Exile OCS/AGA FR (1991-1995 Audiogenic)

Forum News Room Actualités Exile OCS/AGA FR (1991-1995 Audiogenic)

  • Ce sujet contient 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Aladin, le il y a 2 années et 3 mois.
  • Créateur
    Sujet
  • #137411
    Staff
    Aladin
      • Level 25
      • Messages : 14688

      Exile (1991-95 Audiogenic)
      Exile discovery (1996 Audiogenic) addon

      Jeu d’action-aventure conçu par Jeremy Smith et Peter Irvin, initialement édité par Superior Software en 1988 sur BBC Micro. Le jeu a été adapté sur Amiga, Atari ST et C64 en 1991 puis sur Amiga AGA et CD32 en 1995.

      Commercialisée en 1996, Exile Discovery Disk est une extension qui apporte la possibilité de téléporter le personnage d’une zone à une autre. L’une des principales critiques faites au jeu était en effet son importante difficulté.

      Exile (1991-95 Audiogenic)

      Après une énième mission dangereuse sur une énième planète étrangère, vous vous allongez dans le siège du commandant sur le pont de votre vaisseau spatial et vous vous réjouissez de retrouver la chaleur et le confort de la planète Terre. Au fond de votre cœur, vous savez qu’un jour prochain, vous ressentirez le besoin irrépressible d’explorer de nouvelles galaxies, de découvrir de nouvelles planètes et de leur donner le nom de vos personnages de dessins animés préférés. Mais pour l’instant, vous demandez à votre commandant de siège de s’incliner à l’horizontale, vous lancez “Eart Sound Effects – Babbling Brooks IV” sur la chaîne hi-fi du vaisseau, vous fermez les yeux et vous pensez à chez vous. L’environnement détendu et harmonieux de votre vaisseau est soudainement interrompu par un grésillement dans les haut-parleurs. Le message INCOMING DISTRESS SIGNAL est projeté sur l’écran principal, ainsi que des centaines de statistiques apparemment aléatoires. Soudain, la liaison de communication sub-ther est activée……

      “Ici le commandant Sprake du vaisseau de la force Columbus Pericles, en mission de colonisation de la planète Phoebus. Voici les données…..”

      L’écran en face de vous se remplit d’encore plus de chiffres. Vous les analyserez plus tard. Vous vous dites. Bien sûr, vous connaissez tout de la Columbus Force. Après tout, ils vous ont donné l’entraînement et l’expérience qui vous ont permis de rester en vie jusqu’à présent. Ils effectuent la partie la plus dangereuse de toute procédure de colonisation : l’installation initiale d’une base. Les récompenses sont immenses, mais ils travaillent avec peu, voire aucun, soutien. Vous continuez à écouter la voix désincarnée extraite de l’éther.

      “Nous avons de gros problèmes ici. Vous devez nous aider. Pas pour nous – nous serons peut-être morts le temps que quelqu’un lise ceci – mais vous DEVEZ arrêter Triax ! S’il vous plaît, lisez cette information……”

      L’écran clignote. Il montre maintenant un vieux bulletin d’informations sur le généticien qui a été trouvé en train de trafiquer les cerveaux et les corps de victimes sans défense, les transformant en terminators impitoyables, se faisant appeler TRIAX. Il a été condamné et envoyé dans l’espace pour être puni, destiné à dériver sans défense dans le vide infini pour le reste de sa vie. Vous regardez la date du rapport. Il a plus d’un siècle – Triax devrait sûrement être mort depuis longtemps maintenant. Vos pensées sont presque immédiatement répondues par la voix du commandant.

      “Nous n’avons pas réalisé au départ que quelque chose n’allait pas, puisqu’il s’était caché dans le système occidental. Sous une porte apparemment impénétrable. La planète est criblée de grottes et de tunnels, creusés par une ancienne civilisation aujourd’hui réduite à quelques créatures pitoyables ressemblant à des diablotins. Nous nous sommes installés dans quelques grottes, loin des vents vicieux de la surface. Nous avons démantelé une grande partie de la Périclès pour le matériel procédure standard pour la colonisation d’une nouvelle planète. Il semblait que nous devions le faire. Les pires choses que nous avons trouvées étaient des sortes de guêpes géantes, mais elles semblent généralement rester à l’écart, près de leurs nids”.

      Vous frissonnez de dégoût – vous avez toujours détesté les guêpes depuis la première fois où vous avez regretté d’avoir perdu toutes vos armes lors de votre dernière fuite devant les créatures acides de Ravinox 5. Mais vous allez essayer d’aider. Après tout, où serait l’humanité sans les explorateurs et les colons de la Force Columbus pour satisfaire son insatiable appétit d’expansion ? Et ils paieraient cher – vous n’auriez pas besoin de vendre votre précieux transporteur personnel si vous pouviez sauver le personnel de la Columbus Force, ou éviter leur mort ! Vous écoutez attentivement……

      “Nous avons su que quelque chose n’allait pas du tout lorsque notre Destinator a disparu, ne nous laissant pas d’autre choix que de rester et d’explorer davantage. Nous avons découvert que la mystérieuse porte occidentale s’était ouverte – l’entrée du domaine de Triax. Les cris de l’équipe d’exploration condamnée semblent encore résonner dans cet endroit détestable. Ils avaient notre pistolet à plasma et la dernière arme blaster PX312, mais ils n’ont rien pu faire face à l’ampleur des créations maléfiques de Triax.”

      Vous avez entendu parler du PX312, mais vous avez seulement rêvé d’en posséder un. Il émet un souffle d’énergie dans toutes les directions sans affecter l’utilisateur. Si seulement vous pouviez le trouver, ainsi que le pistolet à plasma. Mais il faudrait d’abord franchir cette porte ouest.

      “Il y a de terribles créatures là-dessous, le résultat des viles expériences de Triax. Son laboratoire est très profond. Il crée une race de créatures asticotées pour infester l’univers. Il a une machine géante qui les fabrique. Vous devez la détruire ! Il faut l’arrêter ! N’importe qui ! Vous devez venir ! Par pitié, ….. !”

      La voix de Sprake, jusqu’ici la voix anormalement calme d’un homme condamné, semble perdre le contrôle. Il y a des bruits confus en arrière-plan, des voix paniquées mêlées à des tirs sporadiques de glace. Sprake aboie quelques ordres futiles en désespoir de cause, puis il y a un grand bruit de fracas, suivi d’un silence. Vous entendez le son distinctif de la matérialisation d’un téléporteur, puis une nouvelle voix, remplie de malice.

      “Enfin je vous tiens, Sprake. Vous et votre équipage survivant ferez un excellent fourrage pour mon expérience. Les humains sont tellement plus intéressants que les imbéciles et les asticots que j’ai été forcé d’utiliser pendant les cent dernières années. Venez, nous allons maintenant aller dans mon laboratoire.”

      Toutes les pensées de la chaleur et du confort de la Terre sont maintenant oubliées. Vous êtes en route pour Phoebus……

      Au début du jeu, vous vous trouvez dans votre vaisseau spatial au-dessus de la planète Phoebus. Vous voyez Triax se matérialiser et voler votre Destinator.

      Votre vaisseau est impuissant sans le Destinator – il n’y a aucun autre moyen de suivre les fractures sub-spatiales qui rendent les voyages intergalactiques possibles. Le but ultime du jeu est de détruire la Maggot MAchine, de récupérer votre Destinator et de le ramener à votre vaisseau, après quoi vous vous envolerez de Phoebus. Vous obtiendrez un gros bonus pour chaque membre de l’équipe de lancement originale que vous aurez sauvé de la captivité au cours du processus.

      Avant de pouvoir accomplir cette tâche, il y a de nombreux problèmes à surmonter et des énigmes à résoudre. Il y a souvent plusieurs façons de faire quelque chose. Vous devez explorer autant que possible, et vous pouvez expérimenter librement avec tout ce qui se trouve dans l’environnement. Si vous êtes bloqué, revenez en arrière et explorez – il y a peut-être quelque chose que vous avez manqué la première fois.

      Le début du jeu

      Cette section décrit comment terminer la première partie du jeu. Cela peut sembler inhabituel, mais il s’agit d’une petite partie insignifiante de l’ensemble du jeu, et c’est un bon moyen de vous familiariser sans douleur avec certaines des principales méthodes de contrôle utilisées dans EXILE. Ce n’est pas la méthode définitive pour terminer cette partie du jeu – vous pouvez, par exemple, obtenir plus de grenades avant d’aller sous terre. N’hésitez pas à passer à côté d’une section si vous voulez explorer par vous-même.

      Lorsque vous arrivez à Phoebus, vous verrez Triax se téléporter dans votre vaisseau, voler votre Destinator, puis se téléporter à nouveau. C’est la dernière fois que vous verrez le Destinator pendant un long moment ! Sans lui, votre vaisseau spatial est bloqué, vous devez donc sortir et explorer.

      Pour manœuvrer, vous pouvez utiliser soit les touches de poussée directionnelle, soit les huit directions habituelles du joystick.

      Tu peux voir la paire de portes du sas, mais elles sont verrouillées. Pour déverrouiller les portes, vous devez appuyer sur l’interrupteur situé près de l’avant du vaisseau – il suffit de vous cogner contre lui. Vous pouvez appuyer accidentellement sur l’interrupteur une seconde fois, ce qui verrouillera à nouveau les portes. Une fois déverrouillées, les portes s’ouvriront lorsque vous les toucherez. Il suffit donc de se tenir sur la porte du haut, de passer à travers, d’attendre que la deuxième porte s’ouvre, de passer à travers, et vous êtes dehors ! Si vous tombez directement en bas, vous atterrirez sur le vaisseau spatial partiellement démantelé Pericles.

      Appuyez maintenant sur la touche [ R ] REMEMBER TELEPORT POSITION (Positionner point de téléportation). Rien ne semble s’être passé, mais le circuit de téléportation (votre “précieux transporteur personnel”) s’est souvenu de votre position – cela sera démontré plus tard. Déplacez-vous vers la droite, quittez l’extrémité du vaisseau, descendez sur le sol, et rappelez-vous de votre position. Faites attention aux pluies de météorites occasionnelles !

      Continuez à marcher vers l’est (vers la droite) et vous trouverez un oiseau irritant (mais inoffensif). Continuez à avancer, et vous verrez une grenade. Si vous marchez ou volez contre elle, vous la pousserez sur le sol. Tu dois la ramasser, pas jouer au football avec ! Maintenez la touche [ < ] PICK UP (Ramasser objet) enfoncée et continuez à pousser la grenade jusqu’à ce qu’elle saute dans votre main. Mets la grenade dans ta poche en appuyant sur [ S ] STORE OBJECT (Placer dans poche).

      L’oiseau peut vous frapper un peu, mais il ne vous fait pas de mal (vous rencontrerez des oiseaux bien plus méchants plus tard !) Cependant, vous voudrez vous éloigner de l’oiseau car il vous gêne. Vous n’avez pas encore d’armes. Je sais que vous avez une grenade, mais vous devez la garder pour plus tard et c’est un gaspillage de l’utiliser pour faire sauter un oiseau inoffensif. Vous ne pouvez donc pas le tuer, vous ne pouvez pas l’attraper (vous pourrez ramasser et transporter certains animaux) et si vous retournez au Pericles, il vous suivra probablement. Voici où vous pouvez utiliser votre transporteur personnel.

      Dirige l’oiseau vers l’est, jusqu’à ce qu’il ne puisse plus voler dans le vent, puis appuie sur [ T ] TELEPORT (téléportation). Vous serez téléporté à la dernière position dont vous vous souvenez (sur le sol près des Périclès, bien loin de l’oiseau). Si tu te téléportes à nouveau, tu te retrouveras à la position précédente (au sommet des Périclès). Ainsi, la téléportation vous ramène à toutes les positions que vous avez mémorisées avec [ R ]. Seules les quatre dernières positions sont mémorisées en tant que position de “dernier recours”, à laquelle vous pouvez toujours revenir en cas d’urgence. Vous serez aussi automatiquement téléporté si votre santé est très basse (il ne vous laisse jamais mourir – une pièce d’équipement précieuse en effet !).

      Maintenant, retourne sur le sol à l’est de la Périclès, appuie sur [ R ], puis vole vers la gauche, sous le vaisseau. Vous verrez un passage vers le sol, protégé par un canon de défense. Si vous êtes rapide, vous pourrez descendre dans le trou sans être “tué” (c’est-à-dire téléporté à la surface). Si vous êtes tué, vous devez vous re-souvenir de votre position (en vous assurant que vous êtes à la surface), et laisser votre santé se rétablir avant de réessayer. Comme l’arme met un certain temps à tourner son canon pour vous faire face, il peut être judicieux d’essayer d’approcher dans l’autre sens.

      Lorsque vous descendez dans le trou, déplacez-vous rapidement vers la gauche de la grotte, hors de vue de l’arme. Sur la droite, vous verrez une autre porte horizontale qui bloque votre chemin vers le bas. Elle est verrouillée et il n’y a pas d’interrupteur pour l’ouvrir, mais vous pouvez faire sauter cette porte avec votre grenade (certaines portes sont plus solides que d’autres – celle-ci est une semaine). Rappelle-toi de ta position [ R ] et sors ta grenade [ G ] (prendre objet). Maintenant, vole vers la porte, appuie sur [ M ] (lâcher objet ) pour lancer la grenade sur la porte, puis retourne à gauche pour te protéger de l’explosion. Après quelques secondes, la grenade explosera, libérant le passage. Si vous êtes pris dans la réplique, vous ” mourrez “, mais le seul résultat est que vous serez automatiquement téléporté (en vous SOUVENANT de votre position). Attendez que votre santé se rétablisse, rappelez-vous votre position, puis continuez à descendre dans les profondeurs de la planète. Bonne chance.

      Affichage des informations (OCS)

      En bas de l’écran, vous verrez la console (ou panneau de contrôle). Cette console indique l’état actuel de tous vos équipements vitaux, ainsi que votre santé, votre score et le temps écoulé. Elle affiche également des messages importants tout au long du jeu.

      À l’extrême gauche de la console se trouvent les six indicateurs horizontaux d’état de l’équipement. L’indicateur du haut indique la quantité de carburant Jetpack restante. Les quatre barres suivantes sont les indicateurs d’état de vos armes (numérotées de 1 à 40). Le sixième indicateur montre l’état du champ de protection de votre combinaison spatiale.

      À l’extrême droite de la console, vous verrez les six emplacements pour les clés d’accès. Au fur et à mesure que vous collectez les clés dans le jeu, les emplacements correspondants sont remplis. Si vous tenez une clé dans vos mains, l’indicateur correspondant clignote.

      Sous la zone d’état des clés d’accès se trouve votre indicateur de santé, affiché en blanc. Cet indicateur diminue au fur et à mesure que vous êtes blessé, jusqu’à ce que vous soyez si gravement blessé que vous êtes automatiquement téléporté.

      Au centre de la console se trouve le panneau EXILE. Il commencera à s’allumer si vous êtes blessé, et aussi si votre jetpack est obstrué par des spores de champignons. À droite du panneau EXILE se trouve un indicateur qui s’allume lorsque votre Jetpack Booster est activé.

      Sous le panneau EXILE, vous verrez votre score et, en dessous, le panneau du temps écoulé dans la zone de message défilant et, à gauche, les icônes de contrôle du joystick (accessibles en appuyant [ Espace ]).

      Les systèmes de contrôle

      Vous avez une plus grande flexibilité en utilisant le clavier, mais vous pouvez utiliser un joystick pour la poussée et le tir, ainsi que le clavier pour les fonctions supplémentaires (lancer, lâcher, etc.). Au début, le nombre de touches disponibles peut sembler décourageant, mais si vous persistez, cela deviendra vite une seconde nature. Si vous préférez ne pas utiliser le clavier du tout, vous pouvez utiliser le joystick pour tout (cependant, vous gardez toujours la possibilité d’utiliser le clavier quand vous le souhaitez).

      Le système de contrôle du joystick est basé sur des icônes. Vous devez appuyer sur [ Espace ] pour obtenir le premier jeu d’icônes, appuyer à nouveau pour le deuxième jeu, puis une troisième fois pour revenir au contrôle normal de la poussée. Déplacez le joystick pour mettre en surbrillance l’icône requise, et appuyez sur [ Feu ] pour la sélectionner.

      Pour de nombreuses fonctions, vous devez maintenir [ Feu ] enfoncé lorsque vous utilisez le joystick pour effectuer une sélection. Lorsque vous relâchez [ Feu ], le joystick revient au mode normal de “poussée”.

      Remarque : Si votre joystick est équipé d’une fonction de tir automatique, il faut la désactiver !

      Thrusting (Poussée)

      En poussant, un jet d’air pressurisé (ou d’eau, si vous êtes sous l’eau) est expulsé de votre jetpack. Tu verras ce jet sous la forme d’un flux de particules. Le Jetpack consomme de l’énergie – sa barre d’énergie sur la console indique la quantité d’énergie restante. Si tu es debout sur le sol, une poussée latérale te permet de marcher ou de courir, sans utiliser d’énergie. Si tu pousses vers le haut alors que tu es debout sur le sol, tu obtiens une impulsion supplémentaire vers le haut en sautant. Si ton Jetpack est à court de carburant ou temporairement bloqué (par exemple par des spores de champignons), tu peux toujours courir et sauter.

      Viser et tirer

      Une fois que vous l’avez trouvé, ramassé et choisi une arme, vous pouvez tirer. Elle tire dans la direction que vous avez choisie à l’aide des commandes de visée. De plus, [ Espace ] ou [ Feu ] peut affecter certains objets tenus en main – par exemple, si vous tenez une grenade, vous pouvez l’utiliser pour lancer et arrêter le compte à rebours avant la détonation.

      Si vous maintenez [ Feu ] enfoncée, les missiles se déclenchent automatiquement, mais vous pouvez tirer plus rapidement en appuyant plusieurs fois sur la touche vous-même.

      NOTE : Si vous utilisez le joystick pour la poussée, [ Espace ] est utilisée pour la sélection des icônes, mais si vous utilisez le clavier pour la poussée, [ Espace ] fonctionne comme la touche de tir.

      La fonction Visée contrôle la trajectoire des tirs et des lancers. Vous pouvez élever et abaisser la direction (un flux de particules montre la direction de la visée lorsque vous faites cela), et en maintenant les touches RAISE AIM (Viser plus haut) et LOWER AIM (Viser plus bas) ensemble, vous pouvez montrer la direction de visée actuelle sans la modifier.

      Pour viser à l’aide du joystick, sélectionnez l’icône et maintenez [ Feu ] enfoncé. Vous verrez un flux de particules indiquant la direction actuelle de votre visée. Déplacez le joystick de haut en bas pour le diriger, ou latéralement pour le centrer. Lorsque vous relâchez le bouton, vous revenez au mode de poussée normal.

      Ramasser/lâcher/lancer objet

      Pour ramasser un objet, tu dois maintenir la touche PICK UP (Ramasser objet) pendant que tu touches l’objet devant toi en te déplaçant vers lui. Vous pouvez également être en mesure de saisir un objet qui se trouve sur votre tête ou sous vos pieds, tant qu’il n’est pas réellement derrière vous. Pour utiliser la manette, sélectionnez l’icône ramasser et maintenez [ Feu ] enfoncé tout en poussant sur l’objet, jusqu’à ce que vous réussissiez à le ramasser.

      Tous les objets ne peuvent pas être tenus, et certains objets vous blesseront s’ils sont portés (par exemple les cristaux radioactifs – jusqu’à ce que vous obteniez une immunité radioactive). En revanche, certaines créatures peuvent être tenues, ce qui les empêche de vous blesser (essayez d’attraper une guêpe).

      Une fois que vous tenez quelque chose, vous pouvez le lâcher ou le lancer. En appuyant sur la touche THROW (lancer objet), vous lancez l’objet dans la direction définie par votre trajectoire de visée. De manière réaliste, les objets légers sont projetés plus loin que les objets lourds. De même, la poussée et la marche sont plus lentes si vous portez un objet lourd.

      Si vous sélectionnez l’icône THROW (lancer objet) ou DROP (lâcher objet) avec le joystick, vous ne lancerez ou ne laisserez tomber l’objet qu’après avoir relâché [ Feu ]. Cela vous permet de manœuvrer pendant que vous lancez ou laissez tomber l’objet. Cela peut être très important, car vous pouvez lancer des objets plus rapidement en poussant et en lançant en même temps.

      Utilisation de vos poches

      Vous disposez de quatre poches dans lesquelles vous pouvez stocker certains objets transportés. Les poches sont en fait des champs de stase, conçus de telle sorte qu’un objet stocké est complètement suspendu dans le temps et l’espace (une grenade vivante n’explosera pas, par exemple) et n’affecte pas votre poids.

      En appuyant sur la touche [ S ] STORE OBJECT (Ranger dans ses poches), ou en sélectionnant l’icône STORE OBJECT, l’objet que vous tenez en main sera placé dans une poche. Si cela ne fonctionne pas, cela signifie soit que l’objet est trop grand, soit que toutes vos poches sont occupées. Dans ce dernier cas, vous pouvez toujours utiliser la touche [ G ] GET OBJECT (Prendre dans ses poches) pour voir quel(s) objet(s) vous pourriez vouloir jeter.

      En appuyant sur la touche GET OBJECT (Prendre dans ses poches), vous sortirez un objet de vos poches et le mettrez dans vos mains. Si vous tenez déjà quelque chose, l’objet tenu sera (si possible) mis dans une poche en premier. En appuyant plusieurs fois sur la touche [ G ], vous ferez défiler tous les objets qui se trouvent dans vos poches.

      La sélection de l’icône GET OBJECT avec le joystick est similaire à l’appui sur la touche [ G ], sauf que si vous maintenez [ Feu ] enfoncée, vous pouvez faire défiler les objets de vos poches en déplaçant le joystick vers le haut (comme si vous appuyiez plusieurs fois sur la touche [ G ]), ou vous pouvez ranger l’objet (comme si vous appuyiez sur [ S ]) en déplaçant le joystick vers le bas. Relâchez [ Feu ] pour revenir au mode de poussée normal.

      Téléporter

      Vous découvrirez rapidement l’importance de votre capacité personnelle de téléportation, et il est impératif que vous appreniez à l’utiliser correctement et à en tirer le meilleur parti.

      Lorsque vous vous téléportez, vous vous rendez à la dernière position mémorisée avec [ R ] REMEMBER. Cette position est ensuite perdue, de sorte que la téléportation suivante vous amènera à la position mémorisée avant celle-ci. Vous voudrez généralement vous re-souvenir de votre position immédiatement après vous être téléporté, afin de conserver cette position intacte comme destination.

      Votre circuit de téléportation ne se souvient que des quatre dernières positions, plus une position de “dernier recours”, de retour au vaisseau.

      Vous pouvez vous téléporter volontairement (en appuyant sur la touche [ T ] TELEPORT) ou automatiquement (lorsque vous êtes gravement blessé, auquel cas vous perdez des points). Pour cette raison, il est bon de ne se souvenir de votre position que dans les endroits qui sont SÛRS. Si vous êtes téléporté automatiquement, vous voudrez récupérer sans que quelque chose vous blesse immédiatement et vous oblige à vous téléporter à nouveau.

      Vous ne pouvez pas vous téléporter volontairement si vous tenez quelque chose, et si vous êtes téléporté automatiquement, vous laisserez tomber ce que vous tenez dans vos mains. Il se peut même que quelque chose tombe de vos poches, alors essayez de vous téléporter volontairement avant que cette situation ne se produise. Si vous arrivez très vite à votre destination, il y aura un court délai (quelques secondes) avant que vous ne puissiez vous souvenir à nouveau de votre position. Écoutez l’effet sonore lorsque vous appuyez sur [ R ].

      Vous pouvez également utiliser votre téléportation de manière stratégique. Par exemple, pour passer une créature qui vous repousse sans cesse, vous pouvez vous RAPPELER votre position de téléportation, être repoussé, puis vous téléporter. Vous serez alors de l’autre côté de la créature !

      Choix des armes et gestion de l’énergie

      Certaines armes et certains objets (énumérés ci-dessous) que vous ramassez sont automatiquement attachés à votre combinaison spatiale et ne peuvent plus être lâchés. Au départ, vous n’avez que votre jetpack (à ne pas confondre avec le booster jetpack). Ces objets utilisent l’énergie de leurs propres batteries, mais l’énergie peut être librement transférée entre eux. Vous pouvez voir comment l’énergie est distribuée en regardant les barres d’énergie sur la console. Les fonctions de sélection d’arme et de chargement n’ont aucun effet tant que vous n’avez pas pris votre première arme, et lorsque vous l’avez prise, vous devez vous souvenir de la sélectionner avant de pouvoir tirer.

      Sélection arme (Clavier)

      Pour sélectionner une pièce d’équipement particulière, vous devez appuyer sur la touche correspondante. Vous pouvez transférer de l’énergie à l’arme sélectionnée en appuyant sur la touche [ SHIFT ] en même temps que la touche correspondant à l’élément dont vous voulez tirer de l’énergie. Par exemple, si vous avez sélectionné l’arme 1, vous pouvez lui transférer de l’énergie depuis le jetpack en appuyant sur la touche [ SHIFT ] et la touche jetpack. Vous verrez l’énergie transférée sur la console. Si vous devez recharger votre jetpack à partir d’une arme, vous devez d’abord sélectionner le jetpack, puis appuyer sur [ SHIFT ] en même temps que la touche de l’arme.

      Sélection arme (Joystick)

      Tout d’abord, sélectionnez l’icône WEAPON (jeu d’icônes 1, icône centrale gauche) et maintenez [ Feu ] enfoncé. Vous pouvez maintenant choisir votre arme en déplaçant le joystick vers la gauche et la droite ou vous pouvez charger/décharger l’arme en déplaçant le joystick vers le haut et le bas. Relâchez [ Feu ] pour revenir au mode de poussée normal.

      Lorsqu’une arme (ou le jetpack) est à court d’énergie, elle fonctionne par intermittence. Pour gagner de l’énergie supplémentaire, vous devez ramasser des Power Pods. Elles sont libérées lorsque des robots ou des tourelles sont détruits, et elles fournissent de l’énergie à la batterie du jetpack (à partir de laquelle vous pouvez charger les autres objets). Les capsules d’énergie deviennent instables et commencent à pulser si elles sont dérangées, vous devez donc les ramasser rapidement avant qu’elles ne s’enflamment et s’autodétruisent.

      GUN (PISTOLET) (Slot 1): C’est la première arme que vous trouverez. Elle tire des balles qui causent des dégâts à l’impact et sont assez légères. C’est une arme assez faible, mais capable (avec beaucoup de tirs) d’assommer temporairement les robots et les tourelles.

      ICER (Slot 2): elle tire des paquets d’énergie explosive qui font plus de dégâts que les balles. Sans surprise, il consomme plus d’énergie que le pistolet. Il est transporté par un robot en vol stationnaire, que vous devez détruire pour obtenir l’Icer.

      PX312 BLASTER (BLASTER PX312) (Slot 3): Cette arme provoque une explosion d’énergie à partir de votre combinaison, endommageant et repoussant tout ce qui est proche de vous. Elle consomme cependant beaucoup d’énergie. Regarde l’énergie se vider au fur et à mesure que tu l’utilises !

      PLASMA GUN (PISTOLET PLASMA) (Slot 4): Elle lance des boules de plasma (gaz chargé très chaud), utilisant environ 10 fois l’énergie du pistolet.

      PROTECTION DEVICE (DISPOSITIF DE PROTECTION) : Cet objet te donne une meilleure protection contre tout ce qui te fait du mal. Ce faisant, il consomme de l’énergie, et lorsqu’il est à court d’énergie, il perd son efficacité, et vous retrouvez votre force normale. Surveillez la console pour savoir quand elle doit être rechargée. Plus tu es blessé, plus l’énergie sera utilisée rapidement pour essayer de te protéger.

      Fonctions supplémentaires

      DÉPLACEMENT ÉCRAN : Pour vous permettre de mieux voir l’environnement qui vous entoure, vous pouvez déplacer l’écran en utilisant les [ touches curseurs ] ou en sélectionnant l’icône de déplacement de l’écran et en déplaçant le joystick (tout en maintenant [ Feu ] enfoncée). En appuyant simultanément sur [ curseur gauche ] + [ curseur droit ] vous centrerez l’écran horizontalement. En appuyant simultanément sur [ curseur haut ] + [curseur bas ] vous centrerez l’écran verticalement.

      BOOST : Ces fonctions ne sont applicables qu’une fois que vous avez récupéré l’accessoire booster du jetpack. Le booster vous permet de doubler la poussée de votre jetpack, mais il consomme quatre fois plus d’énergie (vous pouvez voir son état sur la console). Une fois installé, vous pouvez l’allumer ou l’éteindre selon vos besoins et vous pouvez également l’activer pour obtenir de courtes rafales d’énergie. Le booster est particulièrement utile (voire essentiel) lorsque vous essayez de porter un objet lourd.

      SIFFLETS : Il y a deux sifflets à trouver et à ramasser. Ils sont nécessaires pour contrôler le robot diabolique “Chatter”, qui est initialement désactivé. Quand vous le pouvez, essayez de nourrir Chatter avec des cristaux de Coronium, puis utilisez le sifflet.

      SE COUCHER : Cette option vous oblige à vous allonger sur le sol – utile pour passer à travers de petits espaces ou pour esquiver les tirs ennemis. Pour vous relever, relâchez.

      SE RETOURNER : Cette option permet de se retourner pour faire face à la direction opposée. S’il est couché, il se tournera vers le haut.

      REPETER DERNIER MESSAGE : Vous verrez occasionnellement des messages défiler en bas de la console. Ils sont généralement lancés lorsque vous touchez quelque chose pour la première fois, vous indiquant ce que c’est. Parfois, il y a une file d’attente de messages qui vous attendent. Cette option permet de répéter le dernier message pour vous.

      MENU : L’écran de menu vous donne la possibilité de charger et de sauvegarder des positions. Ceci est décrit en détail plus loin dans ce manuel.

      PAUSE : Il n’y a pas d’indicateur visuel pour montrer que le jeu a été mis en pause, donc si le jeu semble avoir “gelé”, essayez d’appuyer sur cette touche !

      SCORE : A gauche du logo EXILE sur la console se trouve votre score actuel. Tu gagnes des points en tuant des créatures ennemies, et tu obtiens également des bonus en accomplissant certaines tâches, comme la destruction de la Maggot Machine de Triax, et le sauvetage de membres d’équipage. Si vous êtes suffisamment blessé pour être automatiquement téléporté, vous perdez des points.

      TEMPS : Le temps écoulé est également affiché sur la console. Il s’agit du temps de jeu réel nécessaire pour atteindre ce point du jeu. Vous perdez un point par seconde de votre score, il n’est donc pas utile de rester trop longtemps sans rien faire !

      Certaines choses que vous verrez

      PORTES : Tout au long du jeu, vous trouverez des portes qui entraveront votre progression. Une porte déverrouillée est facile à franchir – il suffit de la toucher pour qu’elle s’ouvre. Si une porte est verrouillée, vous devrez soit trouver un moyen de la déverrouiller, soit la faire exploser avec une grenade (il n’y a qu’un seul type de porte qui peut être explosé de cette façon). Vous pouvez verrouiller ou déverrouiller une porte en utilisant le RCD, mais seulement si vous possédez la clé correspondant à cette porte. Parfois, il y aura un interrupteur qui contrôlera une porte, ou un point de déclenchement invisible à proximité qui activera son mécanisme. Les différentes portes ont des forces différentes – les portes faibles peuvent être détruites avec une grenade, par exemple, tandis que les autres portes nécessitent soit le Canon, soit une explosion de Coronium pour les détruire. Les anciennes portes en pierre ne peuvent pas être affectées par le RCD, même si vous avez toutes les clés.

      TOURELLES ET ROBOTS : Ils sont faciles à repérer, puisqu’ils vous tirent dessus à chaque occasion ! Si vous parvenez à endommager suffisamment un robot ou une tourelle, ils se mettront à clignoter, indiquant qu’ils sont “assommés”. Cela le met temporairement hors d’état de nuire. Si votre arme est assez puissante, vous devriez être capable de le détruire complètement avec quelques tirs rapides supplémentaires. Il se peut qu’il libère un bloc d’alimentation, ou peut-être quelque chose de plus utile lorsqu’il expire.

      IMPS : Les diablotins ont évolué à partir des vestiges de l’ancienne civilisation qui a construit le système souterrain de Phoebus. Ils ne sont pas très amicaux – ils vous mordent et vous lancent des champignons ou d’autres choses à la moindre occasion. Cependant, si vous donnez à un diablotin quelque chose qu’il aime (ou même s’il vole quelque chose), il peut vous donner quelque chose d’utile en retour.

      INTERRUPTEURS ET POINTS DE DÉCLENCHEMENT : Vous avez déjà rencontré un interrupteur dans votre vaisseau spatial. Les interrupteurs peuvent verrouiller et déverrouiller des portes, ouvrir et fermer des portes, activer et désactiver des téléporteurs, et même changer la destination des téléporteurs.
      Vous êtes peut-être en train de marcher ou de voler dans ce qui semble être un tunnel vide, puis soudain il y a un effet de scintillement, et une porte s’ouvre ou se ferme. Vous avez rencontré un point de déclenchement invisible. Vous pouvez parfois laisser un objet dans la zone de déclenchement pour maintenir l’effet (par exemple, en gardant une porte ouverte).

      TÉLÉPORTEURS : Les téléporteurs sont des cabines de téléportation. Tout objet qui touche le faisceau de balayage est transporté à l’endroit programmé dans celui-ci. Le faisceau s’arrête si le transporteur est désactivé – soit par un interrupteur, soit par le RCD (si vous avez la bonne clé).

      GRENADES : Lorsqu’une grenade est lancée ou lâchée, elle devient “vivante” et explose quelques secondes après le début du compte à rebours. Vous pouvez lancer le compte à rebours sans lâcher la grenade en appuyant sur [ Feu ]. Appuyez à nouveau pour arrêter le compte à rebours. Si vous êtes rapide, vous pouvez attraper une grenade vivante, appuyer sur la touche [ Feu ] pour la désactiver, puis la garder pour votre propre usage.

      DISPOSITIF DE TÉLÉCOMMANDE (RCD) : Le RCD est une pièce d’équipement essentielle que vous devez localiser et récupérer. Il a été déposé par un membre des Périclès à travers une trappe, dans un incendie. Il est utilisé pour verrouiller et déverrouiller les portes, ou activer et désactiver certains transporteurs.
      Pour l’utiliser, vise le centre de la porte ou du téléporteur (en utilisant les touches de visée AIM), et appuie sur [ Feu ]. Vous entendrez un son et verrez qu’il émet un flux de particules, montrant qu’il fonctionne. Chaque porte et chaque téléporteur a son propre code d’activation, ce qui signifie que vous devez avoir la bonne clé d’accès pour que le RCD ait un effet. Vous devez être suffisamment proche pour que cela fonctionne, et plus vous êtes éloigné, plus vous devez prendre soin de le diriger (tout comme les anciennes télécommandes de télévision que l’on trouve sur terre). Il existe deux clés de passe que vous pouvez trouver au début du jeu. Si vous utilisez le RCD sur une porte ou un téléporteur, ou si vous touchez une porte ou un rayon de téléportation, l’emplacement correspondant de la clé d’accès clignotera dans la console. Si vous ne le possédez pas déjà, cela indique quel clé d’accès (s’il y en a une) contrôlera cette porte ou ce téléporteur.

      CANNON RCD : Il y a un second RCD qui fonctionne de la même manière que le premier, sauf que celui-ci déclenche le canon (aucune clé d’accès n’est requis). Dirigez-le vers le canon, puis appuyez [ Feu ]. Attention à l’explosion !

      FLUFFY : A l’origine animal de compagnie d’un des colons, Fluffy est une étrange créature extraterrestre qui a tendance à couiner de manière répétée lorsqu’elle est effrayée par des bruits forts comme des coups de feu. Une fois qu’il s’est lié d’amitié avec vous, il restera à vos côtés contre vents et marées. Fluffy est extrêmement agile et peut se faufiler dans des espaces très étroits pour récupérer des objets pour vous.

      CHAMPIGNONS : Les champignons sur Phoebus sont vraiment ennuyeux, car leurs spores bloquent temporairement votre jetpack. Il existe deux types de champignons. Les uns sont de nature hallucinatoire, et vous font tomber impuissant lorsque vous êtes affecté par eux. Les autres bloquent simplement votre jetpack – vous pouvez traverser les zones de ces champignons. Après un certain temps, votre jetpack se débloquera automatiquement. Tu peux éventuellement te protéger de ces effets en trouvant et en stockant un filtre d’immunité spécial. Même sans immunité, vous pouvez toujours ramasser et stocker des champignons, car ils ne se désintègrent pas toujours à l’impact. Pendant que vous subissez les effets des champignons, le logo EXILE de la console clignote en vert.

      CORONIUM : Le coronium est une substance radioactive et incandescente. Il existe de petits cristaux de coronium instables et de gros rochers de coronium. Le contact de deux d’entre eux provoque une explosion, l’explosion la plus puissante se produisant lorsque deux roches de coronium entrent en collision. Tu peux fabriquer des cristaux de coronium en brûlant les champignons. Au début, vous serez gravement blessé si vous touchez le coronium, mais vous finirez par trouver une pilule de protection contre les radiations qui empêchera cela. Vous devrez récupérer une pierre de coronium dans le système de tunnels de l’Est pour faire sauter l’entrée du système de tunnels de l’Ouest. Indice : il existe une méthode en deux étapes pour convertir les “Slimes” en roches de Coronium.

      PALOURDES SUCEUSES : Il y a des bénitiers géants éparpillés dans les régions inférieures du système de tunnels. Chaque palourde peut générer une force puissante, attirant ou repoussant tout ce qu’elle voit (y compris vous !). Certaines sont des mangeuses difficiles, et ne sucent que lorsqu’elles voient leur nourriture particulière.

      UTILISATION DES ARMES COMME OUTILS : Tout dans EXILE a une masse, allant de la guêpe légère au gros rocher lourd. Les vents ont moins d’effet sur les objets lourds que sur les objets légers. La conservation de l’élan s’applique à tous les impacts, de sorte qu’un objet rapide et léger peut déplacer quelque chose d’aussi important qu’un objet lent et lourd. Pour cette raison, vous pouvez utiliser vos pistolets comme des outils pour déplacer des objets lourds. Le deuxième pistolet (l’ICER) possède des projectiles plus lourds que le premier, ce qui lui permet de déplacer les objets plus efficacement. Notez cependant que cela consomme très rapidement de l’énergie.

      La plupart des pièces d’équipement que vous trouverez (clés, RCD, pistolets, sifflets, le canon, le booster, la combinaison de protection, le Destinator) sont indestructibles, alors n’ayez pas peur de les endommager. N’hésitez pas à leur tirer dessus ou à les faire exploser afin de les déplacer.

      Si vous essayez de déplacer un objet lourd sur le sol, il est utile de viser légèrement vers le haut lorsque vous tirez. Cela tend à soulever l’objet du sol, réduisant ainsi la friction. Viser droit vers le haut en tirant est un moyen efficace de soulever un objet dans les airs.

      Sauvegarde et chargement des positions

      Lorsque vous entrez dans l’écran du menu, vous avez la possibilité de charger/sauvegarder sur DISQUE, ou de charger/sauvegarder en RAM. Utilisez le joystick et [ Feu ] ou les [ touches curseur ] et [ Return ] pour sélectionner l’option souhaitée. Sélectionnez EXIT pour revenir au jeu.

      Sauvegarder une position en RAM est très utile pendant le jeu, car c’est une bonne idée de sauvegarder temporairement votre position avant de tenter quelque chose de dangereux ou de délicat. Sélectionnez impérativement RAM SAVE ou RAM LOAD.

      Si le jeu est lancé par disquette en non pas en WHDLOAD, pour charger une position, placez la disquette de données EXILE dans le lecteur DF0: sélectionnez DISK LOAD.

       

      LES COMMANDES (Clavier)

      [ Q ] OCS / [ 1 ] AGA : Poussée Gauche
      [ W ] OCS / [ 2 ] AGA : Poussée Droite
      [ P ] : Poussée Haut
      [ L ] : Poussée Bas
      [ Caps Lock ] : Activer/désactiver Booster Jetpack
      [ [ ] : Poussée Booster Jetpack
      [ Ctrl ] : Se coucher (désactive jetpack)
      [ Тab ] : Se retourner

      [ O ] : Viser plus haut
      [ K ] : Viser plus bas
      [ I ] : Viser latéralement
      [ Espace ] : Tirer arme/activer objet

      [ < ] : Ramasser objet (en le touchant)
      [ > ] : Lancer objet
      [ M ] : Lâcher objet

      [ S ] : Stocker objet dans ses poches
      [ G ] : Récupérer objet dans ses poches

      [ R ] : Positionner point téléportation
      [ T ] : Téléportation

      [ F1 ] : Arme 1 (Pistolet)
      [ F2 ] : Arme 2 (Icer)
      [ F3 ] : Arme 3 (Blaster PX312)
      [ F4 ] : Arme 4 (Pistolet à plasma)
      [ F6 ] : Combinaison protection
      [ F7 ] ou [ Esc ] : Jetpack

      [ Shift ] + Touche Arme/Equipement : Transférer énergie

      [ Y ] : Sifflet 1
      [ U ] : Sifflet 2

      [ Backspace ] : Répéter dernier message
      [ Help ] : Menu
      [ Del ] : Pause
      [ H ] : Activer/désactiver HUD
      [ Touches curseur ] : Déplacer écran
      [ curseur gauche ] + [ curseur droit ] : centrer écran horizontalement
      [ curseur haut ] + [curseur bas ] :  centrerez écran verticalement.
      [ F8 ] : Centrer écran
      [ F10 ] :Changer langue message

      Joypad CD-32

      [ Direction ] : Poussée (se déplacer)
      [ Direction ] + [ Gâchette gauche ] : Poussée Booster Jetpack

      [ Direction ] + [ Gâchette droite ] : Visée
      [ Rouge ] : Tirer

      [ Bleu ] : Ramasser objet
      [ Rouge ] + [ Gâchette gauche ] : Lancer objet
      [ Bleu ] + [ Gâchette gauche ] : Lâcher objet

      [ Jaune ] + [ Gâchette gauche ] : Stocker dans ses poches
      [ Jaune ] : Prendre dans ses poches

      [ Vert ] + [ Gâchette gauche ] : Positionner point téléportation
      [ Vert ] : Téléportation

      [ Start ] + [ Gâchette gauche et droite ] : Sélectionner arme / habit / pack

      [ Vert ] + [ Gâchette gauche et droite ] : Siffler 1
      [ Jaune ] + [ Gâchette gauche et droite ] : Siffler 2

      [ Direction ] + [ Gâchette gauche et droite ] : Déplacer écran
      [ Rouge ] + [ Gâchette gauche et droite ] : Activer/désactiver HUD
      [ Start ] : Menu

       

      Configuration requise:
      OCS

      Configuration requise: AGA
      AGA

       

      Version OCS 1991:

      Version AGA 1995:

       

      Téléchargement: ADF (3 D7) / ISO-CD32 / WHDL (OCS) / WHDL (AGA) / WHDL (CD32)

      (Pour intégrer Discovery à la version AGA, il faut copier l’intérieur de la d7 discovery dans un répertoire save. Ne pas utiliser les adf, ils ne sont pas bons pour les slot 5, 7 et 8)

       

      Source:
      http://hol.abime.net/2890
      http://hol.abime.net/2889
      http://hol.abime.net/2891
      http://hol.abime.net/2892
      http://www.whdload.de/games/Exile.html
      https://fr.wikipedia.org/
      https://www.mobygames.com/

    • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.