurez-vous qu’il se trouve exactement sur la croix, pour qu’il puisse la défendre si c’était nécessaire. Pour le positionner, vérifiez que vous êtes sur la Carte du Royaume et cliquez sur l’icône Déplacer Armée (représentée par un chevalier et une flèche). Le pointeur de la souris se transformera en gant de mailles. Cliquez avec celui-ci sur l’armée et le pointeur deviendra un poing portant un drapeau. Placez le pointeur sur la croix de la ville et cliquez; l’armée se mettra en position. (Une traînée de points gris suivra le déplacement du pointeur. Pour plus de renseignements sur les mouvements d’armé).

      L’Éthique du Travail

      Si après avoir créé une armée il vous reste quelques hommes qui ne sont pas nécessaires à l’exploitation agricole, vous pouvez les faire travailler dans les mines de fer, dans les carrières de pierres ou à la coupe du bois. Une fois que vous avez du fer, vous pouvez affecter des hommes au travail des armes et armures; et lorsque vous avez de la pierre et du bois, vous pouvez commencer à construire un château. En plus de la possibilité de produire vous-même ces marchandises, vous avez la possibilité d’en acheter à un marchand, si vous pouvez vous le permettre.

      A partir du niveau comté, cliquez sur l’icône Travail (troisième en partant du haut; elle représente un homme sarclant). Cela affiche l’écran de Travail, contenant cinq barres de contrôle, une pour chaque tâche. Vous pouvez utiliser les quatre barres du haut pour régler à nouveau le travail à la ferme, mais il vaut mieux le faire sur l’écran Champs.

      Pour ce tutoriel, affectez les hommes supplémentaires au travail dans les mines de fer. S’ils extraient suffisamment de fer, vous pouvez commencer à fabriquer des armes et à renforcer votre armée pour défendre votre comté ou l’envoyer à la conquête d’autres régions. Pour changer le nombre de travailleurs, vous pouvez cliquer sur les flèches à chaque bout des barres, ou cliquer à n’importe quel endroit de la barre. Celle-ci deviendra de plus en plus dorée à mesure que vous affecterez des travailleurs à chaque tâche. Vous pouvez cliquer et maintenir le bouton enfoncé sur les bordures dorées, pour agrandir la barre vers la gauche ou la droite. Pour chacune des barres correspondant à la production de marchandises (mine, carrière, rassemblement de bois et création d’armes et d’armures), vous disposez d’une autre barre plus courte, au bout de la barre de contrôle du travail, qui deviendra rouge au fur et à mesure de la progression du travail. Lorsque la barre est pleine cela signifie qu’une unité de marchandises a été produite.

      Les paysans affectés aux tâches non agricoles commencent sans qualification et sont inefficaces; et plus vous les laisserez longtemps faire le même travail, plus leurs qualités s’amélioreront. Par conséquent, il est préférable de ne pas changer la tâche de ces paysans, même s’il ne faut pas oublier non plus que vos cultures et champs sont ce qu’il y a de plus important (si jamais vous deviez faire un choix entre les deux).

      Châteaux

      Même si la construction d’un château est coûteuse et longue, vous pouvez en dessiner le projet gratuitement, quand vous le souhaitez. Vous ne pourrez pas commencer la construction avant d’avoir de la pierre et du bois disponibles et suffisamment d’hommes pour le faire; il ne vous coûte rien d’essayer différents dessins. Il sera peut-être préférable de construire un château dans votre comté de départ dès que vous le pourrez, puisqu’il vous facilitera la défense de vos terres contre les attaquants, avec un nombre minimum de soldats. Vous pouvez dessiner un château aussi imposant et impressionnant que vous voulez, mais le premier que vous construirez devra être relativement simple et petit, pour gagner du temps. Vous aurez l’option de l’agrandir par la suite si vous en avez envie. (Voir le Manuel principal du jeu pour plus de renseignements sur l’utilisation de l’écran de Conception du Château).

      Continuer la Partie

      Au cours des tours suivants, continuez la partie comme auparavant, vous occupant des affaires de votre comté et le maintenant sain et prospère. N’oubliez pas de surveiller la Carte du Domaine, pour voir si vos adversaires commencent à construire des châteaux et à constituer des armées. Lorsque vous êtes au niveau du Royaume, si le pointeur se transforme en un lion doré, animé, sur un bouclier brun, cela signifie qu’une armée se déplace quelque part sur la carte; cliquez avec le bouton droit de la souris et l’affichage de carte vous montrera l’armée en mouvement. L’armée d’un autre noble sera représentée par un chevalier de la couleur de celui-ci; une armée de paysans rebelles sera représentée par un paysan portant une torche. (Quand des armées de paysans se déplacent, l’icône de bouclier, au bas de l’écran, représente un bouclier brun comportant une fourche, au lieu du bouclier du noble).

      Si vous produisez trop de nourriture supplémentaire et que vous ne voulez pas la stocker, ou qu’il y a beaucoup trop de bétail dans vos champs, vous pouvez augmenter les rations de votre comté, échanger la nourriture supplémentaire contre de l’argent ou d’autres marchandises, ou la transporter vers un autre comté, si vous en contrôlez plus d’un.

      Au fur et à mesure que vous jouez, votre budget devrait augmenter et vos paysans devraient commencer à produire des denrées utiles, comme le fer et la pierre. Si votre budget est considérable, vous pouvez également acheter ces produits à des marchands. Lorsque vous êtes prêt, vous pouvez commencer à construire un château dans votre premier comté, pour le rendre plus sûr, et peut-être fabriquer ou acheter des armes et armures, afin d’équiper vos soldats.

      A un certain moment du jeu, vous aurez envie d’envoyer vos armées à la conquête d’autres comtés et pour étendre votre contrôle. Si vous gouvernez bien votre comté, d’autres comtés pourraient décider de se rendre au moment ou votre armée traverse leur frontière. Dans d’autres cas, vous devrez peut-être faire marcher votre armée jusqu’à la croix de la ville, pour en prendre possession, ou peut-être jusqu’au château, s’il y en a un. (Voir le Manuel principal du jeu et le Manuel “Siège de Château et Bataille”, pour plus de renseignements sur les conquêtes).

      Vous devrez vous occuper de vos nouveaux comtés avec attention, au moins pendant une période, jusqu’à ce qu’ils soient indépendants. Ensuite, vous pourrez y construire un château, constituer une armée et continuer de vous étendre. Vous finirez par entrer en conflit avec les autres nobles du territoire et devrez décider de signer des alliances avec eux ou de les affronter dans des batailles. Si vous prenez de sages décisions, votre domaine continuera de prospérer, jusqu’à ce que vous deveniez le gouverneur suprême et incontesté du pays.

      Longue vie au Roi!

       

      Siège de Château et Bataille

      Important!

      Depuis la mise sous presse du manuel de jeu principal, d’importants changements sont intervenus dans la méthode utilisée pour prendre ou défendre les comtés dans Lords of the Realm. Les instructions qui suivent tiennent compte de ces changements et risquent de contredire certaines informations contenues dans le manuel principal. Les changements et les additions au jeu sont incorporés dans le “Supplément Technique et Guide” que vous devez absolument consulter.

      La Conquête d’un Comté

      Pour conquérir un comté, vous devez capturer la croix de la ville. Si vous marchez sur un comté qui n’est pas dirigé par un noble, les paysans de ce comté peuvent résister à votre attaque de leur propre initiative. Cependant, tout comté dirigé par un noble, y compris par vous-même, ne résistera pas à une attaque si son armée n’est pas déployée à la croix de la ville.

      Si vous construisez un château dans un comté, ce château deviendra un centre défensif mais il ne sera pas la croix de la ville. Vous ne pouvez construire qu’un seul château par comté. Il sera toujours situé juste à côté de la croix de la ville. Pour défendre un comté, vous devez retirer votre armée de la croix de la ville et la mettre dans le château, des que vous en aurez choisi le site, Avant même le début de la construction du château, son site est considéré comme le centre du comté, le point qu’un ennemi doit occuper avant de pouvoir contrôler ce comté.

      La Marche Vers la Bataille

      Un champ de bataille peut se former chaque fois que deux armées s’affrontent sans que l’une ou l’autre ait accès à un château pour se défendre. Si vous ou votre adversaire disposez d’un château, la bataille devient un siège et se termine de la manière décrite dans le prochain chapitre.

      Chaque fois qu’une bataille commence, soit parce que vous avez attaqué un ennemi ou parce que vous avez été attaqué vous-même, vous aurez deux manières de la résoudre:

      – Vous pouvez laisser l’ordinateur la résoudre automatiquement, ce qu’il fera en fonction du nombre de soldats, de leurs armes, de leur moral, etc.
      – Vous pouvez la diriger vous-même dans tous ses détails.

      Si vous laissez l’ordinateur décider de l’issue du conflit, vous verrez tout simplement un écran qui vous indiquera le vainqueur, le vaincu et les pertes dans les deux camps. Si vous décidez de prendre personnellement le commandement de votre armée, vous verrez apparaître l’écran de la bataille.

      L’Écran de la Bataille

      La plus grande partie de cet écran est occupée par le champ de bataille lui-même. Le terrain est surtout herbeux, mais il y a aussi des marécages qui risquent de ralentir la progression de votre armée et d’affaiblir ses capacités au combat. Le champ de bataille est représenté par un affichage à défilement dont la longueur et la largeur sont deux fois plus grandes que celles de la région que vous voyez. L’une des armées risque donc de ne pas être visible lorsque l’écran est affiché pour la première fois. Pour faire défiler le champ de bataille, placez le pointeur de la souris sur le bord de l’écran, dans la direction de votre déplacement.

      Les deux armées portent les couleurs des nobles qui les commandent (ou la couleur or si les soldats sont des hors-la-loi ou des paysans en révolte). Chaque armée est organisée en groupes et est représentée par un certain nombre de petits personnages munis d’armes appropriées (les paysans sont armés de fourches). Les soldats de chaque groupe portent tous le même type d’armes. Chaque groupe peut être dirigé individuellement durant le combat. Chaque personnage représente un certain nombre d’hommes, le nombre exact dépendant de l’effectif de chaque armée.

      Écran de bataille an sol:
      – Changer de formation
      – Début/Arrêt de la bataille
      – Déplacer des groupes
      – Viser les projectiles
      – Vue du champ de bataille
      – Informations sur les groupes
      – Retraite
      – Proposer de faire quartier

      Sur le côté gauche de l’écran se trouve la colonne d’informations. La case située au haut de la colonne vous indique la quantité d’hommes représentée par chaque personnage, affiche les boucliers des deux combattants (les paysans en révolte ou les hors-la-loi ont un bouclier marron et une fourche) et montre la taille de l’armée entière de chaque camp sous chaque bouclier.

      Sous ces boucliers se trouvent huit icônes qui vous permettent de contrôler votre armée:

      – Rangée/Colonne: change la formation du groupe sélectionné d’une ligne horizontale à une ligne verticale et vice versa. Lorsque l’armée commence à se déplacer, le groupe sélectionné se remettra dans l’ordre.
      – Sablier: signale le début ou l’arrêt de la bataille (voir plus loin). Déplacement de l’Armée: vous permet de diriger le mouvement d’un groupe (voir plus loin).
      – Archer: vous permet de désigner des cibles à tout groupe armé de projectiles (voir plus loin).
      – Champ de Bataille: cette icône affiche le champ de bataille tout entier à l’écran, ainsi que les troupes, représentées par des marqueurs de la couleur appropriée (vous ne pouvez pas donner des ordres à votre armée à partir de cet écran). Cliquez sur un endroit quelconque de cet écran pour faire un zoom dessus.
      – Visage: cette icône à quatre fonctions vous permet d’examiner les choses suivantes pour chaque groupe: type de troupe (indiqué par une abréviation à deux lettres), moral des deux armées (représenté par des cœurs), nombre d’hommes qu’il reste à chaque groupe, ou rien.
      – Soldat avec un Drapeau: il ordonne à votre armée de battre en retraite et met un terme à la bataille, ce qui vous permet de minimiser vos pertes (bien que vous en subirez quelques-unes durant la retraite), mais ce qui a aussi un effet très négatif sur le moral de vos soldats.
      – Mains avec un Drapeau: vous permet d’offrir de faire quartier à votre ennemi. Si celui-ci accepte, vous gagnez la bataille sans risquer de subir d’autres pertes, mais les soldats ennemis restent dans leur comté (probablement pour vous affronter de nouveau, plus tard).

      Mouvement et Ciblage

      Au début d’une bataille, aucun soldat ne bouge. Vous pouvez aller examiner le terrain tranquillement puis donner vos ordres. Quand vous êtes prêt, vous pouvez cliquer sur l’icône du sablier et le temps commencera à passer. Vos hommes se mettront à exécuter vos ordres, dans une animation en temps réel. Chaque fois que vous voulez changer vos ordres, cliquez de nouveau sur le sablier pour arrêter le temps pendant que vous agissez ou donnez tout simplement vos nouveaux ordres pendant que la bataille fait rage.

      Pour donner des ordres à vos soldats, vous devez d’abord cliquer sur un groupe pour le sélectionner (le groupe sera alors marqué par votre drapeau). Pour ordonner à ce groupe d’aller dans une direction, cliquez sur l’icône Déplacement de l’Armée. Le pointeur de la souris prendra alors la forme d’un poignard. Cliquez ensuite sur la position vers laquelle vous voulez déplacer vos soldats.

      Pour diriger les soldats munis d’armes à main sur un groupe ennemi, il vous suffit de les déplacer jusqu’à ce groupe (vous verrez la cible clignoter lorsque vous placez le poignard sur elle). Lorsque votre groupe atteint sa cible, le combat commencera automatiquement.

      Les soldats ayant des armes à projectiles (arbalètes ou arcs) se déplacent de la même manière. Cependant, pour leur désigner une cible, vous devez sélectionner un groupe puis cliquer sur l’icône Archer. Vous verrez alors le pointeur de la souris se transformer en poignard. Sélectionnez un groupe ennemi comme dans le paragraphe précédent, puis cliquez. Si ce groupe est à leur portée, vos archers leur tireront dessus. Des soldats munis d’armes à distance peuvent soit se déplacer soit tirer, mais ils ne peuvent pas faire les deux choses à la fois.

      Vous pouvez sélectionner puis déplacer ou mettre en position de tir plus d’un groupe à la fois. Pour annuler la sélection d’un groupe, cliquez sur lui une deuxième fois. Lorsque vous sélectionnez plusieurs groupes, ceux-ci essaieront tous de se rendre ou d’attaquer le même endroit (n’oubliez pas de leur désigner une cible à attaquer à cet endroit). Une fois une cible ou une destination choisie, tous les groupes sont désélectionnés.

      Vous pouvez ordonner la retraite ou offrir de faire quartier à l’ennemi à tout moment en cliquant sur l’icône appropriée, bien que vous risquiez de subir des pertes durant la retraite. Si votre armée bat en retraite et que ses effectifs sont déjà considérablement affaiblis, elle subira des pertes supplémentaires et risque même de disparaître de l’écran, faute de combattants. Si le moral de vos soldats descend à zéro durant la retraite, votre armée toute entière risque d’être mise en déroute et de disparaître également de l’écran.

      Résolution

      L’issue du combat dépend du nombre d’hommes et des armes qu’il reste à chaque camp, du moral des troupes et du terrain. (Les statistiques de combat de chaque type de soldat se trouvent dans la Carte de Référence Rapide qui accompagne ce jeu). La victoire dépend également de vos qualités de chef. Il est avantageux de prendre l’ennemi de flanc, et encore plus avantageux de l’attaquer par derrière. Si la bataille prend une mauvaise tournure pour votre armée, le moral de vos groupes de soldats descendra à zéro, et certains d’entre eux risquent de prendre la fuite. Un groupe sera mis en déroute si son moral atteint zéro. Vu que vous ne pouvez pas donner d’ordres aux soldats en déroute, vous devez faire attention à leur moral. Plus ils ont bon moral au début d’une bataille, plus ils résisteront longtemps lorsque les choses se corsent. Il en est de même pour les soldats ennemis.

      A la fin de la bataille, un résumé indiquant le vainqueur et les pertes subies apparaîtra à l’écran. Cliquez avec le bouton droit de la souris pour sortir de cet écran et retourner à la carte du royaume.

      La Guerre de Siège

      Un comté disposant d’un château dont la construction a été terminée ne peut être conquis que si ce château est assiégé et finalement occupé. Pour gagner un siège, vous pouvez soit utiliser la force, démolir les murs et tuer les soldats de la garnison, soit user de patience et attendre que les assiégés soient à court de vivres. Une attaque directe est généralement plus rapide, mais vous risquez de perdre des hommes à chaque assaut des murs défendus par l’ennemi. A la longue, un blocus est certain de réussir, à condition que vos hommes aient assez de nourriture, que leur moral reste bon et que l’ennemi ne contre-attaque pas du château. Cependant, tant que vos soldats sont occupés à assiéger le château, vous ne pouvez pas les utiliser ailleurs et ils risquent de former une cible idéale pour toute autre armée ennemie.

      Un château terminé restera vide jusqu’à ce que vous y stationniez des soldats, ce que vous faites en plaçant le personnage représentant une armée dans le château. Chaque château a une capacité limite en hommes; si votre armée est trop grande pour être contenue dans un château, il vous faudra la diviser et assigner une partie de vos soldats à la garde. De même, chaque château ne peut contenir qu’une certaine quantité de nourriture. Celle-ci est automatiquement stockée dans le château durant sa construction (la nourriture ne provient pas des réserves du comté).

      Siège d’un Château

      Seul un château terminé et occupé par une garnison a besoin d’être assiégé pour être pris. Si le château n’est pas terminé mais qu’il est occupé par une armée, le combat sera résolu par une bataille sur le terrain. Si le château est occupé et subit en même temps des travaux de réparation, il sera assiégé tout en étant endommagé, ce qui le mettra dans une position défavorable. Un château occupé subissant des travaux d’agrandissement résistera à un siège dans sa forme initiale, c’est-à-dire tel qu’il était avant le début des travaux. Un château non occupé par une garnison, quel que soit son statut, peut être tout simplement pris par une armée, sans avoir à l’assiéger ou à livrer combat.

      Pour commencer le siège d’un château ennemi, il vous suffit de faire marcher votre armée jusqu’au château et de confirmer que vous voulez l’assiéger. Vous verrez alors le château organiser ses défenses, et l’écran Résumé de Siège apparaître. Il contiendra des informations concernant l’état du siège et la condition de votre armée. Si vous voulez faire le blocus du château au lieu de l’attaquer directement, cliquez sur l’icône Porte pour sortir de cet écran. Tant que vous laissez votre armée en position, vous n’aurez rien d’autre à faire pour maintenir le blocus.

      Si vous choisissez de prendre d’assaut les défenses du château, cliquez sur la Flèche et vous verrez s’afficher l’écran principal Siège d’un Château.

      Écran Siège d’un Château:
      – Groupes de combattants
      – Groupes de responsables d’armes de siège

      – Travail de siège
      – Vue du siège
      – Désigner les cibles
      – afficher les lignes de cible
      – Retourner à l’écran ‘Résumé de siège’
      – Quitter

      L’espace vert qui occupe la plus grande partie de l’écran montre le plan d’étage du château que vous attaquez. La position du drapeau indique le point que vous devez prendre afin de pouvoir capturer le château et mettre fin au siège. Les murs et la tour du château sont représentés en deux nuances de gris, la nuance foncée montrant les points faibles (les murs les plus bas et les tours les plus petites). Sur le côté gauche de l’écran se trouve la colonne des commandes qui vous permettra d’organiser et de mener le siège. Pour retourner à l’écran Résumé de Siège à tout moment, cliquez sur l’icône Flèche située au coin inférieur gauche de l’écran.

      Durant le siège, vous pouvez diviser votre armée en trois groupes de travailleurs:

      – Les “fourrageurs” qui s’occupent du ravitaillement alimentaire de vos troupes en allant à la chasse, en faisant les récoltes ou en confisquant de la nourriture aux habitants locaux. Si vous n’avez pas assez de fourrageurs, votre armée risque de manquer de nourriture durant un long siège et d’être obligée de l’abandonner.
      – Les constructeurs qui doivent construire les armes de siège qui serviront à attaquer le château (voir plus loin).
      – Les combattants qui peuvent attaquer les défenses du château directement avec des tours de siège et des échelles. Ils peuvent également creuser la terre dont ils se serviront pour remplir les douves du château. Ils peuvent aussi attaquer les murs du château sans être appuyés par les armes de siège, mais ils ne causeront probablement pas de dégâts.

      La première case grise de la colonne des commandes contient une icône soldat ronde et bleue pour chaque groupe d’hommes que vous désignez comme combattants. Le nombre d’hommes se trouvant dans chaque groupe variera en fonction de la taille de l’armée. Durant un siège, les combattants ont tous des capacités équivalentes, même si votre armée comprend plusieurs types de soldats. La seconde case grise contient une icône pour chaque arme de siège que vous construisez. Il existe cinq types d’armes de siège, chacune ayant un usage différent et de construction différente:

      – Les échelles sont faciles à construire. Elles servent à escalader les murs bas.
      – Les tours sont également faciles à construire. Elles servent à escalader les hauts murs.
      – Les catapultes sont des machines qui servent à lancer des rochers.
      – Les trébuchets sont de gros engins à contrepoids capables de lancer de très gros rochers.
      – Les béliers sont des mâts blindés qui servent à défoncer les portes.

      – Trébuchet
      – Échelle
      – Catapulte
      – Bélier
      – Tour de siège
      – Combattant

      Stratégie de Siège

      L’ultime objectif du siège d’un château est de capturer ce dernier en tuant tous les défenseurs qui se trouvent à l’intérieur (ou en les obligeant à se rendre) tout en causant un minimum de dégâts au château lui-même, afin de ne pas avoir à entreprendre des travaux de réparation longs et coûteux, après l’avoir pris.

      Les catapultes, les trébuchets et les béliers peuvent tous endommager la structure du château. Les échelles et les tours de siège n’endommagent pas le château lui-même, mais elles permettent aux soldats d’escalader les murs et d’atteindre les défenseurs. Les échelles servent à escalader les murs bas, alors que les tours de siège, s’il vous reste assez de combattants qui puissent les utiliser, permettent d’escalader les murs moyens ou hauts. Les murs sont beaucoup moins solides que les tours, les corps de garde et les donjons. Une brèche ouverte dans un mur permet aux combattants de pénétrer dans le château et d’attaquer la garnison.

      Pour préparer votre attaque, cliquez sur une icône soldat ou sur une icône arme de siège (si vous en avez construit une), dans les cases grises situées dans le coin supérieur gauche de l’écran, puis cliquez sur l’endroit ou vous voulez placer votre groupe de soldats, près du château. Si vous disposez de plusieurs groupes de ce type, le groupe suivant sera automatiquement sélectionné et prêt à être placé. Chaque groupe a une portée différente. Si vous placez un groupe hors de sa portée effective, vous ne pourrez pas le mettre en position de tir. Cependant, plus un groupe est proche du mur, plus il sera vulnérable aux contre-attaques ennemies durant l’assaut. Un groupe de combattants ou de responsables d’armes à siège qui perd tous ses hommes durant une contre-attaque ennemie disparaîtra de l’écran ciblage durant la résolution. Pour déplacer un groupe déjà en position, cliquez de nouveau sur ce groupe et placez-le dans un autre endroit (y compris dans les cases des groupes inactifs, si voulez).

      Pour pouvoirs utiliser les échelles et les tours de siège, les groupes de combattants doivent être “orientés” vers elles. Ils s’en serviront pour passer au-delà des murs et attaquer les défenseurs du château. Sans cet équipement, les combattants n’ont pratiquement aucune chance de gagner. Une échelle ou une tour de siège “manipulée” par un groupe de combattants sera représentée dans une couleur spéciale. S’il y a un trou dans le mur, les groupes pourront attaquer les structures internes.

      Au départ, la plupart des groupes ne peuvent attaquer que le périmètre extérieur du château. Tant que le mur extérieur est intact, les structures intérieures ne peuvent être attaquées qu’à l’aide de catapultes et de trébuchets. Si un groupe réussit à ouvrir une brèche dans un mur, il pourra alors entrer dans le château et s’attaquer aux structures internes. Pour orienter un groupe, cliquez sur l’icône représentant un château et des soldats. Le pointeur se transforme alors en poignard. Cliquez avec le poignard sur le groupe que vous voulez orienter puis sur la partie du château que ce groupe doit attaquer. Une ligne rouge apparaîtra lorsque vous déplacez le poignard sur des sections représentant des cibles légitimes. Cette ligne disparaîtra si la cible que vous choisissez est hors de votre portée ou si elle n’est pas permise. Cliquez sur la cible une fois que vous l’avez choisie.

      Vous pouvez orienter plusieurs pièces vers le même point en cliquant sur chacune des pièces l’une après l’autre puis en cliquant sur la cible. Pour désélectionner une pièce, cliquez sur elle une deuxième fois. Chaque pièce orientée sera mise en relief.

      En général, les lignes rouges disparaîtront une fois les cibles désignées. Si vous voulez qu’elles restent affichées à l’écran, cliquez sur l’icône Ciblage. Pour les faire disparaître, cliquez à nouveau sur la même icône.

      Les groupes de combattants ne peuvent attaquer un château efficacement que s’ils ont des échelles et des tours qui leur permettent d’escalader les murs ou si un trou leur permet d’entrer dans le château. Si le château possède des douves, les combattants peuvent les remplir de terre. Pour cela, orientez d’abord le groupe de combattants vers la partie des douves que vous voulez remplir. Le pointeur se transforme en pelle. Cliquez sur cette partie des douves et les combattants se mettront à la remplir. Cette opération durera une saison, durant laquelle vos combattants seront vulnérables aux attaques ennemies.

      Travail de Siège

      Pour vérifier l’état de vos soldats et leur assigner l’une des trois tâches existantes, cliquez sur l’icône Trois Soldats pour faire passer l’écran du mode ciblage au mode travail. (Cliquez sur l’icône du groupe bleu pour retourner au mode ciblage à tout moment). Vous verrez ensuite apparaître l’écran Organisation de Siège.

      Les barres glissantes de la première colonne de cet écran vous permettent d’affecter vos soldats à l’une des trois tâches. La barre réservée aux combattants vous indique aussi le nombre de groupes de combattants dont vous disposez. Si vous placez des groupes sur l’écran ciblage et que vous réduisez le nombre de soldats désignés comme combattants, les groupes disparaîtront de la carte ciblage.

      La colonne du milieu montre le statut de vos réserves alimentaires et la quantité de nourriture que vos fourrageurs vous livreront la saison prochaine. Cliquez sur le bouton Rations, au centre de l’écran, pour augmenter ou diminuer la quantité de nourriture que consommeront vos soldats.

      La dernière colonne est consacrée à la construction des armes de siège. Utilisez les touches Haut et Bas pour déterminer le nombre de chaque type d’armes que vous voulez construire, le nombre maximum étant déterminé par la taille de votre main-d’œuvre. Le nombre d’hommes nécessaires à la construction d’une arme varie selon le type d’arme. Les armes les plus efficaces sont beaucoup plus difficiles à construire, Les armes de siège apparaîtront une fois vos hommes affectés à leurs tâches. Les constructeurs restent en service chaque saison et construisent les mêmes armes jusqu’à ce que vous les affectiez ailleurs.

      Une fois les tâches distribuées aux travailleurs, cliquez sur l’icône unité de combattants pour retourner au placement de vos groupes ou sur l’icône Porte pour sortir de cet écran. A la fin de la saison en cours, l’écran Résolution de Siège vous informera du résultat de votre attaque (voir plus loin).

      Défense d’un Château

      Lorsque l’un de vos châteaux est attaqué par l’ennemi, vos options sont limitées. L’écran Défense de Siège apparaîtra à chaque tour. Il vous montrera votre château assiégé et un résumé de sa condition, ainsi que quatre autres boutons représentant vos options:

      – Demander grâce . Cette option vous permet de signaler à l’ennemi que vous êtes prêt à vous rendre. S’il accepte, votre armée apparaîtra à côté du château et le château lui-même sera abandonné à l’ennemi. Ce dernier peut décider de ne pas accepter votre capitulation, auquel cas vous aurez à vous battre jusqu’au bout.
      – Tenter une évasion . Vous pouvez utiliser cette option si le mur extérieur de votre château comprend un corps de garde par lequel votre armée peut s’échapper sans entrer en contact avec les forces ennemies. Vous perdez ainsi le château mais la figure de votre armée réapparaîtra sur la carte du royaume, prête à livrer bataille.
      – Faire une sortie . Cette option vous permet d’envoyer votre armée charger l’ennemi sur le terrain.
      – Tenir ferme . Vous pouvez choisir de vous retrancher derrière vos murs et d’essayer de résister aux attaques ennemies. Cette option peut être utile si vous attendez l’arrivée de renforts ou si vous attendez que l’ennemi épuise ses réserves de nourriture.

      Le cinquième bouton de cet écran vous permet de fixer les rations alimentaires des habitants du château et de contrôler la rapidité avec laquelle ils dévorent leur précieuse nourriture.

      Si votre château est solide et suffisamment approvisionné pour tenir tête à l’ennemi pendant quelques saisons, vous pourrez peut-être mettre sur pied une autre armée ou faire appel à une armée d’une autre région pour affronter les troupes assiégeantes sur le champ de bataille, devant votre château. Si vous arrivez à vaincre l’ennemi, le siège sera automatiquement levé, mais vous risquez quand même d’avoir à entreprendre des travaux de réparation dans votre château.

      Résolution du Siège

      Que vous attaquiez ou défendiez un château, les sièges sont tous résolus à la fin de la saison. Pour chaque siège, l’écran Résolution de Siège décrira les attaques telles qu’elles sont menées contre le château et leurs résultats. Dans le coin supérieur gauche de l’écran, vous verrez le plan d’étage du château et l’emplacement des groupes d’attaque. Chaque groupe qui attaque sera mis en relief. A gauche, vous verrez les informations suivantes: groupe qui a attaqué et mois de la saison durant lequel cette attaque s’est produite, efficacité de l’attaque et quantité de dégâts infligés aux défenseurs du château.

      Écran:
      – Résultats des attaques
      – Diagramme du siège
      – Attaque en cours
      – Vue du château

      Le coin inférieur droit de l’écran montre le château tel qu’il est vu par le groupe qui l’attaque actuellement. Tout dégât infligé au château apparaîtra à cet endroit, ce qui vous permettra d’évaluer la progression du siège. Le coin inférieur gauche vous montre le groupe d’attaque en pleine action. Entre ces deux images se trouvent deux icônes:

      – L’icône Cheval accélérera le déroulement de ce qui s’est passé au cours de la saison.
      – L’icône Porte vous permettra de quitter l’écran. Pour gagner un siège, l’armée qui attaque doit remplir l’une des quatre conditions suivantes:
      – Les défenseurs se rendent, affamés par un blocus.
      – Les soldats de la garnison du château ont tous été tués.
      – Le point de défense central du château (indiqué par un drapeau) est pris, et tous les soldats qui s’y trouvaient ont été tués.
      – Le point de défense central du château est détruit.

      Après avoir gagné un siège, les attaquants prennent possession du château (s’il est toujours intact, bien sûr) et du comté. Le vainqueur peut alors placer son armée dans le château et le réparer s’il le faut.

       

      Changements et Suppléments au Manuel :

      Les caractéristiques suivantes ont été modifiées ou ajoutées à Lords of the Realm depuis la publication du manuel original. Prenez le temps de les lire, ainsi que le fichier README.TXT de votre disquette de jeu, si vous voulez connaître tous les derniers changements ou renseignements.

      Options de Jeu

      – Après avoir pris le contrôle de votre troisième comté, on vous donnera l’option de déléguer certaines de vos tâches quotidiennes de gestion à votre Intendant. Vous le faites pour tous vos comtés ou aucun d’entre eux; vous ne pouvez pas choisir les comtés qui seront gouvernés par votre intendant. Celui-ci s’efforcera de régler uniquement le travail agricole; il essaiera de maintenir tous les niveaux de travail agricole à leur valeur optimum, si possible. Il ne s’occupera d’aucun autre travail. Ses décisions sont prises au tout début de votre tour de jeu, de sorte que vous puissiez toujours modifier ses réglages si vous n’êtes pas satisfait. Ce service vous coûte un certain nombre de pièces d’or par comté et par saison. Vous pouvez activer ou désactiver cette option, à tout moment, après avoir obtenu votre troisième comté, en cliquant sur le bouton Intendance sur le panneau Budget.
      – Vous pouvez activer ou désactiver l’option faisant apparaître le Panneau d’Événement, affichant le temps et les événements inattendus dans votre comté, à partir du panneau Options de Jeu.

      Généralités

      – Il y a maintenant trente-deux comtés et non plus trente.
      – Sur la barre de contrôle de la nourriture, sur l’écran Général du Comté, les moutons sont en bleu, les céréales en vert et le bétail en rouge.
      – Vous recevrez des messages lorsque des châteaux sont terminés ou assiégés dans des comtés que vous ne contrôlez pas. Vous recevrez peut-être également des messages de votre propre comté vous donnant des renseignements sur l’état de vos terres. Un message décrivant l’apparition, par exemple, de voleurs des grands chemins, vous indique que vos impôts sont trop élevés.
      – Les impôts sont maintenant calculés par centaine de personnes, non plus par dizaine.
      – Lorsque vous avez délégué à votre Intendant la surveillance quotidienne de vos comtés, les drapeaux de vos comtés en difficulté (à cause d’un manque de travail ou d’un bas moral) clignotent sur la Carte du Domaine.
      – Les armées (les vôtres ou celles de votre ennemi) mangent toujours en premier; avant vos paysans. Si quelqu’un doit mourir de faim, ce sera vos paysans, pas vos soldats.
      – Les graphismes des champs de la Carte du Royaume ne changent qu’après votre tour.
      – Toutes les barres de contrôle et les boutons flèches changent d’un point de pourcentage, lorsque vous cliquez dessus, non pas d’un montant donné.
      – Sur les quatre dernières barres de travail (production de fer, de pierre, de bois et d’armes), un pourcentage apparaît au-dessus de la barre, pour vous indiquer l’efficacité actuelle de vos ouvriers. Elle s’améliore si vous laissez vos ouvriers effectuer la même tâche pendant longtemps. Lorsque vous ajoutez de nouveaux ouvriers, l’efficacité diminue temporairement jusqu’à ce qu’ils connaissent bien leur tâche. Quand vous envoyez des messages à d’autres nobles, l’espace et le nombre de caractères que vous pouvez utiliser sont limités. Vous manquerez peut-être de l’un avant de manquer de l’autre.

      Travail

      – Sur l’écran des Champs du Comté, vous pouvez maintenant régler la valeur Maintenant de façon à ce qu’elle soit identique à celle de Besoin dans chaque rangée, en cliquant sur la valeur Besoin.
      – L’étiquette au-dessus de la barre de production courte, sur l’écran de travail, devient maintenant blanche si deux unités de cette marchandise ont été produites au cours de la saison précédente. Vous ne pouvez pas produire plus de deux unités d’une marchandise en une saison.

      Échanger des Marchandises

      – Lorsque vous achetez des armes à un marchand, vous pouvez cliquer sur le bouton Voir Armes pour voir le type d’armement que vous avez actuellement en stock.
      – La bière brune que vous avez achetée à un marchand est consommée dans sa totalité au cours de la saison suivante. Plus vous achetez de bière, plus vous améliorez le moral de votre population. Cette augmentation est affichée sur le panneau quand vous achetez de la bière.

      Contrôler des Comtés

      – Si vous construisez un château dans votre comté, il en devient le centre défensif, et non plus la croix de la ville. Vous ne pouvez construire qu’un château par comté, et il se situe toujours près de la croix de la ville. Pour défendre le comté, vous devez déplacer votre armée, de la croix au château, dès que le site a été choisi. Même avant le début de la construction du château, son site est considéré comme le centre du comté et représente l’endroit que l’ennemi doit attaquer pour prendre le contrôle de celui-ci.
      – Les paysans ne quitteront pas votre comté pour aller dans un autre sous votre contrôle, mais pour un comté qui n’est pas sous votre contrôle.
      – Si le niveau de moral d’un comté demeure au-dessous de cinq pendant plus de quatre saisons, vous perdez le contrôle du comté. On vous avertira avant que cela se produise.
      – Vous ne pouvez vous emparez que des comtés voisins de ceux que vous contrôlez déjà. Si vous perdez le contrôle d’un comté central, votre Royaume sera désuni et vous ne garderez le contrôle que de la plus grande portion de celui-ci.

      Armées

      – Le niveau de moral des mercenaires sera d’au moins quinze, au départ, (puisque ce sont des professionnels), mais jamais supérieur à vingt-cinq (puisqu’ils n’ont pas véritablement d’intérêt dans les terres qu’ils défendent).
      – Les mercenaires à qui l’on ordonne de battre en retraite déserteront.
      – Vous pouvez maintenant engager les mercenaires par groupe de cinquante hommes.
      – En considérant les facteurs de visibilité limités du jeu, vous pouvez toujours “assister” aux batailles se produisant dans des endroits isolés du domaine, présentées sur la Carte du Domaine. Ce sont les combats dont vous avez entendu parler.

      Châteaux et Sièges

      – Les ressources servant à la construction d’un château sont prises des réserves lorsque celle-ci commence, non pas quand elle se termine. Même si vous n’avez pas attribué d’ouvriers au château, les ressources seront allouées à ce projet.
      – Lorsque vous les regardez sur la Carte du Domaine, les châteaux sont toujours présentés avec des drapeaux, mais ils n’arboreront des drapeaux sur la Carte du Royaume que si vous y avez posté une armée.
      – Les Béliers causent très peu de dommages aux murs et aux tours. Ils sont les plus efficaces contre les corps de garde.
      – Si vous cliquez sur un château ennemi sur la Carte du Royaume, vous en obtiendrez une photo, mais aucune statistique.

       

      Questions et Réponses

      Si vous ne voulez pas lire le tutoriel, ou que vous l’avez déjà fait et que vous êtes un peu perdu, voici les réponses à certaines des questions que vous pourriez vous poser sur Lords of the Realm.

      Q: Que signifient les couleurs des nombres sur l’écran? Elles changent constamment.
      R: En général, un nombre en bleu indique une valeur actuelle. Un nombre en rouge représente un changement négatif et un nombre noir ou violet un changement positif. Pour plus de détails, consultez le Manuel du Jeu.

      Q: Le moral de mes paysans ne semble jamais s’améliorer. Pourquoi?
      R: Le niveau de moral de la population d’un comté augmente progressivement dans de bonnes conditions. Si le moral de vos paysans ne s’améliore pas (ou qu’il se dégrade), vérifiez les points suivants:
      – Les impôts sont-ils trop élevés? Des taux d’imposition rendent les gens mécontents.
      – Venez-vous de constituer une grande armée? Le niveau de moral se dégrade au cours de la saison après la constitution d’une armée, mais devrait recommencer à augmenter par la suite, si tout le reste se passe bien.
      – Ont-ils suffisamment de nourriture? Des paysans vivant de petites rations ont un moins bon moral. (Si vous manquez constamment de nourriture et que vous ne savez pas pourquoi, continuez à lire).
      – Quelque chose de terrible s’est-il produit au cours de la saison précédente? Des événements inattendus peuvent agir sur le moral. Vous ne pouvez rien y faire. Si tout le reste se passe bien dans le comté, leur moral s’améliorera à nouveau.
      – Leur moral est-il déjà aussi élevé que possible? N’oubliez pas que quarante cœurs est le maximum sur l’échelle du moral.
      – Si tout le reste échoue, essayez d’acheter de la bière brune à vos paysans. Cela ne résout pas les problèmes du comté, mais vos paysans pourraient peut-être les oublier, jusqu’à ce que vous puissiez faire quelque chose.

      Q: Qui est ce personnage portant une torche sur la Carte du Royaume et quelles actions dois-je entreprendre à son sujet?
      R: Ce personnage représente un groupe de rebelles qui viendra manger votre nourriture et terroriser votre population s’il pénètre dans vos comtés. Les rebelles apparaissent quand des paysans ou des armées se révoltent à cause de leur insatisfaction. Ces rebelles ne posent un problème que s’ils se trouvent dans les limites de votre comté (ou ils voleront et mangeront la nourriture dont vos paysans ont besoin pour vivre), ou s’ils attaquent votre armée sur la route. Un groupe de rebelles peut provenir de votre propre comté (si vous ne maintenez pas un bon moral chez vos paysans) ou d’un autre et venir s’infiltrer dans le vôtre. La seule chose à faire contre un groupe de rebelles est d’envoyer votre armée le vaincre, ou attendre dans l’espoir qu’il partira de son bon gré.

      Q: Mes paysans se sont révolté! Pourquoi? Que dois-je faire maintenant?
      R: Dès que le niveau de moral d’un comté tombe à cinq ou moins, il est probable que certains des paysans se révolteront. Plus le moral de ces paysans est bas quand ils se révoltent, plus le pourcentage de la population se rebellant sera grand. Tout ce que vous pouvez faire lorsqu’une révolte éclate est de vous débarrasser des rebelles, puis de résoudre les problèmes du comté, pour que cela ne se reproduise pas. C’est un problème grave; les rebelles pourraient vous détrôner et vous faire perdre le contrôle du comté, ce qui pourrait désunir votre royaume. Faites attention!

      Q: Je n’ai pas assez de nourriture! Comment faire pour en avoir plus?
      R: Si vous n’avez qu’un comté, vous ne pouvez obtenir plus de nourriture qu’en en faisant pousser ou en en achetant à un marchand. Si le seul comté que vous avez manque de nourriture, vous n’aurez peut-être pas d’autre choix que de réduire les rations de votre population de moitié, ou de quart, afin de lui empêcher de manger tout ce qu’elle a avant la moisson suivante. Dès qu’un marchand apparaît, achetez-lui de la nourriture. Les céréales représentent probablement le meilleur choix, si vous avez des besoins importants, puisque c’est la marchandise la moins chère et qu’elle n’implique aucun entretien. Si vous avez plus d’un comté, vous pouvez transporter de la nourriture d’un comté plus riche à un plus pauvre, mais vous devez vous organiser à l’avance; il faudra peut-être plusieurs saisons pour que le chariot d’approvisionnement arrive à destination. Dans certains cas, vous pourrez faire durer les réserves alimentaires de votre comté en engageant une armée et en l’envoyant dans le comté de quelqu’un d’autre, pour qu’elle se nourrisse de ses terres au lieu des vôtres.

      Q: Qu’est-il arrivé à toute ma nourriture?
      R: Elle a probablement été mangée par quelqu’un. Peut-être n’avez-vous pas assez surveillé vos paysans et peut-être se sont-ils ruinés en mangeant tout ce qu’ils avaient. Peut-être que vos armées mangent trop (pour vérifier, consultez l’écran Constituer une Armée). Ou peut-être qu’un événement inattendu (un incendie, des rats) s’est produit et a détruit une partie de vos réserves de nourriture. La raison la plus évidente d’une perte de nourriture est une armée ou un groupe de rebelles ayant pénétré vos terres et dérobant la nourriture à vos paysans. Pour savoir exactement ce qui est arrivé à votre nourriture, consultez l’écran Histoire du Comté.

      Q: Quel est l’avantage des produits laitiers?
      R: Les produits laitiers proviennent de tous les comtés élevant des bovins. Ils représentent de la nourriture supplémentaire pour les paysans du comté. Les produits laitiers sont toujours consommés en premier, avant les céréales ou le bétail mis en réserve. Ils ne vous coûtent rien, mais ne peuvent pas être mis en réserve, vendus ou envoyés à d’autres comtés. Vous pouvez nourrir l’ensemble de votre population avec les produits laitiers, si celle-ci est faible ou si le troupeau est très important.

      Q: Je n’ai pas assez d’hommes pour semer tout mon grain. Est-ce un problème?
      R: Pour les semences, vous n’avez pas à vous préoccuper du nombre de la colonne Besoin correspondant au travail agricole. Si vous ne l’atteignez pas, vous n’ensemencez tout simplement pas vos champs au maximum de leur capacité. Vous récolterez moins de nourriture, mais vous en obtiendrez probablement suffisamment pour survivre.

      Q: Que représentent ces fleurs ou mauvaises herbes sur l’écran des Champs du Comté?
      R: Les quatre fleurs (ou mauvaises herbes) affichées sous les seize Cases de Champ vous indiquent si la fertilité de vos champs s’améliore ou se dégrade, et à quelle vitesse. Les fleurs indiquent que la fertilité augmente et les mauvaises herbes, qu’elle s’aggrave. Plus il y a de fleurs ou de mauvaises herbes, plus le changement est rapide.

      Q: Mes champs deviennent stériles! Que se passe-t-il et que dois-je faire?
      R: Vos champs peuvent devenir stériles pour deux raisons: soit vous n’avez pas affecté suffisamment de gens aux tâches des Serfs et à l’entretien de vos champs, soit vous avez laissé le niveau de fertilité tomber trop bas. Quel que soit le cas, vous êtes en train de perdre des terres de grande valeur et vous devriez vous en occuper aussi vite que possible, en affectant plus de serfs à leur entretien ou en mettant plus de champs en jachère.

      Q: Pourquoi le nombre d’hommes dont j’ai besoin aux champs change-t-il constamment?
      R: La quantité de travail à faire aux champs change d’une saison à l’autre, en particulier si vous cultivez des céréales. Vous avez besoin de plus d’hommes pour les semences et les moissons, que lorsque les récoltes poussent. Les besoins en hommes pour votre bétail changeront également en fonction des saisons, mais pas autant que pour les champs de céréales.

      Q: Mes champs contiennent trop de bétail et mon niveau de fertilité diminue. Que dois-je faire?
      R: Le seul moyen de faire remonter le niveau de fertilité est de mettre plus de champs en jachère. Si vous avez trop de vaches ou de moutons sur vos terres, vous devez vous débarrasser de quelques-uns d’entre eux. Choisissez parmi les trois possibilités ci-dessous:
      – Augmentez les rations de nourriture de vos gens; faites-les consommer plus de bétail et moins de céréales.
      – Vendez vos vaches et moutons supplémentaires à des marchands. Cela vous permettra d’augmenter votre budget.
      – Envoyez vos vaches et moutons supplémentaires dans un autre de vos comtés, moins riche. Faites cependant attention, si vous lui envoyez des animaux dont sa population ne peut pas s’occuper, ceux-ci mourront et seront tout simplement perdus.

      Q: Pourquoi ma population n’arrête-t-elle pas de diminuer?
      R: La population diminue pour l’une des quatre raisons suivantes:
      – Vos gens meurent simplement de causes naturelles. S’ils n’ont pas suffisamment de nourriture, beaucoup plus d’entre eux mourront de maladies ordinaires. Plus de paysans mourront pendant l’hiver qu’au cours des autres saisons, à cause des conditions plus difficiles. La peste pourrait également se répandre de façon inattendue.
      – Votre population part à la recherche d’une vie meilleure. Si les conditions de vie de votre comté ne sont pas très bonnes, vos paysans s’en iront dans les comtés voisins qui ne sont pas sous votre contrôle. Par contre, si vous vous débrouillez bien, les paysans des autres comtés viendront habiter dans le vôtre.
      – Vos gens sont assassinés par des armées ennemies. La seule façon d’arrêter ce massacre est d’envoyer vos propres forces et de vaincre l’ennemi.
      – Votre population est engagée dans l’armée. Cela apparaît comme une diminution de la population, même si celle-ci est toujours là; elle fait autre chose, c’est tout.

      Si vous voulez savoir ou est partie votre population pendant la saison passée, consultez l’écran Histoire du Comté.

      Q: Pourquoi mon bétail meurt-il?
      R: Une certaine quantité mourra toujours à chaque saison, de causes naturelles. Comme pour la population, plus d’animaux mourront en hiver ou lorsque le temps sera très mauvais. Les animaux meurent également à la suite d’événements inattendus comme la peste animale ou de l’attaque de prédateurs. Si vous n’avez pas affecté assez de gens aux soins des animaux, un plus grand nombre d’entre eux mourra chaque saison. Ils mourront aussi plus souvent s’il y en a trop.

      Q: Je voudrais commencer l’élevage de moutons, mais je n’ai pas d’agneaux. Ou puis-je en trouver?
      R: Achetez-les à un marchand qui en vend ou importez-en d’un autre comté que vous contrôlez. Faites la même chose avec les bovins.

      Q: Ou est le marchand? Il n’est jamais là quand j’ai besoin de lui et lorsqu’il est lå, il refuse d’acheter ma laine ou de me vendre des céréales!
      R: Certains comtés ont plus de marchands que d’autres, même si tous les comtés en auront à un moment ou à un autre. Si le marchand ne se rend pas souvent dans votre comté (ce qui est possible si votre comté est isolé), mettez votre argent de côté et achetez tout ce que vous pouvez lorsque le marchand vient; cela devra vous durer longtemps. Chaque marchand a un inventaire des produits qu’il vendra ou achètera, qui comprendra toujours au moins un type de nourriture. Ces inventaires ne changent pas pendant la partie; si Georges ne vendait pas de céréales l’année dernière, il n’en vendra pas cette année non plus. Gardez à l’esprit quel type de marchands visite lequel de vos comtés, de façon à pouvoir vous organiser à l’avance. N’oubliez pas que certains produits (pierre, fer, bois et armes) peuvent être utilisés dans n’importe lequel de vos comtés, quel que soit l’endroit ou vous les achetez; la nourriture et la bière brune, par contre, ne peuvent être consommées que dans le comté ou elles sont achetées, à moins que vous n’envoyiez un chariot d’approvisionnement.

      Q: Je viens d’acheter des agneaux et des veaux à un marchand pour commencer un élevage et ils ont disparu! Que s’est-il passé?
      R: Lorsque vous ajoutez un nouveau type de bétail à un comté, vous ne devez pas oublier de passer à l’écran des Champs du Comté et d’attribuer au moins un champ aux animaux. Si vous ne le faites pas, vous perdrez les animaux à la fin de la saison.

      Q: Comment puis-je avoir plus d’argent?
      R: Augmentez les impôts (mais faites attention!) ou vendez des produits aux marchands. N’oubliez pas que plus votre population est élevée, plus vous gagnez d’argent grâce aux impôts. Le meilleur moyen d’avoir un revenu régulier est d’avoir beaucoup de monde pouvant payer des impôts.

      Q: Comment puis-je avoir plus de comtés?
      R: Constituez une armée et avancez sur le comté que vous voulez vous approprier. Ce que vous devez faire pour prendre le contrôle d’un comté est différent selon que le comté est neutre ou contrôlé par l’un des autres nobles. Si le comté est neutre, la difficulté que vous aurez à en prendre le contrôle dépendra de sa prospérité.

      – Comtés Neutres: Si le comté est très pauvre, les citoyens vous donneront peut-être simplement le contrôle de leur comté dès que vous traverserez la frontière, dans l’espoir que vous pourrez les sauvez d’une famine certaine. Sinon, un représentant vous accueillera à la frontière avec un message pouvant être agréable ou menaçant. Vous aurez peut-être la possibilité de payer les paysans pour qu’ils acceptent votre contrôle sans se battre. Si vous ne réussissez pas à vous approprier le comté par la corruption, vous devrez envoyer votre armée sur la croix de la ville et l’attaquer. Les paysans locaux viendront se battre pour protéger leurs terres. Si vous gagnez la bataille le comté vous appartient.
      – Comtés contrôlés par des Nobles Ennemis: Un comté arborant le drapeau d’un autre noble sur la croix de sa ville, mais n’y ayant pas posté d’armée peut être annexé en envoyant simplement votre armée sur la croix. Les paysans locaux sont habitués à recevoir des ordres et se moquent de qui les donnent, ils ne répliqueront donc pas. Néanmoins, le niveau de moral du comté changera peut-être; il diminuera si les paysans avaient le moral avant que vous arriviez, mais il augmentera s’ils n’étaient pas satisfaits de leur gouverneur précédent. Par contre, si le noble ennemi a posté une armée à la croix de sa ville, ou pire, s’il a construit un château bien défendu dans le comté, vous devrez vaincre l’armée ou le château pour prendre le contrôle du comté.

      Q: Comment puis-je protéger les comtés que je possède?
      R: D’abord, constituez une armée et postez-la directement sur la croix de la ville. Laissez-la à cet endroit pour défendre la croix contre les armées ennemies. Si vous ne le faites pas, n’importe quelle armée adverse peut prendre le contrôle de votre comté en marchant sur la croix de votre ville. Si vous avez une armée, votre ennemi devra se battre pour vous conquérir. Vous pourrez toujours perdre la bataille. Pour une meilleure défense, construisez un château dans le comté et défendez-le avec une armée. Les châteaux sont beaucoup plus difficiles à vaincre, et pendant le déroulement de la bataille, vous avez la possibilité de constituer une autre armée pour attaquer les intrus.

      Q: Comment puis-je constituer une armée?
      R: Passez à l’écran Constituer une Armée (au niveau du Comté). Vous pourrez peut-être louer les services de mercenaires, mais pas toujours. Si c’est le cas, vous pouvez soit louer leurs services, soit engager vos propres citoyens, ou faire les deux. Si vous n’avez pas d’armes en réserve, les seuls soldats que vous pouvez engager sont des paysans sans arme, qui ne sont pas de très bons combattants.

      Q: Dois-je louer les services de mercenaires ou engager mes propres gens?
      R: Cela dépend de vos ressources et de vos besoins, Les mercenaires coûtent cher et ne sont pas toujours disponibles, mais ce sont de très bons combattants qui ont leur propre équipement. L’utilisation de mercenaires vous permet également d’éviter d’affecter le moral de votre population lorsque vous l’engagez dans votre armée. Les mercenaires ont tendance à déserter s’ils ne sont pas satisfaits des conditions de leur emploi; par exemple, si vous ne les payez pas, si le moral de l’armée entière baisse trop, ou si on leur demande de battre en retraite. La conscription de votre population est moins coûteuse et vous pouvez le faire quand vous le souhaitez, à condition que le moral de votre population soit suffisant et que celle-ci soit assez importante. Si le moral des paysans est trop bas, ils refuseront de se battre pour vous. Vous ne pouvez pas engager plus de 50% de la population d’un comté et la taille minimum d’une armée est de cinquante hommes; vous avez donc besoin d’avoir une population d’au moins cent personnes avant de pouvoir même considérer la constitution d’une armée, Par ailleurs, plus le pourcentage de personnes engagées est élevé, plus le moral de la population restante est bas (ainsi que celui de vos nouvelles recrues).

      Si vous avez besoin d’engager vos gens, il vaut mieux attendre de pouvoir constituer une armée de bonne taille avec seulement une petite portion de la population. Cependant, vous n’aurez peut-être pas le choix si votre comté est attaqué et que vous avez besoin de constituer une armée rapidement pour vous défendre.

      Q: Comment puis-je obtenir des armes?
      R: Achetez-les à un marchand ou fabriquez-les; par unité de cinquante. Pour pouvoir les fabriquer, vous avez besoin de fer. Vous pouvez l’acheter aux marchands ou l’extraire avec l’aide de votre population.

      Q: L’un des autres nobles me tape sur les nerfs. Comment puis-je semer la pagaille sur ses terres et prendre ma revanche?
      R: Envoyez votre armée pour le piller. Si vous envoyez une armée sur un champ exploité ou une maison appartenant à un autre noble (ou à un comté neutre), vous pouvez donner l’ordre à votre armée de détruire ce champ ou de tuer les paysans représentés par la maison. Ce n’est pas un moyen très efficace de conquérir un comté (cela ne vous aide pas à vaincre les armées ennemies ou à détruire son château) mais cela peut causer de graves problèmes économiques, à long terme, à votre ennemi. Évidemment, si, plus tard, vous prenez le contrôle de ce comté, vous devrez résoudre les problèmes que vous avez causés. Ce sont les inconvénients de la conquête!

      Q: La construction de mon château prend beaucoup de temps. Que se passe-t-il?
      R: Soit vous ne disposez pas de suffisamment de matériaux (pierre et bois) pour terminer le château, soit il se passe quelque chose d’anormal avec vos travailleurs. Avez-vous bien affecté des ouvriers à cette tâche? Il est également possible que vous ayez été trop ambitieux dans la conception de votre château; plus il est grand et original, plus il faut de temps pour le construire.

      Q: Mes ouvriers ne semblent jamais rien produire. Que leur arrive-t-il?
      R: Vous avez probablement changé leur tâche entre la production de marchandises et l’agriculture. N’oubliez pas qu’une fois que vous les avez affectés à la production il est préférable de les y laisser, à moins que vous ayez un besoin urgent de main d’œuvre. Essayez de vous organiser à l’avance et de n’affecter des ouvriers à la production que lorsque vous êtes sûr que vous n’en aurez pas besoin ailleurs. Il est évident que plus vous affecterez d’ouvriers à une tâche, plus vite ils produiront une unité de marchandises; si vous n’affectez que cinq paysans à une carrière, il leur faudra beaucoup de temps pour produire suffisamment de pierres pour la construction d’un château.

      Q: Comment puis-je mettre de la nourriture en réserve dans un château?
      R: Vous n’avez pas besoin de le faire. Le château est approvisionné au fur et à mesure qu’il est construit. Lorsqu’il est assiégé, ses réserves diminueront à chaque saison. Si le siège est interrompu, les réserves seront automatiquement remplies au cours de la saison suivante.

      Q: Mon armée a disparu de la Carte du Royaume! Que s’est-il passé?
      R: Cela peut correspondre à l’un des cas suivants:

      – Votre armée disparaîtra si elle est battue au cours d’une bataille.
      – Si le moral de votre armée est trop bas pendant trop longtemps, l’armée se rebellera peut-être. Le chevalier se transformera en rebelle (un paysan portant une torche).
      – Si vous rassemblez deux armées en une, l’un des personnages disparaîtra.
      – Si votre armée bat en retraite et que son moral se détériore pour cette raison, l’armée se désagrège et le personnage ne réapparaîtra pas quand vous retournerez à la Carte du Royaume.
      – Si votre armée était entièrement constituée de mercenaires, et que vous battez en retraite, ceux-ci déserteront par mécontentement, quel que soit leur moral, et votre armée disparaîtra.

      Q: Tous les autres nobles se conduisent-ils de la même façon?
      R: Non. Chacun des cinq autres nobles a sa propre personnalité et son style de gouvernement. En ordre décroissant de niveau d’agressivité, vous avez: le chevalier, le baron, la comtesse, le conte et l’évêque.

      Q: L’un des autres nobles m’a proposé une alliance. Dois-je accepter?
      R: Cela dépend. Tant que l’alliance est valide, l’autre noble n’attaquera pas votre territoire. Néanmoins, il pourrait décider de ne pas la respecter et vous prendre par surprise. Tous les autres nobles ne sont pas respectables, et ce n’est pas parce qu’un noble s’empresse de signer un traité qu’il ne s’empressera pas non plus de le bafouer. Par ailleurs, si vous proposez une alliance et ne la respectez pas, votre crédibilité baissera dans l’esprit des autres nobles, si vous décidiez de proposer d’autres alliances.

       

      L’interface du jeu

      La souris et son pointeur

      Vous avez besoin d’une souris pour jouer à Lords of the Realm. Lorsque le manuel vous demande de cliquer sur quelque chose, vous devez cliquer sur le bouton gauche de la souris, à moins qu’on vous demande d’utiliser le bouton droit à la place.

      La plupart du temps, le pointeur de la souris ressemblera à un sceptre doré. Lorsque vous avez un autre pointeur, cela signifie que vous êtes sur le point d’utiliser une commande spéciale, que vous êtes entré dans une zone de jeu spéciale ou que quelque chose d’inhabituel est en train de se produire. En général, le sceptre doit apparaître lorsque vous devez donner des instructions au jeu.

      Les commandes avec la souris

      Lords of the Realm utilise différents symboles pour les commandes avec la souris.

      – Les boutons sont de petites cases contenant une case rouge plus petite au centre de celles-ci. Placez l’extrémité du sceptre (ou autre symbole) sur cette case et cliquez pour confirmer la commande. La case changera de couleur très brièvement au moment ou vous cliquez sur le bouton.
      – Les flèches apparaissent généralement par paires. Utilisez les flèches up/down (haut/bas) pour faire défiler une liste d’options jusqu’à ce que vous trouviez celle que vous cherchez. Parfois, vous aurez à cliquer sur l’entrée de la liste aussi pour faire votre choix, une fois repéré. Des flèches Right/Left (gauche droite) apparaîtront à côté d’un numéro et sont utilisées pour augmenter ou diminuer ce numéro. Cliquez sur une des flèches comme si vous cliquiez sur un bouton de commande. Vous pouvez faire défiler l’affichage plus rapidement en maintenant le bouton de la souris enfoncé.
      – Les icônes sont de petites cases contenant une image. Chaque image représente la commande qui sera exécutée ou la zone de jeu à laquelle vous aurez accès lorsque vous cliquerez sur l’icône. Vous verrez souvent apparaître une paire de gantelets côte à côte, l’un pointant son pouce vers le haut, l’autre vers le bas, lorsque le jeu vous demande de confirmer une commande. Pour l’exécuter, cliquez sur le gantelet pouce vers le haut. Pour l’annuler, cliquez sur le gantelet pouce vers le bas.

      Lorsque vous sélectionnez une fonction, une des trois choses suivantes se produira:

      – cette commande s’exécutera; ou
      – vous aurez accès à une nouvelle zone de jeu possédant davantage d’options de commandes; ou
      – un panneau s’affichera instantanément sur le premier écran et vous donnera d’autres informations et/ou options de commandes. Normalement, si vous cliquez sur le bouton droit de la souris, ce panneau disparaît.

      Les commandes avec le Clavier

      Vous avez besoin d’une souris pour jouer à Lords of the Realm, mais certaines commandes ont également un équivalent sur le clavier; vous les trouverez peut-être plus pratiques à utiliser.

      – Vous pouvez déplacer le pointeur de la souris sur l’écran en utilisant les touches flèches du clavier. (N’utilisez pas les touches flèches du clavier numérique).
      – La touche point virgule (;) équivaut à cliquer avec le bouton gauche de la souris. La touche <Enter> équivaut à cliquer avec le bouton droit.
      – Lorsque vous voyez apparaître une paire de gants de confirmation, appuyez sur Y (pour “Oui”) ou ignorez la commande en appuyant sur N (pour “Non”).
      – Vous pouvez quitter la partie à partir de la plupart des écrans en appuyant sur Alt-X et en confirmant votre décision. Si les gants de confirmation n’apparaissent pas quand vous appuyez sur ces touches, quittez l’écran actuel pour faire apparaître les fenêtres sur l’écran suivant et pouvoir quitter le jeu.

       

       

      Configuration requise:
      1 Mo de Ram

       

       

      Téléchargement: ADF (3 et 4 D7) / WHDL (OCS UK) / WHDL (AGA FR) / WHDL (AGA FR Fast)

      Téléchargement: HDD (DOS FR) / HDD (DOS) / HDD (WIN)

       

      Source:
      http://hol.abime.net/918 (AGA)
      http://hol.abime.net/917 (OCS)
      http://www.whdload.de/games/LordsOfTheRealm.html
      https://fr.wikipedia.org/
      https://www.mobygames.com/
      http://www.insertdisk2.com/jeu/lords-of-the-realm-aga

    • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.